Freebox V7 : le retard serait également dû à des problèmes logiciel

 
Mais où est donc la Freebox V7 ?
 
Toujours «à la Maison» au siège de Scaleway, la filiale Cloud d’Iliad, rapporte une source au Figaro. Selon le quotidien, le retard de lancement de la Freebox V7 ne serait pas dû uniquement à un dysfonctionnement de la télécommande comme nous l’avons révélé mais aussi "à des problèmes logiciel", donc de software. Et d’ajouter que Xavier Niel serait "furieux" à en croire certains. Compréhensible, puisque le maverick des télécoms avait lui même assuré que les nouvelles box de Free seraient révélées au grand jour entre août et octobre, des promesses non tenues mais visiblement indépendantes de sa volonté. Une chose est sûre, la Freebox V7 sera "sous le sapin" a assuré récemment le directeur général d’Iliad, Thomas Reynaud. Et sa présentation pourrait avoir lieu mardi prochain, c’est en tout cas ce que laisse penser une affiche annonçant que la rue du siège de Free va connaitre du mouvement en marge de l’organisation d’un "événement". Les invitations presse ne devraient par conséquent pas tarder. Réponse dans les prochains jours.
 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (83)
Afficher les 77 premiers commentaires...

sebc22
Envoyer message
 
2366 points
Posté le 30 novembre 2018 à 11h45
chrispas a écrit
Je peux te promettre que quoi que tu fasses et quel que soit tes aptitudes, à un moment, si tu n'écris pas correctement, tu seras bloqué dans tes perspectives d'évolution. A toi de savoir où tu veux aller. PS : ce n'est pas une leçon mais un conseil, donné amicalement et sans aucun reproche ou agressivité. Tu en fais ce que tu veux. sebc22 a écrit Salut sebc22; j'aurais écrit quelles que soient tes aptitudes, mais le français !!! je peux me tromper, ton avis STP. Quand penses-tu ? ... Pour te dire je me demande si ce n'est pas plutôt "sont que soient" donc "quelles que sont tes aptitudes" "C'est mon dernier mot" Allez les maîtres Capello au boulot

J'en pense que j'aurais écrit "Qu'en penses tu ?".

Pour l'emploi du subjonctif, dans la mesure où ce n'est pas un fait connu et établi, je le garderai...

Bon, blague à part, sans être intégriste sur la grammaire et l'orthographe, je n'ai aucun souci avec les fautes, j'en commets moi même souvent (la preuve :) ). Ce n'est pas une raison pour ne pas faire d'effort pour être lisible...

Et tu conviendras qu'entre une faute d'accord et de l'écriture SMS (par exemple), il y a tout de même une différence de lisibilité et de compréhensibilité (oui ça existe : j'étais pas sûr alors j'ai vérifié :) )

Posté le 30 novembre 2018 à 13h07
sebc22 a écrit
J'en pense que j'aurais écrit "Qu'en penses tu ?".
Pour l'emploi du subjonctif, dans la mesure où ce n'est pas un fait connu et établi, je le garderai... 

Pour le subjonctif, ce n’est pas une question de certitude ou pas, c’est une question de construction : Le subjonctif s’emploie dans toutes subordonnées concessives même quand le verbe de la subordonnée exprime un fait réel et avéré. Par exception, la subordonnée avec « tout... que » se construit avec l’indicatif (mais on trouve aussi le subjonctif).

Premium

chrispas
Envoyer message
 
4981 points
Posté le 30 novembre 2018 à 13h17
jpi75 a écrit
sebc22 a écrit J'en pense que j'aurais écrit "Qu'en penses tu ?".Pour l'emploi du subjonctif, dans la mesure où ce n'est pas un fait connu et établi, je le garderai...  Pour le subjonctif, ce n’est pas une question de certitude ou pas, c’est une question de construction : Le subjonctif s’emploie dans toutes subordonnées concessives même quand le verbe de la subordonnée exprime un fait réel et avéré. Par exception, la subordonnée avec « tout... que » se construit avec l’indicatif (mais on trouve aussi le subjonctif).

C'est quoi la bonne réponse alors, car le lien du post de "Bernard PIVOT" n'a pas l'air de me contredire, du moins pour l'accord au féminin pluriel ?

