Découvrez le nouveau clip publicitaire de Free pour son forfait intermédiaire : "Aucune chance"

Free a publié un nouveau clip publicitaire intitulé "Aucune chance" sur sa chaîne YouTube pour promouvoir son forfait intermédiaire à 8.99€/mois pendant un an.

Après son spot "Aucune pudeur", mettant en scène un abonné Freebox étalant sa data illimitée aux yeux de ses collègues, c’est dorénavant au lycée que Free nous emmène pour être témoins de la jalousie de quelques étudiants face à un élève disposant du forfait intermédiaire de Free de Free. Un nombre de stories instagram colossal, finir un jeu en ligne plusieurs fois, proposer à son camarade de classe de profiter de sa connexion pour jouer... Décidément, le protagoniste de cette vidéo n’a aucune chance de séduire Léa, comparé à l’abonné Free Mobile. 

Le clip a été publié en deux versions, la version courte :

Et la version longue :

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (13)
Afficher les 8 premiers commentaires...
Posté le 04 septembre 2019 à 15h16 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Reichmess a écrit
Le titre de la pub est incomplet : le vrai titre est : "aucune chance d'accéder à la 4g sur une antenne en panne depuis avril 2019" www.screencast.com/t/1q3rN2jAq2

En même temps si l'antenne est en panne ça risque pas de fonctionner, d'ailleurs sur ton screen ça semble également être le cas de l'antenne d'Orange servant d'itinérance et ça tu peux le faire à Free.

Posté le 04 septembre 2019 à 16h19 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Mouai...... 

Posté le 04 septembre 2019 à 21h19 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
prométhé a écrit
Mouais bof. En tout cas, si cette publicité fait une chose de bien. C'est montrer le comportement des gens de nos jours. Ca, la jalousie et l'envie, ça y va. Mais pour ce qui est de défendre l'intérêt commun, il n'y a plus personne. Comme par exemple, au moment où l'UFC que choisir aurait mieux fait de se mêler de ses oignons à propos des frais de résiliation. Et je ne parle pas du moment où tout le monde s'est tu quand Free a amorcé son virage en direction des pratiques commerciales caractéristiques des trois margoulins. En plus, il a fallu qu'ils applaudissent l'arrivée de la 4K qui n'est qu'une régression de la freebox et qui livre les gens pieds et poings liés à Google. Décidément, l'humanité ne va pas dans le bon sens.

une fois de plus faut arrêter de dire n'importe quoi, ni le tribunal ni l'UFC n'a demandé ça

L'UFC a fait son boulot celui de defendre l'interet commun comme tu dis.
il a juste été demandé à Free de remplacer "Frais d'activation différé" par "frais de résiliation"
Tout simplement par ce que dans certains cas on peut résilier son abonnement sans frais (changement de CGV, augmentation de l'abonnement, déménagement dans une ville non couverte par Free ...) et dans ces cas là vous deviez tout de m^^eme payer ces frais puisque ce n’était pas des frais de résiliation. 
De plus si vous changiez de FAI qui rembourse les frais de résiliation vous n’étiez pas remboursé puisque vous n'aviez pas de frais de resiliation mais des frais d'activations.

Free a dû se plier  à la decision du tribunal qui protégeait le consommateur et l'interet commun
et ne pouvant plus facturer ces frais à ceux qui partaient lorsqu'il augmentait ces prix ou changeait ces CGV
il a récupéré le manque à gagner en enlevant, de sa propre decision, la dégressivité.

Une fois de plus arrêtez de penser que Niel fait quoi que ce soit pour vous faire plaisir
c'est un entrepreneur comme les autres qui cherche à gagner un max d'argent, et je ne l'en blame pas
une entreprise c'est fait pour ça

