Salto, le "Netflix Français", ne sera pas proposé sur les box internet à son lancement

Alors que l’autorisation de l’autorité de la concurrence est tombée le mois dernier, permettant la création de la plateforme de SVOD des groupes TF1, M6 et France Télévision, il semblerait que sa présence sur les différentes box françaises ne soit pas au programme. 

Lors des rencontres de l’UDECAM, le patron de M6 a précisé un détail qui a pourtant son importance à propos de la plateforme française de SVOD : Salto ne sera pas disponible sur les box internet à son lancement en 2020. Une affirmation confirmée par Numerama  : "Salto sera en OTT, en tout cas dans un premier temps. Salto sera accessible directement aux consommateurs, sans passer par les box », a-t-il affirmé. «  Cela a valu que l’Autorité de la concurrence soit alertée par les télécoms pour regarder ce projet de manière très précise ».

Une décision stratégique due à la volonté des groupes fondateurs de Salto d’ "avoir un accès direct aux consommateurs". Ainsi, le service sera en OTT et donc accessible uniquement via un site web ou une application et non via un canal sur les box. Si Nicolas de Tavernost, PDG de M6, affirme que "tous les téléviseurs vendus sont connectables", cela reste une décision assez étrange. En effet, c’est un obstacle de taille que s’impose Salto puisque il compte sur le fait que tout le public sait utiliser tous les outils du web, excluant également ceux qui restent très attachés à leur box pour accéder à du contenu. Pour prendre un exemple, si l’on sait que BFMTV propose une diffusion en direct sur son site web, 60% de l’audience est réalisée parce que les téléspectateurs la regardent sur leur box. 

Si l’on ajoute à cet obstacle les contraintes imposées par l’autorité de la concurrence pour le lancement de la plateforme, on peut donc se questionner sur le potentiel de Salto et son avenir dans le milieu de la SVOD où des géants sont déjà bien installés. Une accessibilité restreinte au service des groupes M6, TF1 et France Télévision ressemble donc à une balle dans le pied que les décideurs se sont tirés de leur propre volonté. 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (31)
Afficher les 26 premiers commentaires...
Avatar du membre
Ris91
Envoyer message
 
1619 points
Posté le 07 septembre 2019 à 02h18 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Delta4g a écrit
Pour ma part, je ne pense pas que ce soit un mal de ne pas être disponible sur les box en natif au lancement. L'OTT supporte plusieurs services très utilisés : MOLOTOV (qui s'est pris des coups de lattes pour le crever), Netflix, MyCanal, Prime Video pour ne citer que les plus gros. Le patron d'M6 fait un simple raccourci en indiquant que les gens ont des téléviseurs connectés. Il faut comprendre : disposent d'un téléviseur qui accède à internet par l'OS maison et le wifi/Ethernet (du téléviseur) ou une SET TOP BOX (Android/AppleTV) ou un stick HDMI tel le Chromecast et FireTV d'Amazon. Et sur ce point, il n'a pas tord. Je pense que c'est pour s'éviter de payer l'application (développement et contribution de traffic aux opérateurs) sur les box et qu'ils ont compris que la box opérateur se meurt et qu'il est temps de passer à autre chose. Peut être pas si cons finalement... On verra 

Entièrement d'accord

N'être pas lié aux FAI peut même être un plus, ils gardent leur liberté.

Tout se jugera sur le contenu et les tarifs

Posté le 08 septembre 2019 à 02h29 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Ris91 a écrit
Delta4g a écrit Pour ma part, je ne pense pas que ce soit un mal de ne pas être disponible sur les box en natif au lancement. L'OTT supporte plusieurs services très utilisés : MOLOTOV (qui s'est pris des coups de lattes pour le crever), Netflix, MyCanal, Prime Video pour ne citer que les plus gros. Le patron d'M6 fait un simple raccourci en indiquant que les gens ont des téléviseurs connectés. Il faut comprendre : disposent d'un téléviseur qui accède à internet par l'OS maison et le wifi/Ethernet (du téléviseur) ou une SET TOP BOX (Android/AppleTV) ou un stick HDMI tel le Chromecast et FireTV d'Amazon. Et sur ce point, il n'a pas tord. Je pense que c'est pour s'éviter de payer l'application (développement et contribution de traffic aux opérateurs) sur les box et qu'ils ont compris que la box opérateur se meurt et qu'il est temps de passer à autre chose. Peut être pas si cons finalement... On verra  Entièrement d'accord N'être pas lié aux FAI peut même être un plus, ils gardent leur liberté. Tout se jugera sur le contenu et les tarifs

Entierrement d'accord. De plus, ça va leur éviter d'avoir à payer des frais de diffusions aux FAI ainsi que de devoir se retrouver sur une numérotation de chaîne différente d'un FAI à l'autre et relégué au fin fond de la numérotation. Autant j'imagine bien Bouygues lui attribuer une numérotation juste après les chaines de la TNT, autant je vous bien SFR lu attribuer une numérotation dans les 480... Donc au final, de se détacher des bouquets des box. Et donc, de fait, ça leur permettra également d'avoir une mesure d'audience plus proche du réel intérêt des spectateurs potentiels.

Autre avantage, même sans box, si les accords sont passer (le contraire m'étonnerait) on devrait aussi pouvoir y accéder via certains périphériques : lecteurs Bluray, consoles de jeux ou tout simplement depuis son ordi.

Je trouve même que ce choix est très finement joué.

Posté le 08 septembre 2019 à 02h41 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

J'imagine d'ailleurs très bien, dans 5 à 10 ans grand max, que les chaines de la TNT cesse leur diffusion via les box et ne diffusent plus que via la TNT et en OTT.

Ce qui permettrait aussi aux clients des FAI de faire la colparaison de ce qu'apporte réellement les box en matière d'offre TV.

Les chaînes pourront ainsi diffuser leurs services à valeur ajoutée sans dépendre du bon vouloir des FAI. En le faisant payer ou non. 

Et le choix de l'opérateur par leurs clients dépendra, outre de la qualité du service internet (débit, fibre, etc...) mais ce qui est proposé dans les bouquets TV aussi et deviendrait aussi un argument commercial pour les FAI. 

À mon avis, l'OTT est l'avenir de la TV. La partie player des box commence son agonie. 

Posté le 09 septembre 2019 à 13h39 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
GATTACA a écrit
Je trouve même que ce choix est très finement joué.

Je quote ça pour la postérité !

Posté le 09 septembre 2019 à 13h53 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
FrousseTelecom a écrit
GATTACA a écrit Je trouve même que ce choix est très finement joué. Je quote ça pour la postérité !

+1

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).