Fin du RTC : Orange dévoile la liste des premières zones concernées par la migration vers la téléphonie sur IP

En route vers la téléphonie sur IP et la fin du RTC. Comme prévu, l’opérateur historique a levé le voile sur les 7 zones et communes en métropole sélectionnées pour migrer vers cette nouvelle technologie en 2023. L’opérateur historique a également annoncé la fourniture d’un boitier aux nouveaux clients pour en bénéficier dès le mois prochain.

On le savait, le 15 novembre prochain, Orange va enclencher une nouvelle étape de son calendrier autour de la bascule de la technologie RTC vers le protocole IP avec l’arrêt d’ouverture de nouvelles lignes téléphoniques analogiques. L’opérateur commercialisera par la suite uniquement des offres de téléphonie fixe en IP. Les nouveaux clients souhaitant alors souscrire à une offre se verront remettre par Orange un boitier à installer simplement. Celui-ci sera à relier au téléphone et à la prise murale. Les clients actuels ayant déjà une ligne fixe ne sont pas concernés à ce stade, souligne l’opérateur. Et d’ajouter "que les offres de téléphonie sur IP proposées ont les mêmes tarifs que les offres actuelles de téléphonie fixe, quel que soit le support technique, cuivre ou fibre." Celles-ci ne nécessiteront pas de souscription à une offre internet.

Dans le même temps, l’agrume a présenté la liste des premières zones géographiques françaises qui migreront dans leur ensemble vers la technologie IP, à partir du 26 octobre 2023. "C’est une évolution progressive, encadrée par l’ARCEP et qui concerne tous les opérateurs", précise un communiqué. Plus concrètement, cela concerne un groupe de "communes contigües situées dans les départements de Haute Garonne, Vendée, Seine et Marne, Charente Maritime, Nord, Haute Loire et du Morbihan." Cette annonce est ainsi faite 5 ans à l’avance conformément aux engagements pris par Orange vis à vis de l’Arcep. Par conséquent, chaque année, l’opérateur annoncera de nouvelles zones RTC qui fermeront cinq années plus tard et ce jusqu’en 2028. Les clients concernés seront contactés dès qu’il sera temps de basculer vers cette nouvelle technologie. En attendant, les lignes fixes classiques continueront de fonctionner. Aujourd’hui, neuf millions de foyers ont encore le bon vieux téléphone et sont totalement dépendants.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (34)
Afficher les 28 premiers commentaires...
Posté le 31 octobre 2018 à 13h10

Je répète qu'il ne faut pas prendre le train en marche mais le précéder.
Pourquoi a tant de clients? Parce qu'Orange a pompé les fichiers de France Télécomm avec l'assentiment des autorités du moment.

Il faut inventer (c'est les ingénieurs qui sont désignés) le système qui va faire intégrer le cuivre encore présent
vers du cuivre IP en attendant la fibre qui est vouée à être installée par l'Etat au final.C'est une obligation régalienne comme on dit maintenant.
Free a vraiment inventé/développé la box:nouveau chantier en vue.Xav si tu me lis!!!

Posté le 31 octobre 2018 à 15h36
senvedgi a écrit
Je répète qu'il ne faut pas prendre le train en marche mais le précéder.Pourquoi a tant de clients? Parce qu'Orange a pompé les fichiers de France Télécomm avec l'assentiment des autorités du moment. Il faut inventer (c'est les ingénieurs qui sont désignés) le système qui va faire intégrer le cuivre encore présentvers du cuivre IP en attendant la fibre qui est vouée à être installée par l'Etat au final.C'est une obligation régalienne comme on dit maintenant.Free a vraiment inventé/développé la box:nouveau chantier en vue.Xav si tu me lis!!!

Non ! C'est France Télécom qui a racheté Orange et pas l'inverse !

Posté le 31 octobre 2018 à 16h20
KaWaXXX a écrit
LudwigP94 a écrit msg a écrit patrick72 a écrit msg a écrit La fin du RTC , c'est la fin du dégroupage partiel , mais pas la fin du cuivre ... C'est surtout la fin des tel qui fonctionne sans prise de courant !  De mémoire, les plans d'isolement des écoles prévoient l'obligation d'avoir un téléphone fonctionnant sans présence de courant sur le réseau EDF.  ...et je ne pense pas qu'il s'agisse du seul cas (ascenseurs ?) Je n'ai pas de téléphone auto-alimenté sous la main pour tester , mais il me semble que ce type de téléphone doit pouvoir fonctionner sur une box . Orange , sur la ligne cuivre , ne délivre que quelques dizaines de mA (50 ou 100) sous 48V et la plupart des téléphones auto-alimentés n'ont pas d'écran ni de fonctions superflue donc conso très minime . Les téléphones sans fil , c'est sûr qu'ils ne fonctionnent plus si leur base n'est plus alimentée . oui mais qu'est-ce qui va alimenter la box si le réseau EDF est coupé? Pour le moment les mairies ont toujours l'obligation d'avoir une ligne indépendante sur le RTC avec un téléphone de secours alimenté par le RTC dans les bâtiments qu'ils gère (dont les écoles). En dehors des téléphones portables et donc à tenir alimenté en permanence et vérifié pour ne pas avoir de pb en cas de coupure je ne vois pas trop comment on remplace le fonctionnement autonome de ce réseau. Orange a déjà annoncé qu'il allait proposer une batterie pour maintenir la box allumée en cas de coupure électrique pour les contrat pro et entreprise. Pour le grand publique la solution est encore à l'étude mais à part une batterie je ne vois pas trop ce qu'ils pourraient proposer d'autre comme solution.  La batterie doit pouvoir tenir 4h selon moi. Il me semble que les batteries dans les centraux sont dimensionnées pour tenir 4h et au delà, les DSLAM tombent aussi en rade donc pas d'intérêt à avoir une box qui reste allumée si en face c'est éteint. En revanche sur les gros centraux il y a des groupes électrogènes qui prennent le relais donc bien plus d'autonomie (voir illimitée tant qu'on remet du fioul dans la cuve). Mais bon je ne vois pas pourquoi les clients des zones denses devraient être une fois plus privilégiée par rapport aux clients en zones rurales.

