Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR ont inauguré un nouveau site 3G multi-opérateurs

 
En mai 2015, Free, Orange, SFR et Bouygues, signaient un accord pour pour couvrir les zones blanches. Cela concerne 171 communes rurales dépourvues de toute couverture mobile, que ce soit 2G ou 3G, que les quatre opérateurs mobiles devaient couvrir les centres-bourgs en internet mobile pour la fin 2016. La loi définit aussi un calendrier pour la couverture en 3G de 3.600 communes identifiées.

Après un premier site multi-opérateur lancé durant l’été 2016 à Viella un commune des Hautes-Pyrénées, les opérateurs de téléphonie mobile, Bouygues Télécom, Free Mobile, Orange et SFR en ont inauguré un autre le 14 octobre dernier, à Faucompierre, dans les Vosges.

Selon un rythme de déploiement qui s’accélère, 958 nouvelles communes du programme disposeront de l’internet mobile d’ici juillet 2017 de manière mutualisée par au moins trois opérateurs, dont 489 communes en zone de montagne, sous réserve pour certaines de la mise à disposition de l’infrastructure par la collectivité.

Un nouveau site multi-opérateurs inauguré en Ariège la semaine dernière. 

Le 2 février à 16h, la Fédération a organisé à Lercoul, en Ariège, l’inauguration d’un site multi-opérateurs d’accès à l’internet mobile, en présence des opérateurs de téléphonie mobile, Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange, SFR et les élus de l’Ariège. Ce site a été déployé selon la technologie RAN-Sharing, qui permet aux opérateurs Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR de mutualiser leurs installations de réseaux mobiles de 3e génération

Les représentants des opérateurs de téléphonie mobile Bouygues Télécom, Free Mobile, Orange, SFR, et la Fédération Française des Télécoms ont pu échanger sur les enjeux de couverture de nos territoires avec Gérard Galy, maire de Lercoul, Henri Nayrou, Président du Conseil départemental de l’Ariège, Alain Duran, Sénateur et Président de l’Association des Élus de l’Ariège, Frédérique Massat, Députée de l’Ariège et Christophe Hériard, secrétaire général de la préfecture de l’Ariège.

Cette inauguration à Lercoul illustre l’effort des opérateurs en matière d’investissement dans les réseaux mobiles pour soutenir la politique d’aménagement numérique du territoire. Ainsi, les personnes, demeurant ou de passage sur les communes de Lercoul, Siguer et Gestiès pourront bénéficier des services voix et d’accès à l’internet mobile proposés par chacun des opérateurs.

 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (16)
Posté le 07 février 2017 à 12h16

e ben voila quand on veut on peut .

Posté le 07 février 2017 à 12h18

lollllllllll ""illustre les  efforts des opérateurs "faufrait arrêté de nous prendre pour des cons ,c est l état qui pousse et oblige.

Posté le 07 février 2017 à 12h39

En tout cas, ça reste encore très modeste comme déploiement, c'est pas 2 sites couverts qui repréesentent grand chose.


ggdu27
Envoyer message
 
1696 points
Posté le 07 février 2017 à 12h47

Mais que vont dire les riverains ou la superbe association robin des toits ?

ILs vont dire : ok pour big, orange sfr mais pas Free. Ils vont oser dire cela ?

Posté le 07 février 2017 à 13h02

c'est beau l'amour à 4 :)

Posté le 07 février 2017 à 13h42
taduarial a écrit
c'est beau l'amour à 4 :)

lollllllllllll non consenti ou forcé 

Premium

yannette
Envoyer message
 
146 points
Posté le 07 février 2017 à 13h44

Aller les copains, on fait une belle photo et après on va bouffer !!

WOUEEEEEEEEEE…….

Ça sert à rien, ça coute plus de pognon que de poser l’antenne mais, le peuple sera contant et on aura une belle photo de gens riches qui font la faite. Youppie !!!

ALLEZ BOSSER BANDE DE BRANLOSS !!!

(Je suis très contant, une zone blanche en moins. Mais s’ils se font un gueuleton à chaque fois ils vont nous faire une crise de foi.)

Posté le 07 février 2017 à 14h47
ggdu27 a écrit
Mais que vont dire les riverains ou la superbe association robin des toits ? ILs vont dire : ok pour big, orange sfr mais pas Free. Ils vont oser dire cela ?

