Freebox : Free a recours à deux des trois assistants virtuels les plus populaires selon une étude Microsoft

Les box équipées d’assistants vocaux sont de plus en plus courantes. Microsoft vient de publier une étude présentant les assistants virtuels les plus populaires et, dans le top 3, on trouve deux des assistants proposés sur Freebox. 

C’est une étude organisée par le géant de l’informatique Microsoft qui a révélé le classement des assistants vocaux les plus populaires, tout support confondu. L’étude se base, entre autres, sur un sondage effectué auprès de 2000 personnes aux Etats-Unis, Royaume-Uni, en Inde, en Australie et au Canada. Le classement a ainsi été dévoilé ainsi (à noter qu’il est possible d’utiliser plusieurs assistants en même temps, chaque statistique est donc à prendre indépendamment des autres).

Les assistants les plus utilisés sont Google Asisstant et Siri qui regroupent ainsi 36% d’utilisateurs chacun. L’opposition entre Google et Apple continue donc et ils sont à égalité sur ce point. Alexa, l’assistant d’Amazon est quant à lui troisième avec 25% et même si l’étude a été lancée par Microsoft, Cortana est bon dernier avec 19% d’utilisateurs. Pour les assistants virtuels moins utilisés, tous ont été regroupés puisqu’ils ne représentent qu’1% du marché. Exit donc Bixby et autres assistants développés par les fabricants de smartphones (ou autres). 

Les Freebox et leurs assistants de première classe

Depuis bientôt 2 ans, la Freebox Mini 4K propose d’utiliser Google Assistant. Une application a également été développée pour permettre l’utilisation de l’assistant de Google sur la Freebox Revolution. Depuis la sortie de la Freebox Delta, l’ex-trublion des télécoms a ajouté deux nouveaux assistants vocaux à son palmarès puisque la nouvelle arrivée inclus Alexa, créé par Amazon, et Ok Freebox qui lui est développé par Free. 

Si l’on exclut Siri, qui est exclusif aux appareils Apple, les Freebox regroupent donc les deux assistants les plus utilisés à ce jour. Un opérateur en avance sur le sujet donc, puisqu’il avait déjà été le premier à proposer Google Assistant sur sa Freebox Mini 4K. Qu’en est-il de la concurrence ? 

Les box des autres opérateurs en retard derrière celles de Free

Si la Bbox Miami a également proposé Google assistant, (une fonctionnalité normale, puisque la box tourne sous Android TV), les autres opérateurs sont encore un peu à la traîne. Orange a annoncé l’année dernière l’arrivée de son enceinte connectée incluant Djingo et Alexa, le premier étant dédié à la gestion de son ecosystème. Le lancement de cette enceinte est cependant sans cesse repoussé, la dernière date annoncée étant avril 2019, qui va se terminer, difficile de savoir quand arrivera l’assistant pour les abonnés Orange. SFR quant à lui, comme nous vous l’expliquions la semaine dernière, est à la traîne puisqu’il vient seulement de proposer une télécommande vocale sur ses box et toujours aucun assistant à l’horizon. 

L’étude révèle une tendance de plus en plus grande à l’achat d’enceintes connectées parmi les sondés, puisque par rapport à 2018, où 23% des utilisateurs possédaient une enceinte connectée, le nombre a presque doublé, passant à 45%. La réticence à acheter ce type de matériel a également baissé. Il est donc possible que ces assistants vocaux intégrés à la box deviennent bientôt un véritable argument de vente pour les box des opérateurs.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 30 avril 2019 à 14h03

J'adôôôre ceux qui veulent absolument être les "heureux propriétaires" d'une enceinte connectée!
Dans le même temps, des études on ne peut plus sérieuses ont démontré que tout ce qui est dit dans l'environnement de ces fameuses enceintes connectées "intelligentes" est "avalé, disséqué et digéré" par "d'honorables auditeurs" (robots) et pourquoi pas détournées par des auditeurs humains pas forcément remplis de donnes intentions... A la vitesse où évoluent les choses, on va nettement plus vers le Big brother du crime qu'autre chose, les enfoiros ayant toujours au moins une longueur d'avance, non pas sur les "honnêtes gens" (non, là, c'est 10 longueurs!) que sur le "système"!!!
Il est déjà constaté que le niveau de sécurité de l'ensemble des fameux "objets connectés" est proche de zéro, et que 60% de ces objets ont déjà été hackés par des malfaisants. Youpee!!