Premium

chrispas
Envoyer message
 
4981 points
Posté le 30 novembre 2018 à 13h19
sebc22 a écrit
  J'en pense que j'aurais écrit "Qu'en penses tu ?". Pour l'emploi du subjonctif, dans la mesure où ce n'est pas un fait connu et établi, je le garderai... Bon, blague à part, sans être intégriste sur la grammaire et l'orthographe, je n'ai aucun souci avec les fautes, j'en commets moi même souvent (la preuve :) ). Ce n'est pas une raison pour ne pas faire d'effort pour être lisible... Et tu conviendras qu'entre une faute d'accord et de l'écriture SMS (par exemple), il y a tout de même une différence de lisibilité et de compréhensibilité (oui ça existe : j'étais pas sûr alors j'ai vérifié :) )

On est bien d'accord cool

Posté le 30 novembre 2018 à 14h30
chrispas a écrit
jpi75 a écrit sebc22 a écrit J'en pense que j'aurais écrit "Qu'en penses tu ?".Pour l'emploi du subjonctif, dans la mesure où ce n'est pas un fait connu et établi, je le garderai...  Pour le subjonctif, ce n’est pas une question de certitude ou pas, c’est une question de construction : Le subjonctif s’emploie dans toutes subordonnées concessives même quand le verbe de la subordonnée exprime un fait réel et avéré. Par exception, la subordonnée avec « tout... que » se construit avec l’indicatif (mais on trouve aussi le subjonctif). C'est quoi la bonne réponse alors, car le lien du post de "Bernard PIVOT" n'a pas l'air de me contredire, du moins pour l'accord au féminin pluriel ?

La bonne réponse c’est :
— Quelles que soient tes aptitudes...
— Qu’en penses-tu ?

1— Je ne sais pas pourquoi le pseudo « Bernard Pivot » dit que tu es bon pour une révision et te renvoies sur le site de projet Voltaire, car c’est ta version qui est là bonne : on écrit « quel que » (en deux mots), car c’est suivi d’un verbe.

2— Concernant l’emploi du subjonctif, je répondais à sebc22. Ce dernier dit que l’indicatif est le mode dévolu à la réalité des faits, et que le fait n’étant pas avéré il y a lieu de mettre le subjonctif.
J’indique que dans le cas d’espèce, ce n’est pas cette règle qui s’applique, mais que c’est le fait d’être en présence d’une subordonnée concessive qui justifie l’application du subjonctif.

3— « Quand » est un adverbe ou une conjonction de coordination, et peut être remplacé par « lorsque » (moyen mnémotechnique). Il n’a évidemment pas lieu d’être, puisque là c’est la conjonction suivie du pronom relatif (« Qu’en »).

 

Premium

chrispas
Envoyer message
 
4981 points
Posté le 30 novembre 2018 à 14h41
jpi75 a écrit
chrispas a écrit jpi75 a écrit sebc22 a écrit J'en pense que j'aurais écrit "Qu'en penses tu ?".Pour l'emploi du subjonctif, dans la mesure où ce n'est pas un fait connu et établi, je le garderai...  Pour le subjonctif, ce n’est pas une question de certitude ou pas, c’est une question de construction : Le subjonctif s’emploie dans toutes subordonnées concessives même quand le verbe de la subordonnée exprime un fait réel et avéré. Par exception, la subordonnée avec « tout... que » se construit avec l’indicatif (mais on trouve aussi le subjonctif). C'est quoi la bonne réponse alors, car le lien du post de "Bernard PIVOT" n'a pas l'air de me contredire, du moins pour l'accord au féminin pluriel ? La bonne réponse c’est : — Quelles que soient tes aptitudes... — Qu’en penses-tu ? 1— Je ne sais pas pourquoi le pseudo « Bernard Pivot » dit que tu es bon pour une révision et te renvoies sur le site de projet Voltaire, car c’est ta version qui est là bonne : on écrit « quel que » (en deux mots), car c’est suivi d’un verbe. 2— Concernant l’emploi du subjonctif, je répondais à sebc22. Ce dernier dit que l’indicatif est le mode dévolu à la réalité des faits, et que le fait n’étant pas avéré il y a lieu de mettre le subjonctif. J’indique que dans le cas d’espèce, ce n’est pas cette règle qui s’applique, mais que c’est le fait d’être en présence d’une subordonnée concessive qui justifie l’application du subjonctif. 3— « Quand » est un adverbe ou une conjonction de coordination, et peut être remplacé par « lorsque » (moyen mnémotechnique). Il n’a évidemment pas lieu d’être, puisque là c’est la conjonction suivie du pronom relatif (« Qu’en »).  

Merci pour ta réponse,

je n'ai pas compris le post de "Bernard PIVOT" non plus, rien de grave, ça ne m'empêchera pas de dormir.

Pour le quand, une étourderie de ma part, pas la première ni la dernière .laughing

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).