Si je ne me trompe pas, la ligne de cuivre alimente la ligne en courant.
En RTC, un téléphone branché sur la prise murale est donc alimenté, de même ceux sur les autres prises murales.
Est-ce que le courant serait suffisant pour un boitier voip, qui ne demande pas plus qu'une box? Après tout, un mini routeur 4G peut fonctionner sur l'USB.
Sinon, on le branche sur la prise secteur comme n'importe quel téléphone DECT avec la pile qui se recharge en continu. Il sera a lors aisé de déplacer le boitier (relié à une base) dans n'importe quelle pièce.

Posté le 31 octobre 2018 à 16h39
skyrail a écrit
KaWaXXX a écrit LudwigP94 a écrit msg a écrit patrick72 a écrit msg a écrit La fin du RTC , c'est la fin du dégroupage partiel , mais pas la fin du cuivre ... C'est surtout la fin des tel qui fonctionne sans prise de courant !  De mémoire, les plans d'isolement des écoles prévoient l'obligation d'avoir un téléphone fonctionnant sans présence de courant sur le réseau EDF.  ...et je ne pense pas qu'il s'agisse du seul cas (ascenseurs ?) Je n'ai pas de téléphone auto-alimenté sous la main pour tester , mais il me semble que ce type de téléphone doit pouvoir fonctionner sur une box . Orange , sur la ligne cuivre , ne délivre que quelques dizaines de mA (50 ou 100) sous 48V et la plupart des téléphones auto-alimentés n'ont pas d'écran ni de fonctions superflue donc conso très minime . Les téléphones sans fil , c'est sûr qu'ils ne fonctionnent plus si leur base n'est plus alimentée . oui mais qu'est-ce qui va alimenter la box si le réseau EDF est coupé? Pour le moment les mairies ont toujours l'obligation d'avoir une ligne indépendante sur le RTC avec un téléphone de secours alimenté par le RTC dans les bâtiments qu'ils gère (dont les écoles). En dehors des téléphones portables et donc à tenir alimenté en permanence et vérifié pour ne pas avoir de pb en cas de coupure je ne vois pas trop comment on remplace le fonctionnement autonome de ce réseau. Orange a déjà annoncé qu'il allait proposer une batterie pour maintenir la box allumée en cas de coupure électrique pour les contrat pro et entreprise. Pour le grand publique la solution est encore à l'étude mais à part une batterie je ne vois pas trop ce qu'ils pourraient proposer d'autre comme solution.  La batterie doit pouvoir tenir 4h selon moi. Il me semble que les batteries dans les centraux sont dimensionnées pour tenir 4h et au delà, les DSLAM tombent aussi en rade donc pas d'intérêt à avoir une box qui reste allumée si en face c'est éteint. En revanche sur les gros centraux il y a des groupes électrogènes qui prennent le relais donc bien plus d'autonomie (voir illimitée tant qu'on remet du fioul dans la cuve). Mais bon je ne vois pas pourquoi les clients des zones denses devraient être une fois plus privilégiée par rapport aux clients en zones rurales. Si je ne me trompe pas, la ligne de cuivre alimente la ligne en courant.En RTC, un téléphone branché sur la prise murale est donc alimenté, de même ceux sur les autres prises murales.Est-ce que le courant serait suffisant pour un boitier voip, qui ne demande pas plus qu'une box? Après tout, un mini routeur 4G peut fonctionner sur l'USB.Sinon, on le branche sur la prise secteur comme n'importe quel téléphone DECT avec la pile qui se recharge en continu. Il sera a lors aisé de déplacer le boitier (relié à une base) dans n'importe quelle pièce.

Oui sur une ligne RTC on a une tension de 48V continu fournie par le réseau (auto com ?). Par contre c'est très faible sur une ligne ADSL et je ne pense pas qu'il soit possible d'alimenter quoique ce soit 

Posté le 01er novembre 2018 à 08h32

Nous sur le terrain c'est les idées. Les ingénieurs sont payés pour les mettre en œuvre coûte que coûte.
La box il y a 30 ans?Impossible!

Et maintenant? A vous de jouer.
Remarque: Les centraux fournissent du 50V à tous leurs abonnés avec combien de consommation électrique en kWh
consommés par les centraux.Maintenant c'est nous qui alimentons nos box avec combien de consommation électrique?Bilan?

Premium

taduarial
Envoyer message
 
10611 points
Posté le 05 novembre 2018 à 08h52

coupure de jus pour les rétifs du portable et plus rien ;) le pied

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).