5G : UFC-Que Choisir craint des dérives et réclame une régulation à la hauteur

Alors que la 5G s’approche à grands pas et que les choses se dessinent tant pour les opérateurs que pour les consommateurs, l’UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme. L’association de consommateurs déplore des possibles dérives marketing et des inégalités potentielles en termes de couverture et de qualité.

Devant faire ses débuts commerciaux en France l’année prochaine, la 5G promet une hausse des débits et une réduction de la latence, avec les nouveaux usages que ces améliorations permettent. Et si l’Arcep a déjà dévoilé les règles du jeu pour les opérateurs, l’UFC-Que Choisir réclame une régulation à la hauteur. L’association de consommateurs craint en effet des dérives marketing et des inégalités en termes de couverture et de qualité.

Tout d’abord, l’UFC-Que Choisir évoque l’usage de différentes bandes de fréquences qui se traduira sur le terrain par des débits pouvant "s’échelonner de 30 Mbit/s à plus d’1 Gbit/s ". Elle réclame ainsi de la transparence du côté des opérateurs, pour que le consommateur ne paie pas de la 5G, pour profiter en fait de débits égaux voire inférieurs à ceux de la 4G. Un aspect qui attire l’attention, sachant que les opérateurs chercheront à monétiser la 5G afin de rentabiliser leurs investissements.

Ensuite, l’association de consommateurs pointe du doigt le fait que le gendarme des télécoms impose un nombre de sites, au moins de 12 000 par opérateur au 31 décembre 2025, et non une couverture de population. Or, avec ce nombre de sites, Free couvre 93 % de la population en 4G. L’UFC-Que Choisir craint ainsi qu’une partie de la population se retrouve exclue de la 5G. Surtout qu’avec cet indicateur, les opérateurs risquent d’être tentés de privilégier les zones les plus denses, plus rentables pour eux. Le risque de trouver plus de sites dans les zones densément peuplées augmente avec la portée plus modérée des fréquences 3 490-3 800 MHz qui va obliger les opérateurs à déployer davantage de sites dans les zones couvertes. L’association réclame ainsi le "rétablissement d’un calendrier basé sur l’évolution de la part de la population couverte, couplé à un objectif à terme de couverture intégrale en 5G de qualité".

Source : UFC-Que Choisir

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 04 septembre 2019 à 18h38 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bysoft a écrit
Deglace a écrit Faut voir avant de parler.  Désolé mais il faut parler avant de voir car quand tu verras que Free et surement Bouygues se sont fait avoir il sera ....trop tard.

Salut nan je pense pas et puis attendont on verra s'il reste 1 orange 2ème sfr c'est mal parti aussi, 3ème, 4ème Bouygues ou free non je pense que c'est pour faire parler les gens ou faire peur, personne est à vendre. 

Posté le 04 septembre 2019 à 19h20 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

si la 5g est une option a 2 euros pourquoi pas mais sinon j'en veux pas

Posté le 04 septembre 2019 à 21h42 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter
griselidi a écrit
si la 5g est une option a 2 euros pourquoi pas mais sinon j'en veux pas

Tes commentaires débiles, c'est une option gratuite dont je me passerais bien...

Posté le 05 septembre 2019 à 00h28 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bysoft a écrit
Deglace a écrit Faut voir avant de parler.  Désolé mais il faut parler avant de voir car quand tu verras que Free et surement Bouygues se sont fait avoir il sera ....trop tard.

Il ne tiens qu'à Free et BouyguesTel de faire honneur à leurs clients qui payent rubis sur l'ongle et cher leurs abonnements, de cesser de garder les centaines de millions d'euros de bénéfices (qu'ils utilisent pour se payer un château et des projets personnels comme La halle Freyssinet) commes des grosses pinces pour booster leur réseau Fixe et mobile respectif.

Nan mais on va où là ?

Ça suffit maintenant.

Du fric il y en a, qu'ils payent !

Posté le 05 septembre 2019 à 14h16 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Delta4g a écrit
Bysoft a écrit Deglace a écrit Faut voir avant de parler.  Désolé mais il faut parler avant de voir car quand tu verras que Free et surement Bouygues se sont fait avoir il sera ....trop tard. Il ne tiens qu'à Free et BouyguesTel de faire honneur à leurs clients qui payent rubis sur l'ongle et cher leurs abonnements, de cesser de garder les centaines de millions d'euros de bénéfices (qu'ils utilisent pour se payer un château et des projets personnels comme La halle Freyssinet) commes des grosses pinces pour booster leur réseau Fixe et mobile respectif. Nan mais on va où là ? Ça suffit maintenant. Du fric il y en a, qu'ils payent !

?????????????

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).