Pour la 1ère fois depuis l’arrivée de Free, les revenus mobiles des opérateurs augmentent

 

Après six années de baisse continue, le marché des télécoms repart à la hausse, c’est l’information majeure qu’a donné l’Arcep, hier, dans son nouvel Observatoire des marchés des communications électroniques pour le 4ème trimestre 2016.

L’éclaircie. Le revenu des opérateurs sur le marché du détail grimpe à 8,1 milliards d’euros (9,15 milliards en incluant les revenus annexes des opérateurs dont la vente et la location de terminaux). En repli depuis 2011, ce dernier augmente à nouveau (de 0,5% en rythme annuel) grâce à un regain de croissance des services mobiles. En effet, après 22 trimestres consécutifs de baisse, le revenu « mobile » croit à nouveau +1,8%, à 3,6 milliards d’euros. « Les opérateurs convertissent les clients vers des offres forfaitaires dont la dépense moyenne par carte est trois fois supérieure à celle des cartes prépayées », explique le régulateur des télécoms. La vente et la location des terminaux, générant 900 millions d’euros HT au quatrième trimestre 2016, augmente elle de 1,1% en un an.

 

Signe de cette amélioration, le taux annuel de croissance du nombre de cartes (hors MtoM) qui se situe depuis trois trimestres sur un niveau d’environ 1%, pratiquement deux fois plus élevé que celui des quatre trimestres précédents (+1,2% soit +860 000 cartes en un an au quatrième trimestre 2016). Au 31 décembre 2016, le nombre de cartes SIM (hors MtoM) en service en France s’élève à 73,0 millions, dont 60,85 millions avec forfait. Le marché des télécoms semble donc repartir à la hausse depuis l’arrivée de Free.

 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Posté le 31 mars 2017 à 11h01

Comme quoi, c'était bien la peine de venir pleurer wink

Posté le 31 mars 2017 à 11h19

donc un bon coup de pied dans le tas des prix et les services  ne fera pas de mal se genre de bestioles s adapte vite .


KazyMyr
Envoyer message
 
10513 points
Posté le 31 mars 2017 à 11h29

Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.

 

 


ABP
Envoyer message
 
239 points
Posté le 31 mars 2017 à 11h34

Manifestement, l'échec du retour à 3 opérateurs n'est pas un problème pour les finnances desdits opérateurs.

Posté le 31 mars 2017 à 11h55

Les revenus mobiles des opérateurs augmentent.

Oui, l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) a progressé de 7 % depuis 2012 malgré la guerre des prix. 

Les opérateurs tiennent à faire passer des messages à qui veut bien les entendre, et notamment aux futurs candidats à l'élection présidentielle du mois de mai. Et ils sont plutôt clairs : moins de fiscalité et plus de cohérence réglementaire pour préserver les investissements dans les réseaux. A force de pleurer sur leur fiscalité: "Plus on investit, plus on est taxé ", les politiques continueront leurs cadeaux fiscaux.  D'ailleurs notre futur président a été déjà sollicité à ce sujet!!

 


Pelot
Envoyer message
 
1392 points
Posté le 31 mars 2017 à 12h06

Euh tu connais le futur président ??? Pas moi. Les sondeurs et journalistes ne sont pas dans la tête des électeurs

Sinon, Hillary Clinton serait présidente des USA ...


Pelot
Envoyer message
 
1392 points
Posté le 31 mars 2017 à 12h08

Pour le reste, il me semble plus que normal que les bénéfices des entreprises soient taxés comme le sont mes revenus ...Après on peut et doit parler de la répartition , de l'assiette etc...

Posté le 31 mars 2017 à 13h23
KazyMyr a écrit
Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.    

pas d augmentation, ca veut dire plus de baisse non ? 

donc malgré les chouineries du macon et du comique Richard, ils font encore leur beurre..

Posté le 31 mars 2017 à 13h47
KazyMyr a écrit
Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.    