Il faut soigner ta parano...

Posté le 07 février 2017 à 14h49

"Selon un rythme de déploiement qui s’accélère, 958 nouvelles communes du programme disposeront de l’internet mobile d’ici juillet 2017"

On va passer de 2 à 958 en 6 mois: c'est de fait une belle accélération cool

Posté le 07 février 2017 à 16h34

Et encore, on attend que l'état pose les antennes. Je me demandais si pour gagner du temps, les opérateurs filaient le matos à mettre en haut du poteau directement au chef de projet en charge de la pose du poteau.

- Yes, l'état vient de mettre une antenne, on a bien bossé!!!

- Et maintenant, on raccorde l'antenne en fibre?

- T'es fou toi, l'antenne c'est obligatoire, en revanche le débit...


reno69
Envoyer message
 
18257 points
Posté le 07 février 2017 à 16h55
dparmen1 a écrit
"Selon un rythme de déploiement qui s’accélère, 958 nouvelles communes du programme disposeront de l’internet mobile d’ici juillet 2017" On va passer de 2 à 958 en 6 mois: c'est de fait une belle accélération

  Bonjour, dparmen1 (+1 pt) en effet cela fait en gros 160 nouvelles communes par mois équipées, il y du pain sur la planche pour respecter le calendrier, allé au travail ...

wink

Posté le 08 février 2017 à 00h17
Eudilien a écrit
Et encore, on attend que l'état pose les antennes. Je me demandais si pour gagner du temps, les opérateurs filaient le matos à mettre en haut du poteau directement au chef de projet en charge de la pose du poteau. - Yes, l'état vient de mettre une antenne, on a bien bossé!!! - Et maintenant, on raccorde l'antenne en fibre? - T'es fou toi, l'antenne c'est obligatoire, en revanche le débit...

Bah le débit, à déployer des antennes bandes basses, c'est vite vu ..

Apres pour ce qu'il y a couvrir, c'est vite vu aussi. Pas sûr que la 3G 900 soit saturée un jour. 

Posté le 08 février 2017 à 05h02

Bien un site 3g en 2017.

Et quoi on dois dire merci?

Posté le 08 février 2017 à 11h52

 Et les habitants de ces villages, ils ont demandé à avoir une antenne? C'est une honte d'imposer ce déploiement à la population tout ça pour que des compagnies se fassent du fric avec les abonnements et les ventes de IPhone! Comme si on avait besoin de ça pour vivre! On nous dis d'arrêter la clope et l'alcool et à côté de ça on nous irradie à petit feu. Tous pourris ces grands groupes et ces politiques!

Posté le 08 février 2017 à 15h38
Titou65 a écrit
Et les habitants de ces villages, ils ont demandé à avoir une antenne? C'est une honte d'imposer ce déploiement à la population tout ça pour que des compagnies se fassent du fric avec les abonnements et les ventes de IPhone! Comme si on avait besoin de ça pour vivre! On nous dis d'arrêter la clope et l'alcool et à côté de ça on nous irradie à petit feu. Tous pourris ces grands groupes et ces politiques!

Si ça ne tenait qu'aux opérateurs, l'antenne n'aurait jamais vu le jour, vu le rapport coût/gain dans les zones blanches. C'est une obligation liée aux licences, où l'état oblige les opérateurs à couvrir les zones blanches. Donc dans moins d'un an, il n'y aura plus de zone blanche, garantissant à tout le monde un débit minimum 3G. Généralement, la population accueille bien l'implantation d'une antenne (beaucoup se plaignent de n'avoir aucune couverture chez eux).

Après, j'imagine qu'il y a des réfractaires des ondes qui s'étaient repliés dans les zones les moins couvertes et qui n'apprécient pas le fait qu'on couvre également les zones blanches, mais ceux là sont minoritaires (je parle de ceux qui ont décidé de fuir leur habitation, pas de ceux qui habitent Paris, qui ont la fibre et le wifi chez eux et qui veulent interdire l'accès à Free qui veut poser son antenne sur le poteau où il y a déjà les 3 autres opérateurs dessus, vous m'aurez compris ;) ).

Posté le 09 février 2017 à 00h56

Encore pas  de contestation des Robins des toîts dans les zones blanches!!!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).