Posté le 04 septembre 2019 à 21h55 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Edsetton a écrit
prométhé a écrit Mouais bof. En tout cas, si cette publicité fait une chose de bien. C'est montrer le comportement des gens de nos jours. Ca, la jalousie et l'envie, ça y va. Mais pour ce qui est de défendre l'intérêt commun, il n'y a plus personne. Comme par exemple, au moment où l'UFC que choisir aurait mieux fait de se mêler de ses oignons à propos des frais de résiliation. Et je ne parle pas du moment où tout le monde s'est tu quand Free a amorcé son virage en direction des pratiques commerciales caractéristiques des trois margoulins. En plus, il a fallu qu'ils applaudissent l'arrivée de la 4K qui n'est qu'une régression de la freebox et qui livre les gens pieds et poings liés à Google. Décidément, l'humanité ne va pas dans le bon sens. une fois de plus faut arrêter de dire n'importe quoi, ni le tribunal ni l'UFC n'a demandé ça L'UFC a fait son boulot celui de defendre l'interet commun comme tu dis.il a juste été demandé à Free de remplacer "Frais d'activation différé" par "frais de résiliation"Tout simplement par ce que dans certains cas on peut résilier son abonnement sans frais (changement de CGV, augmentation de l'abonnement, déménagement dans une ville non couverte par Free ...) et dans ces cas là vous deviez tout de m^^eme payer ces frais puisque ce n’était pas des frais de résiliation. De plus si vous changiez de FAI qui rembourse les frais de résiliation vous n’étiez pas remboursé puisque vous n'aviez pas de frais de resiliation mais des frais d'activations. Free a dû se plier  à la decision du tribunal qui protégeait le consommateur et l'interet communet ne pouvant plus facturer ces frais à ceux qui partaient lorsqu'il augmentait ces prix ou changeait ces CGVil a récupéré le manque à gagner en enlevant, de sa propre decision, la dégressivité. Une fois de plus arrêtez de penser que Niel fait quoi que ce soit pour vous faire plaisirc'est un entrepreneur comme les autres qui cherche à gagner un max d'argent, et je ne l'en blame pasune entreprise c'est fait pour ça

Mais bien sûr. Il n'y a pas besoin de faire une demande claire et explicite pour arriver à un certain résultat. UFC que choisir avait fait sa demande de façon à ce que la dégressivité soit de fait supprimée. Quand on demande de supprimer ce qui pousse le client à ne pas partir. Ce n'est pas les frais que l'on vise. Mais bien le fait qu'ils soient dégressifs.

L'UFC s'est donc bien mêlé de ce qui ne les regardait pas. Et à sciemment fait sa demande de façon à favoriser certains intérêts particuliers, dont ceux des girouettes.

Posté le 04 septembre 2019 à 22h05 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
prométhé a écrit
Edsetton a écrit prométhé a écrit Mouais bof. En tout cas, si cette publicité fait une chose de bien. C'est montrer le comportement des gens de nos jours. Ca, la jalousie et l'envie, ça y va. Mais pour ce qui est de défendre l'intérêt commun, il n'y a plus personne. Comme par exemple, au moment où l'UFC que choisir aurait mieux fait de se mêler de ses oignons à propos des frais de résiliation. Et je ne parle pas du moment où tout le monde s'est tu quand Free a amorcé son virage en direction des pratiques commerciales caractéristiques des trois margoulins. En plus, il a fallu qu'ils applaudissent l'arrivée de la 4K qui n'est qu'une régression de la freebox et qui livre les gens pieds et poings liés à Google. Décidément, l'humanité ne va pas dans le bon sens. une fois de plus faut arrêter de dire n'importe quoi, ni le tribunal ni l'UFC n'a demandé ça L'UFC a fait son boulot celui de defendre l'interet commun comme tu dis.il a juste été demandé à Free de remplacer "Frais d'activation différé" par "frais de résiliation"Tout simplement par ce que dans certains cas on peut résilier son abonnement sans frais (changement de CGV, augmentation de l'abonnement, déménagement dans une ville non couverte par Free ...) et dans ces cas là vous deviez tout de m^^eme payer ces frais puisque ce n’était pas des frais de résiliation. De plus si vous changiez de FAI qui rembourse les frais de résiliation vous n’étiez pas remboursé puisque vous n'aviez pas de frais de resiliation mais des frais d'activations. Free a dû se plier  à la decision du tribunal qui protégeait le consommateur et l'interet communet ne pouvant plus facturer ces frais à ceux qui partaient lorsqu'il augmentait ces prix ou changeait ces CGVil a récupéré le manque à gagner en enlevant, de sa propre decision, la dégressivité. Une fois de plus arrêtez de penser que Niel fait quoi que ce soit pour vous faire plaisirc'est un entrepreneur comme les autres qui cherche à gagner un max d'argent, et je ne l'en blame pasune entreprise c'est fait pour ça Mais bien sûr. Il n'y a pas besoin de faire une demande claire et explicite pour arriver à un certain résultat. UFC que choisir avait fait sa demande de façon à ce que la dégressivité soit de fait supprimée. Quand on demande de supprimer ce qui pousse le client à ne pas partir. Ce n'est pas les frais que l'on vise. Mais bien le fait qu'ils soient dégressifs. L'UFC s'est donc bien mêlé de ce qui ne les regardait pas. Et à sciemment fait sa demande de façon à favoriser certains intérêts particuliers, dont ceux des girouettes.

Donc toi tu sais ce que pense les gars de l'UFC et qu'ils ont un grand interet à faire arréter la dégressivité pour favoriser certains plutôt que tout le monde.
et c'est juste ta réflexion tres poussée qui t'as amené à cette fine conclusion sans rien apporter pour le démontrer
juste "l'UFC est mechante et Free et gentil"

Je te laisse avec tes certitudes 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).