Posté le 30 avril 2019 à 17h27
fansat70 a écrit
J'adôôôre ceux qui veulent absolument être les "heureux propriétaires" d'une enceinte connectée!Dans le même temps, des études on ne peut plus sérieuses ont démontré que tout ce qui est dit dans l'environnement de ces fameuses enceintes connectées "intelligentes" est "avalé, disséqué et digéré" par "d'honorables auditeurs" (robots) et pourquoi pas détournées par des auditeurs humains pas forcément remplis de donnes intentions... A la vitesse où évoluent les choses, on va nettement plus vers le Big brother du crime qu'autre chose, les enfoiros ayant toujours au moins une longueur d'avance, non pas sur les "honnêtes gens" (non, là, c'est 10 longueurs!) que sur le "système"!!!Il est déjà constaté que le niveau de sécurité de l'ensemble des fameux "objets connectés" est proche de zéro, et que 60% de ces objets ont déjà été hackés par des malfaisants. Youpee!!

Alors l'étude pour info parlait d'Alexa, et ce n'est pas détourné puisque l'étude révèle que les données sont directement lues par des humains.

Quand à Google de son côté, tu peux cocher l'interdiction de transmission des données, ce qui rends donc moins efficace l'assistant surtout sur une enceinte connecté, mais permet d'éviter que les données soient transmises à Google. Ce que les concurrents permettent pas à ma connaissance.

Posté le 30 avril 2019 à 17h45
christophedlr a écrit
fansat70 a écrit J'adôôôre ceux qui veulent absolument être les "heureux propriétaires" d'une enceinte connectée!Dans le même temps, des études on ne peut plus sérieuses ont démontré que tout ce qui est dit dans l'environnement de ces fameuses enceintes connectées "intelligentes" est "avalé, disséqué et digéré" par "d'honorables auditeurs" (robots) et pourquoi pas détournées par des auditeurs humains pas forcément remplis de donnes intentions... A la vitesse où évoluent les choses, on va nettement plus vers le Big brother du crime qu'autre chose, les enfoiros ayant toujours au moins une longueur d'avance, non pas sur les "honnêtes gens" (non, là, c'est 10 longueurs!) que sur le "système"!!!Il est déjà constaté que le niveau de sécurité de l'ensemble des fameux "objets connectés" est proche de zéro, et que 60% de ces objets ont déjà été hackés par des malfaisants. Youpee!! Alors l'étude pour info parlait d'Alexa, et ce n'est pas détourné puisque l'étude révèle que les données sont directement lues par des humains. Quand à Google de son côté, tu peux cocher l'interdiction de transmission des données, ce qui rends donc moins efficace l'assistant surtout sur une enceinte connecté, mais permet d'éviter que les données soient transmises à Google. Ce que les concurrents permettent pas à ma connaissance.

Soyons clairs! A partir du moment où l'on confie à une machine des informations contenues dans une question, et que cette machine se connecte à des serveurs situés dans le cloud, serveurs que tu ne contrôles pas, personne ne peut garantir que le fait que tu aies "coché" la case machin ou truc va interdire de façon absolue de transmettre tes questions à un tiers. Et le plus beau de l'affaire est que personne ne te garantit que tout les sons produits dans la pièce ne peuvent être exploitée par des tiers... Avec tous les bouzins connectés, on est dans le big brother en plein, et le plus merveilleux de l'affaire est que les humains ayant atteint leur niveau critique de connerie, ils y vont avec allégresse... Les chinois, on leur impose un flicage permanent, nous, on y plonge avec délices... C'est beau le monde actuel! Et tout cela, pour du pognon, que du pognon!

