Meizu Zero et Vivo Apex 2019 : vers des smartphones sans bouton, ni port, ni haut-parleur

Si l’on parle beaucoup de 5G et d’écrans pliables, certains fabricants travaillent sur une autre évolution dans les smartphones. Les Meizu Zero et Vivo Apex 2019 fraîchement dévoilés se débarrassent en effet des boutons, des connecteurs et des haut-parleurs. 

Le grand ménage pour revenir à un design simple et améliorer l’étanchéité

La présentation, cette semaine, à un jour d’intervalle, des Meizu Zero et Vivo Apex 2019 nous éclaire concernant une nouvelle voie que pourrait emprunter prochainement les constructeurs de smartphones, à savoir des appareils aux designs plus épurés et à l’étanchéité améliorée.

Les Meizu Zero et Vivo Apex 2019 font l’impasse sur les boutons classiques, préférant des tranches sensibles aux pressions. Une particularité déjà vue sur le HTC U12+. Ils se débarrassent aussi des haut-parleurs, utilisant les propriétés vibratoires de l’écran pour les appels (comme sur le Xiaomi Mi Mix) ou renvoyant vers la connexion Bluetooth pour l’écoute musicale. Ceux-ci éjectent aussi la connectique physique, avec un Meizu Zero offrant une charge rapide en sans-fil et un Vivo Apex 2019 ayant recours à un connecteur magnétique au dos. Exit aussi le mini-jack, qui commençait déjà à être évincé par l’industrie.

Pour le reste, on parle d’un chipset Snapdragon 845 associé à 4 ou 6 Go de RAM (Meizu) ou Snapdragon 855 avec 12 Go de RAM (Vivo) et d’un grand AMOLED Full HD+. Il a même été question de 5G (Vivo). Le haut de gamme aurait évidemment la primeur d’une telle évolution.

Prochaine évolution dans le domaine des smartphones ?

Les deux firmes chinoises n’ont pas donné d’infos concernant la commercialisation de leurs appareils. Concernant le Meizu Zero, peut-être aura-t-on l’info à l’occasion du MWC de Barcelone. Quant au Vivo Apex 2019, il s’agit d’un concept qui a de grandes chances d’être utilisé pour un prochain modèle Nex. Le capteur à selfies, absent des visuels, pourrait ainsi refaire son apparition au format périscope, comme sur les Nex A et Nex S.

Maintenant, on peut s’interroger sur l’accueil côté utilisateurs ? Certains ont déjà du mal à tirer un trait sur la prise casque. Quelle réaction face à la disparition de la recharge filaire, encore plus rapide à l’heure actuelle que la recharge sans-fil ? Quid des boutons physiques auxquels les utilisateurs sont habitués depuis des années et qui tombent naturellement sous les doigts. Évolution trop brusque ou véritable réponse aux attentes des utilisateurs ?

 Source : GSMArena

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (2)
Posté le 26 janvier 2019 à 11h00 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bon concept totalement étanche avec un IP68.

QUID du son offert avec uniquement les vibrations de l'écran ? J'ai quelques doutes...

Donc exit la prise jack et un support carte MICRO SD....

Exit aussi le support de la carte SIM au profit d'une eSIM ?

On attend des détails et des tests !

Ce concept me semble beaucoup plus viable que les écrans pliables....wink

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20766 points
Posté le 26 janvier 2019 à 23h42 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

  Bonjour, je trouve ces fonctions assez intéressantes, des boutons virtuels comme sur la télécommande de la freebox Delta Devialet, mais en plus fiabilisé ... !!!

  Le point d'interrogation restant pour les objectifs photos il faudra attendre et voir et les prix aussi, mais dans le principe c'est super !!!

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).