Orange : La baisse d’effectifs et la fermeture de boutiques inquiète un syndicat

 

 

La recentralisation fait des siennes. Alors que la CGT a appelé les salariés d’Orange à faire grève le 31 décembre dernier contre la fermeture de magasins, c’est maintenant le syndicat CFE-CGC qui s’alarme de la baisse d’effectifs, notamment dans le secteur Normandie Centre.

Selon les lignes de Normandie-Actu, une baisse d’effectifs totale est survenue entre 2014 et 2015 chez Orange dans le secteur Normandie Centre, soit une perte de 196 emplois qui devrait enfler à l’horizon 2018.

Interrogé par le site d’information, Sébastien Crozier, président national de la CFE-CGC Orange tente de donner des explications tangibles à cette hémorragie. D’abord en affirmant que l’Arcep « impose à Orange de louer des infrastructures à ses concurrents, ce qui risque de conduire l’entreprise à ne plus investir". Ensuite en abordant la problématique du « centralisme parisien » qui selon lui se manifeste par « de nombreux services et emplois qui sont ramenés dans les sièges à Paris ». Conséquence : « En moyenne, Orange perd 7 000 personnes par an, et la majorité de ces départs nets se situe en province. »

La CFE-CGC va même encore plus loin dans un communiqué, annonçant à partir de ses calculs, une perte de 28% d’effectifs entre 2015 et 2018 toujours en Normandie Centre et ce malgré le plan de recrutement visant 102 et 170 personnes en externe ou en mutation interne prévu par le groupe dans cette zone. Les principales entités touchées : « Les plateaux des services clients, l’assistance technique ou le centre de compatibilité »

S’agissant de la fermeture continue de boutiques Orange dans le secteur, le syndicat indique que la « rationalisation maximale » opérée par l’opérateur et sa stratégie visant à inciter les clients à se diriger vers les services en ligne ou encore la mutualisation des boutiques et services dans les « Smart stores », constituent des explications à la baisse du nombre de magasins. Le Plan Essentiels 2020 est une nouvelle fois décrié.

L’hyperconcurrence et l’arrivée de Free 

Sébastien Crozier n’en est pas à sa première sortie dans les médias. En effet, en mars dernier, le syndicaliste s’était entretenu dans La Dépêche, notamment sur la baisse d’effectifs chez Orange dans le Bassin toulousain. A ses dires : " L’hyperconcurrence et l’arrivée de Free ont conduit à une baisse drastique du prix des forfaits, ce qui rend les actions en boutique beaucoup moins rentables. Ce que le consommateur gagne, c’est le citoyen qui le perd en possibilités d’emploi et en aménagement du territoire."

 

Publié le 18 janvier 2017 à 17h17 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Posté le 18 janvier 2017 à 17h25

<< ce qui rend les actions en boutique beaucoup moins rentables>>

Et comme on touche pas aux dividendes des actionnaires, l'emploi en pati

 

Premium

thorontor
Envoyer message
 
3439 points
Modifié le 18 janvier 2017 à 17h27

 "Ce que le consommateur gagne, c’est le citoyen qui le perd en possibilités d’emploi et en aménagement du territoire."

Il oublie que beaucoup d'autre secteur ont beneficiés du report des dépenses.

Posté le 18 janvier 2017 à 17h46

C'est quoi le but d'ouvrir , recruter et fermer ?

Ou plutot investir recruter et faire du fric (merci free) lui a compris pas les autres !!

 

Posté le 18 janvier 2017 à 18h09

C'est encore la faute de Free !?

C'est mal !!!!

Pourtant, pour rester concurrentiel il suffirait de virer quelques grands pontes inutiles, et d'accepter qu'en haut leurs gros cigares cessent de grossir !!!

Mais non...., la variable d'ajustement reste toujours les pauvres employés.....

Va falloir qu'un jour tout ça change......

Posté le 18 janvier 2017 à 18h10

Le temps que ce type ait une idée normale, on pourra tuer un âne à coup de figues molles ! (parabole corse)

Posté le 18 janvier 2017 à 18h46

"" D’abord en affirmant que l’Arcep « impose à Orange de louer des infrastructures à ses concurrents, ce qui risque de conduire l’entreprise à ne plus investir""

-- T'as vu patron ,je l'ai dis je l'ai dis :-)

 

sa change pas à la cgc-cfe ...

 

 

Posté le 18 janvier 2017 à 18h53
sinclair a écrit
"" D’abord en affirmant que l’Arcep « impose à Orange de louer des infrastructures à ses concurrents, ce qui risque de conduire l’entreprise à ne plus investir"" -- T'as vu patron ,je l'ai dis je l'ai dis :-)   sa change pas à la cgc-cfe ...    

Mais ce mec là il est lui-même patron d'une filiale d'Orange !

http://sebastiencrozier.fr/2013/01/16/bienvenue-orange-horizons/

 

 

Posté le 18 janvier 2017 à 20h47
Websahib a écrit
Le temps que ce type ait une idée normale, on pourra tuer un âne à coup de figues molles ! (parabole corse)

Génial !