L'inflation en 2016 a été calcule à 0,2%. De ce fait avec une croissance de 1,2 %, nous restons bien sur une croissance. Non ?

Posté le 31 mars 2017 à 13h48
KazyMyr a écrit
Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.    

Ah bon?  ET les autres fois qu'il y a eu de telles analyses, les ramenait-on à l'inflation?

Si non, pourquoi faites-vous cette remarque alors?

Posté le 31 mars 2017 à 14h02
KazyMyr a écrit
Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.    

C'est marrant : c'est exactement ce qu'on se dit de toi à chacun de tes posts !

Posté le 31 mars 2017 à 14h09

Qu'est ce qui a changé radicalement ?

Baisse des prix et plus d'investissements, cela donne quoi pour les télécoms : une meilleur récolte. Gagnant pour les FAI, gagnant pour les consommateurs, gagnant pour l'économie. Qui peut encore dire que l'arrivée de Free était une aberration?

Autre exemple, celui qui a le moins investit ces dernières années, c'est SFR et c'est celui qui a les moins bons résultats. Comme quoi, le vieil adage qui dit qu'une entreprise prospère tant qu'elle réinvestit...


KazyMyr
Envoyer message
 
10513 points
Posté le 31 mars 2017 à 20h00
Quasi mûre a écrit
KazyMyr a écrit Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.     C'est marrant : c'est exactement ce qu'on se dit de toi à chacun de tes posts !

C'est qui "on" ? 

Vous pourriez donner quelques exemples ?

 


KazyMyr
Envoyer message
 
10513 points
Posté le 31 mars 2017 à 20h06
jeanmarc75 a écrit
KazyMyr a écrit Une fois rapporté à l'inflation il semble bien qu'il n'y ait toujours pas d'augmentation. Les "analystes" ont le raisonnement assez "sélectif" selon le message qu'ils veulent délivrer.     L'inflation en 2016 a été calcule à 0,2%. De ce fait avec une croissance de 1,2 %, nous restons bien sur une croissance. Non ?

L'augmentation indiquée dans l'article est de 0.5%, la croissance Française est évaluée à 1.1% et l'inflation moyenne est de 0.2% pour 2016. 

 

Posté le 01er avril 2017 à 00h26

"8,1 milliards d’euros (9,15 milliards en incluant les revenus annexes des opérateurs dont la vente et la location de terminaux)" mais c'est un truc de malade. Et ils sont où tout ces couillons qui ont souvent dit de la merde du genre Free tue le marché, et blablabla ? y'en a eu un paquet sur UF à dire ce genre de propos durant ces dernières années. comme quoi la preuve que le marché du Mobile ne 'est jamais autant bien porté. Purée les milliards qu'ils se font c'est juste hallucinant alors qu'on vienne pas nous dire que les opérateurs français sont en danger et je ne sais quoi !

Premium

John06340
Envoyer message
 
79 points
Posté le 02 avril 2017 à 09h45

A force d'augmenter les tarifs avec des services plus ou moins justifiés, on en arrive à une augmentation des revenus des opérateurs

eventuellement liés à la fin de plusieurs MVNO je pense


reno69
Envoyer message
 
18897 points
Posté le 02 avril 2017 à 19h24

  Bonjour, le marché du mobile a réussi à s'adapter à l'arrivée de Free Mobile et cela montre que même en pratiquant des prix raisonnables pour les consommateurs on peut faire des bénéfice et déployer son réseau tout en pratiquant des services de qualité !!!

 Si Free n'est pas encore tout à fait au niveau des meilleurs cela est dû au fait que sont réseau n'est pas encore assez déployé mais il progresse et certaines fréquences (700 MHz) ne sont pas encore disponibles de partout ce qui va aussi évoluer dans le temps en fonction du calendrier imposé.

 Je suis aussi pour continuer à évoluer à 4 opérateurs actuellement cela stimule une saine concurrence.

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).