Concurrence déloyale : Bouygues Télécom perd une longue bataille judiciaire face à Free

 

La justice a rejeté la plainte de Bouygues Telecom contre Free Mobile. Le premier reprochait au second une concurrence déloyale et de brider volontairement ses débits en itinérance afin de payer moins.

Jeudi dernier, le tribunal de commerce de Paris a rendu son verdict dans une affaire opposant Free Mobile à Bouygues Télécom. Il a donné raison au premier et condamné le second à payer 350 000 euros au titre de frais de justice.

Bouygues Telecom réclamait 718,5 millions à Free Mobile. La plainte portait sur le contrat d’itinérance entre Free et Orange. Selon Bouygues Telecom, Free Mobile a profité d’un avantage certain qui lui a permis de casser les prix d’un marché et de se moquer de la concurrence, tout en n’assurant que partiellement son service, avec des débits bridés lors du basculement sur le réseau Orange. Les 718,5 millions d’euros correspondaient au préjudice estimé par Bouygues suite à l’arrivée de Free Mobile, en janvier 2012, à savoir 5 euros par mois et par abonné entre 2012 et 2016.

Pour les juges, le bridage n’a pas à être débattu, sachant que l’ARCEP, le régulateur des télécoms, veille au grain. Ils ont profité du verdict pour indiquer, qu’avec son fair-use, l’opérateur mobile de Xavier Niel a assuré «  une utilisation équitable d’Internet entre les utilisateurs (au lieu) de valoriser très cher la data, comme l’a fait Bouygues Telecom dans ses offres ».

Source : Les Echos

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (20)
Afficher les 15 premiers commentaires...
Posté le 04 mars 2019 à 20h15
fab123 a écrit
l’opérateur mobile de Xavier Niel a assuré «  une utilisation équitable d’Internet entre les utilisateurs (au lieu) de valoriser très cher la data, comme l’a fait Bouygues Telecom dans ses offres ». La justice confirme donc qu'on se faisait voler jusqu'en 2012.

Tout est dit...

Posté le 04 mars 2019 à 22h32

En même temps, marre de l'itinérance quand je sors de ma zone d'activité"vacance" obligé d'avoir un forfait de secours pas trop cher. Merci le bétonneur..

Posté le 05 mars 2019 à 11h01

AOL, CI, (...). On attend que Bouygues baisse les bras aussi, face à son Maître.

À terme, Free et Orange. Il ne restera qu'à tuer ce mastondonte. Et à faire de même en Afrique.

Posté le 05 mars 2019 à 11h06

Bouygues :"houin houin, y a de la vrai concurrence, c'est pas juste, va falloir partager à 4 un gâteau qui a réduit de taille"

Posté le 07 mars 2019 à 13h21
fab123 a écrit
l’opérateur mobile de Xavier Niel a assuré «  une utilisation équitable d’Internet entre les utilisateurs (au lieu) de valoriser très cher la data, comme l’a fait Bouygues Telecom dans ses offres ».
La justice confirme donc qu'on se faisait voler jusqu'en 2012.

C'est tout à fait ça.

Et la justice confirme aussi que Martin souhaitait continuer à s'en mettre plein les fouilles à nos dépends, mais le jugement l'en empêche.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).