Free, Orange, SFR et Bouygues : découvrez qui a la meilleure qualité de service mobile selon le régulateur

 

Comme prévu, l’Arcep a levé le voile sur sa 19ème enquête annuelle d’évaluation de la qualité de service des opérateurs mobiles métropolitains. Bilan, Orange est globalement devant, Bouygues Telecom fait la différence sur SFR et Free Mobile est derrière, parfois plombé par l’itinérance Orange.


Dans cette campagne 2018, plus d’un million de mesures en 2G, 3G et 4G ont été réalisées sur l’ensemble du territoire, dans tous les départements que ce soit à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments et dans les transports, à savoir tous les TGV, intercités, RER, métros, autoroutes mais aussi une vingtaine d’axes routiers secondaires et plus de 50 TER. Comme toujours, l’enquête s’est orientée sur les services mobiles les plus répandus comme la navigation web, la lecture de vidéo, le transfert de données, SMS et appels vocaux. 

Premier enseignement, le débit moyen en mobilité en France métropolitaine s’établit à 30 Mbit/s en 2018 et continue à croître en 4G atteignant 39Mbit/s. "Sur les réseaux mobiles des quatre opérateurs, la qualité des services « data » s’améliore, et ce dans toutes les zones : rurales, intermédiaires et denses", fait savoir l’Arcep. Plus précisément selon les mesures effectuées, "Orange affiche les meilleurs résultats. Bouygues Telecom prend globalement l’avantage sur SFR. Enfin, si Free Mobile progresse, il affiche des résultats sensiblement moins bons sur un grand nombre d’indicateurs", estime encore le baromètre.

Autre information, en zone rurale, Bouygues Telecom obtient les meilleurs résultats pour les services voix, SMS et data, juste devant SFR puis Orange. Dernier, Free Mobile est pénalisé par "une couverture 4G moins étendue que celle des autres opérateurs", analyse le régulateur, omettant de souligner que les mesures effectuées intègrent aussi bien l’itinérance Orange et donc des débits bridés que le réseau propre de Free Mobile, sans aucune distinction faite. 
 

Les disparités persistent entre les zones denses et rurales 

 
C’est encore et toujours le gros bémol, si les opérateurs poursuivent l’extension de leur couverture 4G, "à ce jour, de nombreuses zones du territoire n’en bénéficient pas encore. En particulier, en zone rurale, si les débits mesurés continuent à progresser, le débit moyen demeure nettement inférieur à ceux des zones denses et intermédiaires", note l’Arcep. Et d’ajouter qu’il est aujourd’hui nécessaire de réduire ces écarts de performances, c’est d’ailleurs l’objectif du "New Deal".
 
Afin de se rendre compte plus précisément de la qualité de service mobile des opérateurs, l’Arcep a mise à jour ses cartes sur "Monreseaumobile.fr" et open data. Vous pouvez ainsi retrouver les résultats de couverture au deuxième trimestre 2018 et au premier semestre pour la qualité de service. Constat, Free couvre 90% de la population et 66% du territoire en 4G contre 97% et 76% pour Bouygues et 97% et 78% pour SFR. Leader, Orange couvre 98% de la population et 85% du territoire. A noter qu’en 3G, Free couvre 78% de la surface derrière Bouygues (92%). Orange (98%) et SFR (96%) sont devants.
 
Par ailleurs, sur les mesures effectuées par l’Arcep, Free arrive derrière sur de nombreux indicateurs. Sur les débits moyens 3G/4G descendants et montants, Orange caracole en tête, devant Bouygues et SFR. L’opérateur de Xavier Niel ferme la marche et se voit pénalisé par l’itinérance Orange, l’Arcep ne se focalise pas ici seulement sur le réseau propre de Free Mobile.
 
 L’opérateur historique en orange, Bouygues en bleu, SFR en rouge et Free en vert.
 
A noter que du côté des transports, 270 000 mesures ont été effectuées sur les routes et sur 20 nationales, 250 000 dans tous les Intercités et 50 TER , 130 000 dans les TGV et 100 000 dans les RER, Transiliens et métros.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (66)
Afficher les 60 premiers commentaires...

CH56
Envoyer message
 
4905 points
Posté le 17 octobre 2018 à 21h30
cliclem a écrit
Merci Chat pour ces précisions ! effectivement 78% du territoire au 31 juillet c'est très bien (pas les 93% annoncés par ccool mouarf mais très bien quand meme). Avec un peu de chance on est au dessus de 82% maintenant et vers 86% (territoire) en fin d'année... et peut etre 98% de la population ? Bref free a largement les moyens de se passer de cette iti 3G

Bonjour cliclem

Je crains fort qu'ils ne prennent pas le risque de présenter leur seul réseau propre en couverture 3G, même si ceux qui font l'effort de penser savent que c'est une 3G en carton quand c'est via l'itinérance.

Second point, la couverture théorique est une chose, la densité réelle en est une autre. Je suppose qu'ils ont fait les comptes en interne.

Mais dans quelques mois, un an au plus, c'est tout à fait possible. Mine de rien en création de nouveaux sites ils sont à + 2634 sur les 12 derniers mois. Dans le coin paumé de haute Corrèze où je viens passer quelques jours j'étais encore en iti en août, ils viennent d'allumer pas loin un pylône 900 / 2100 / 1800 / 2600.

Il reste encore des coins qui traînent un peu trop. S'ils accélèrent un poil, nouveaux engagements obligent, avec en prime la 700 qui débarque pour les données 4G, dans un an plus personne ne pourra expliquer l'intérêt de garder encore les misérables 768 Kbps théoriques (en 2019) sur une fichue antenne Orange.