Posté le 18 janvier 2017 à 22h55

combien de hauts salaires a plus de 70k€ chez orange?

faut pas s etonner que le navire coule


reno69
Envoyer message
 
19394 points
Posté le 19 janvier 2017 à 00h47

  Bonjour, on voit que depuis l'arrivée de Free dans le mobile, il faut mainteant faire attention au modèle économique, c'est fini de s'en mettre plein les poche, les gaspillages etc, il faut gérer son entreprise si on veut rester concurrentiel il faut faire attention à tout, surtout si on veut continuer à payer grassement les actionnaires, mais dommage que ce soit trop souvent le personnel qui sert de levier dans ces équations comptable, car certains services en patissent et cela ne rend pas forcement service à l'entreprise, car le client attend certaines prestations surtout s'ils paye plus cher ....

wink

Posté le 19 janvier 2017 à 08h52
aegir_fr a écrit
sinclair a écrit "" D’abord en affirmant que l’Arcep « impose à Orange de louer des infrastructures à ses concurrents, ce qui risque de conduire l’entreprise à ne plus investir"" -- T'as vu patron ,je l'ai dis je l'ai dis :-)   sa change pas à la cgc-cfe ...     Mais ce mec là il est lui-même patron d'une filiale d'Orange ! http://sebastiencrozier.fr/2013/01/16/bienvenue-orange-horizons/    

Il n'a pas cessé de tirer à boulets rouges sur Free.

"Sébastien Crozier, le porte-parole du syndicat, conteste l’autorisation d’émettre donnée à Free Mobile et réclame une enquête contradictoire, déniant au nouvel opérateur le droit de poursuivre l’exploitation de son service. "

Source: http://www.liberation.fr/ecrans/2012/02/03/le-feuilleton-free-mobile-a-t-il-allume-ses-antennes-continue_953419?page=article

Et ce n'est qu'un exemple. Berk.

Premium

taduarial
Envoyer message
 
8953 points
Posté le 19 janvier 2017 à 10h09

Un peu comme EDF depuis hier. Merci l'Europe pour la destruction du service public qui aussi parfois fonctionnait très bien. La loi du marché n'apporte pas que des bonnes choses loin de là. L'argent, l'argent et l'argent.

 http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211705864953-edf-va-baisser-le-rideau-de-ses-boutiques-2058238.php

Pour la Poste, idem, quand je vois le prix du timbre depuis 5 ans, on ne peut pas dire que ça augmenter la qualité/prix.

Des lettres n'arrivent parfois plus et le prix a doublé sur certaines offres (le Japon est passé de 70-80 centimes en 2010 à 1,30 hier dans mon bureau pour une carte de 5 grammes)

Posté le 19 janvier 2017 à 11h49

donc l'objectif du syndicat c'est de rester sur l'ancien modèle économique pour que le client finance des emploies...

Posté le 19 janvier 2017 à 15h07
taduarial a écrit
Un peu comme EDF depuis hier. Merci l'Europe pour la destruction du service public qui aussi parfois fonctionnait très bien. La loi du marché n'apporte pas que des bonnes choses loin de là. L'argent, l'argent et l'argent.  http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211705864953-edf-va-baisser-le-rideau-de-ses-boutiques-2058238.php Pour la Poste, idem, quand je vois le prix du timbre depuis 5 ans, on ne peut pas dire que ça augmenter la qualité/prix. Des lettres n'arrivent parfois plus et le prix a doublé sur certaines offres (le Japon est passé de 70-80 centimes en 2010 à 1,30 hier dans mon bureau pour une carte de 5 grammes)

 

Oh oui c'est vrai quel dommage que le marché des telecom ait été libéralisé. On était tellement bien avec nos abonnements Internet reposant sur des connexions locales dont FT avait doublé le coût (ce qui a povoqué un retard considérable de l'Internet en France), les premiers abonnements ADSL et les appels internationaux aux tarifs prohibitifs. Ben oui pourquoi se faire ch***, on a le monopole, on s'en fout des clients.

Tout ça j'ai connu avant les années 2000 et je me suis promis de ne jamais plus être leur client à nouveau (enfin autant que possible).

Quant à ton exemple des lettres vers le Japon c'est assez drôle vu que le courrier est encore un monopole de la poste.

Posté le 19 janvier 2017 à 17h16

 une boutique Orange s'éteint  un Free Center s'éveille

 

Posté le 21 janvier 2017 à 20h50
Le croisé a écrit
taduarial a écrit Un peu comme EDF depuis hier. Merci l'Europe pour la destruction du service public qui aussi parfois fonctionnait très bien. La loi du marché n'apporte pas que des bonnes choses loin de là. L'argent, l'argent et l'argent.  http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211705864953-edf-va-baisser-le-rideau-de-ses-boutiques-2058238.php Pour la Poste, idem, quand je vois le prix du timbre depuis 5 ans, on ne peut pas dire que ça augmenter la qualité/prix. Des lettres n'arrivent parfois plus et le prix a doublé sur certaines offres (le Japon est passé de 70-80 centimes en 2010 à 1,30 hier dans mon bureau pour une carte de 5 grammes)   Oh oui c'est vrai quel dommage que le marché des telecom ait été libéralisé. On était tellement bien avec nos abonnements Internet reposant sur des connexions locales dont FT avait doublé le coût (ce qui a povoqué un retard considérable de l'Internet en France), les premiers abonnements ADSL et les appels internationaux aux tarifs prohibitifs. Ben oui pourquoi se faire ch***, on a le monopole, on s'en fout des clients. Tout ça j'ai connu avant les années 2000 et je me suis promis de ne jamais plus être leur client à nouveau (enfin autant que possible). Quant à ton exemple des lettres vers le Japon c'est assez drôle vu que le courrier est encore un monopole de la poste.

Pas très convainquant ton commentaire non plus, comparer un secteur décalé de 20 ans d'écart quand la fibre et la 4G était même pas un projet c'est pas comparable.

Posté le 21 janvier 2017 à 20h51
Skippy69 a écrit
donc l'objectif du syndicat c'est de rester sur l'ancien modèle économique pour que le client finance des emploies...

Excuse le syndicat de pas vouloir augmenter le chômage...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).