Posté le 30 avril 2019 à 17h51
fansat70 a écrit
christophedlr a écrit fansat70 a écrit J'adôôôre ceux qui veulent absolument être les "heureux propriétaires" d'une enceinte connectée!Dans le même temps, des études on ne peut plus sérieuses ont démontré que tout ce qui est dit dans l'environnement de ces fameuses enceintes connectées "intelligentes" est "avalé, disséqué et digéré" par "d'honorables auditeurs" (robots) et pourquoi pas détournées par des auditeurs humains pas forcément remplis de donnes intentions... A la vitesse où évoluent les choses, on va nettement plus vers le Big brother du crime qu'autre chose, les enfoiros ayant toujours au moins une longueur d'avance, non pas sur les "honnêtes gens" (non, là, c'est 10 longueurs!) que sur le "système"!!!Il est déjà constaté que le niveau de sécurité de l'ensemble des fameux "objets connectés" est proche de zéro, et que 60% de ces objets ont déjà été hackés par des malfaisants. Youpee!! Alors l'étude pour info parlait d'Alexa, et ce n'est pas détourné puisque l'étude révèle que les données sont directement lues par des humains. Quand à Google de son côté, tu peux cocher l'interdiction de transmission des données, ce qui rends donc moins efficace l'assistant surtout sur une enceinte connecté, mais permet d'éviter que les données soient transmises à Google. Ce que les concurrents permettent pas à ma connaissance. Soyons clairs! A partir du moment où l'on confie à une machine des informations contenues dans une question, et que cette machine se connecte à des serveurs situés dans le cloud, serveurs que tu ne contrôles pas, personne ne peut garantir que le fait que tu aies "coché" la case machin ou truc va interdire de façon absolue de transmettre tes questions à un tiers. Et le plus beau de l'affaire est que personne ne te garantit que tout les sons produits dans la pièce ne peuvent être exploitée par des tiers... Avec tous les bouzins connectés, on est dans le big brother en plein, et le plus merveilleux de l'affaire est que les humains ayant atteint leur niveau critique de connerie, ils y vont avec allégresse... Les chinois, on leur impose un flicage permanent, nous, on y plonge avec délices... C'est beau le monde actuel! Et tout cela, pour du pognon, que du pognon!

Tu n'as pas compris, cette case à cocher permet d'interdire à l'assistant de transmettre aux serveurs de Google (donc dans le cloud) la question, donc tu n'auras de réponse qu'à des choses que l'assistant à la réponse ; dans le cas de l'enceinte connecté ce ne sera pas grand chose, pour un smartphone par exemple se sont les données présentes à l'intérieur et que l'assistant Google est capable (pas pour toute les applications je précise), de "lire" ces informations pour trouver réponse à ta question.

Perso j'ai pas l'utilité de ces assistants vocaux donc pas d'enceintes connecté et l'assistant google présent sur mon smartphone Android, je m'en sert jamais ; en revanche la reco vocale m'a aidé 2/3 fois pour écrire plus rapidement.

Tu veux la différence avec les chinois ? Les chinois n'ont pas la liberté de faire ce qu'ils veulent, nous on nous oblige pas à utiliser tout ces trucs dans le cloud, chacun fait ce qu'il veut. Les chinois sont pas libre d'aller sur les sites qu'ils veulent, ces sites doivent être approuvés par l'état donc le partie point barre. Nous on est libre d'aller sur internet comme on veut dans la limite que le site respecte les lois.

Sur le net mondial tu peux trouver tout et n'importe quoi, les chinois eux ils peuvent trouver que de la propagande. Merci donc de pas caser les chinois dans l'histoire.

Posté le 02 mai 2019 à 13h13
fansat70 a écrit
J'adôôôre ceux qui veulent absolument être les "heureux propriétaires" d'une enceinte connectée!Dans le même temps, des études on ne peut plus sérieuses ont démontré que tout ce qui est dit dans l'environnement de ces fameuses enceintes connectées "intelligentes" est "avalé, disséqué et digéré" par "d'honorables auditeurs" (robots) et pourquoi pas détournées par des auditeurs humains pas forcément remplis de donnes intentions... A la vitesse où évoluent les choses, on va nettement plus vers le Big brother du crime qu'autre chose, les enfoiros ayant toujours au moins une longueur d'avance, non pas sur les "honnêtes gens" (non, là, c'est 10 longueurs!) que sur le "système"!!!Il est déjà constaté que le niveau de sécurité de l'ensemble des fameux "objets connectés" est proche de zéro, et que 60% de ces objets ont déjà été hackés par des malfaisants. Youpee!!

Te crois-tu si important que cela pour croire qu'Amazon ou autre GAFA, va venir t'espionner, venir écouter tes conversations ? .... Sincèrement, seul ceux qui ont des trucs à se reprocher, des trucs à cacher, ou qui sont des personnalités publiques ont effectivement de bonnes raisons de ne pas souscrire à ce type de techno. Mais le monsieur "Tout le monde" comme il est existe plusieurs milliards sur terre... 

C'est comme etre filmé dans la rue par des caméras de surveillance.... si demain je vais braquer un banque alors oui je serai contre les caméras....

Perso Alexa répond à mes questions, me rend service, répond aux questions de mes enfants, s'amuse aussi avec eux. "Alexa ferme les volets du séjour".... mon dieu, le FBI va s'inquiéter.....

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).