CH56
Envoyer message
 
4905 points
Posté le 17 octobre 2018 à 22h02
jinge333 a écrit
Free MOBILE a peut être 6 ans, mais Free a bien plus, donc toute la partie collecte était en bonne partie déjà faite pr l'ADSL. Sans compter que la licence date de 2009, donc ça fait bien 8 ans qu'ils déploient maintenant. Au bout d'un moment il faut accepter que Free n'investit pas autant que ses concurrents sur le mobile, du moins pas autant qu'il devrait pour rattraper son retard. De plus, Free ne part pas de 0, il a eu pas mal d'accès impossible les années passées car des acteurs comme TDF se sont mis à louer plus d'antennes aux opérateurs.  De plus les opérateurs sont tenus d'accorder à Free un accès à leurs supports 2G. Donc Free a beaucoup d'avantages que les autres n'ont jamais eu. Donc bon, en réalité c'est juste que Free n'a pas envie de rattraper son retard tout de suite, et traine sur les déploiements. Ils pourraient faire mieux, mais il faudrait juste ne pas envoyer le cash en Italie pour monter un autre réseau par exemple.  C'est des priorisations d'investissement qui sont propres à Free, et il faut les accepter. Il y a un réseau moins bon que les autres, et c'est assumé. Avec des prix à l'origine plus faibles que les autres, mais maintenant au même niveau ou plus cher suivant les offres.  Il y a toujours un avantage sur l'international, mais clairement pas sur le réseau tant qu'il y aura de l'itinérance. 

Bonjour jinge333

Je pense qu'ils sont tout simplement au taquet sur les investissements fixe et mobile, ils font des choix cornéliens. Il n'y a pas que l'Italie, il y a eu la Réunion et à présent les Antilles à lancer. Sur le mobile, l'année 2018 a été plutôt bonne en ouverture de sites je trouve.

Il leur reste à compléter en métropole, c'est vrai, mais ça s'allume et il a un bon stock de sites déclarés et en attente à présent.

J'aurais préféré qu'après la secousse du mois de juin ils passent symboliquement à 250 sites/mois plutôt qu'à leurs 200 habituels, histoire de retrouver un peu de mou sur le réseau. Cependant le contexte leur est favorable, avec leur fréquence basse qui se déploie, les sites "New Deal" imposés et la mutualisation de moyens qui ne manquera pas d'en découler.

Leur principal problème est actuellement tarifaire. Qu'ils arrêtent leurs promos bizarres et qui ne marchent pas et passent aux évolutions évoquées sur le bas et milieu de gamme tant en fixe qu'en mobile. Ça irait tout de suite nettement mieux, je trouve.


bofi
Envoyer message
 
361 points
Posté le 18 octobre 2018 à 00h08
fab123 a écrit
Amusant de voir tous les pseudos des trolls bien connus ici arriver en rafale pour dénigrer Free

Le chien de garde se réveille


fab123
Envoyer message
 
4101 points
Posté le 18 octobre 2018 à 07h28
bofi a écrit
Le chien de garde se réveille

Tu dois avoir une vie bien monotone pour la consacrer à venir dénigrer Free constamment. Je te plains vraiment...

Posté le 18 octobre 2018 à 09h32
Free33450 a écrit
Vador64 a écrit Free33450 a écrit Mnot a écrit Accablant pour Free ! Il ne faut pas oublier qu'on compare 3 reseaux qui ont plus de 20 ans et un de 6 ans. Peut-être, mais malheureusement pour free la comparaison reste juste ! Et beaucoup d'utilisateurs choisissent en conséquence. la comparaison n est pas juste desolé, dans le deploiement aujourdhui il a le cout des installation et le temps pour les installer, donc comparé un operateur qui a 10000 antenne quil a installer en 6 ans , et un operateur qui en a 20000 mais qui a mis 20 ans pour les installé c est incomparable, a la limite meme, si les 3 autres operateurs avait ete aussi rapide que free, on serait deja integralement couvert en france, hors dois je vous le rappeler le territoire est tres loin d'etre couvert integralement , et ce meme chez orange.

Qu'elle ne te paraisse pas juste n'engage que toi. Elle n'est pas fausse ! Et que tu le veuilles ou non, l'usager se fout de savoir si le réseau a 6 ou 20 ans, ce qu'il veut, c'est qu'il fonctionne en toutes circonstances. Force est de constater que avec l’itinérance et les trous qu'il y a encore sur le réseau propre, c'est pas encore ça pour free ! 

En 2020, on verra, pour l'instant, c'est pas encore tout à fait ça... 

Posté le 18 octobre 2018 à 15h11
fab123 a écrit
bofi a écrit Le chien de garde se réveille Tu dois avoir une vie bien monotone pour la consacrer à venir dénigrer Free constamment. Je te plains vraiment...

Est-ce si "mal" de dire que Free ne peut que s'améliorer....et que, OUI, ceci explique cela...concernant la fuite malheureuse de pas mal d'ancien Freenaute mobile ?

A un moment, quand l'itinérance ne permet plus ou quasi pas d'avoir accès à Internet....il ne faut pas être maso, et tester d'autres opérateurs.

C'est ce que j'ai fait en Juin 2016....et je suis toujours chez B&YOU car le 700Mhz tant attendu sur Rhône-Alpes reste anecdotique.

Donc dire ceci revient à être un troll ?

Ok, alors je suis un troll, et pourtant toujours chez Free sur le fixe....étonnant non ?

Quelle est ta définition du troll ? undecided

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).