Free donne quelques conseils à ses abonnés mobiles partant en vacances à l’étranger

Free s’adresse à ses abonnés partant à l’étranger, en leur rappelant quelques conseils qui éviteront les mauvaises surprises sur la facture.

Durant les vacances d’été, certains se rendront à l’étranger. L’heure est donc aux conseils prodigués par Orange pour bien utiliser les réseaux Wi-Fi gratuits, mais également aux rappels de Free concernant les bonnes pratiques pour ceux qui utiliseront leur forfait depuis l’étranger.

Dans un e-mail envoyé à ses abonnés, Free invite ainsi ses abonnés mobiles à vérifier que leur destination fait bien partie de celles incluses dans leur forfait. L’opérateur distille également quelques conseils comme consulter la consommation data depuis l’espace abonné, télécharger les applications utiles avant de partir ou privilégier les applications de messagerie instantanée.

 
En parlant de conseils, un article en liste quelques-uns pour garder votre Freebox au frais durant les périodes de fortes chaleurs.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (13)
Afficher les 8 premiers commentaires...
Posté le 22 juillet 2019 à 23h00 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pour ma part, je me demande encore comment utiliser uniquement le data dans les pays concernés.

On est bien obligé d’activer les données à l’étranger et de ne pas être en mode avion ?

Posté le 23 juillet 2019 à 08h03 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Je ne pense pas que le pb vienne du Monténégro, mais sur les navires tu as souvent le wifi et c’est par SAT et prix élevé, quand tu va en corse avec Corsica Ferry tu es en roaming mais réseau sat (c’est bien précisé) dans un autre registre c’est pareil dans les avions long courrier tu as de plus en plus le wifi (pas un pb car il faut souvent souscrire à un pass, mais maintenant tu as le gsm d’activité donc tu peux téléphoner ou recevoir des appels et là c’est communications satellite ?. Tu as intérêt à rester en mode avion et juste activer le wifi si souscription pass internet.

Posté le 23 juillet 2019 à 10h17 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Rolandin a écrit
Pour charliebrown qui a écrit La croisière partant de Venise vers les îles grecques (Costa?) passe à proximité de la côte du Montenegro pendant la nuit. Les données mobiles sont alors pendant quelques temps à 5€/min MO, bloqué par Free lorsque le seuil de 50€ est atteint. Ce pays ne fait pas parti du Roaming. Je téléphone en Floride sans supplément, et là 50€ Tu as surement raison, mais comment je devais procéder pour les prochaines fois s.t.p

Il faut prévoir son itinéraire, vérifier les destinations incluses ou non, et couper les data quand il y a un risque. Par exemple en partant de Venise, je ne sais pas si vous êtes passés ensuite par Dubrovnik (Croatie, inclus) mais ensuite il est évident qu'entre l'Italie ou la Croatie et la Grèce on passe près de 2 pays hors forfait, donc en partant de la dernière ville incluse couper les data au cas où on accrocherait le réseau, surtout si le trajet se fait de nuit et que la connexion aux réseaux "chers" peut se faire pendant qu'on dort... Il y a "normalement" un SMS avec les tarifs à chaque changement de réseau mais il n'arrive pas toujours et puis si dort ça ne sert à rien...

Quitte à rouvrir temporairement les data si tu en as besoin. Rouvrir ensuite une fois arrivé en Grèce.

Dans un autre coin, les gens qui traversent les Pyrénées près de l'Andorre ont intérêt à faire gaffe, car entre la France et l'Espagne (inclus) le réseau Andorran coûte un bras et les deux yeux (16 euros / MO)...

Posté le 23 juillet 2019 à 10h23 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
charliebrown a écrit
Il faut prévoir son itinéraire, vérifier les destinations incluses ou non, et couper les data quand il y a un risque. Par exemple en partant de Venise, je ne sais pas si vous êtes passés ensuite par Dubrovnik (Croatie, inclus) mais ensuite il est évident qu'entre l'Italie ou la Croatie et la Grèce on passe près de 2 pays hors forfait, donc en partant de la dernière ville incluse couper les data au cas où on accrocherait le réseau, surtout si le trajet se fait de nuit et que la connexion aux réseaux "chers" peut se faire pendant qu'on dort... Il y a "normalement" un SMS avec les tarifs à chaque changement de réseau mais il n'arrive pas toujours et puis si dort ça ne sert à rien... Quitte à rouvrir temporairement les data si tu en as besoin. Rouvrir ensuite une fois arrivé en Grèce. Dans un autre coin, les gens qui traversent les Pyrénées près de l'Andorre ont intérêt à faire gaffe, car entre la France et l'Espagne (inclus) le réseau Andorran coûte un bras et les deux yeux (16 euros / MO)...

Merci pour ta réponse, qui m'éclaire un peu plus, je vais regarder si je trouve comment couper ces DATA sur mon mobile Samsung S4. Bonne journée cool

Posté le 23 juillet 2019 à 10h44 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
charliebrown a écrit
Il faut prévoir son itinéraire, vérifier les destinations incluses ou non, et couper les data quand il y a un risque. Par exemple en partant de Venise, je ne sais pas si vous êtes passés ensuite par Dubrovnik (Croatie, inclus)

Non de Venise nous avons tiré droit sur "Argostoli, Olympe", mais pas loin des côtes en question.

J'ai trouvé pour désactiver les DATA, merci encore

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).