Mobile et box : comparatif des gains d’abonnés chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 2ème trimestre

Ne manquait plus que les résultats de l’opérateur de Xavier Niel. Aujourd’hui, avec la publication des recrutements d’Orange, SFR, Bouygues et Free, il est à présent possible de dresser un comparatif des quatre grands opérateurs sur le 2ème trimestre 2019.

Nous prenons ici en compte le parc forfait hors MtoM pour le mobile et le gain d’abonnés haut débit et très haut débit sur le fixe, sans oublier la fibre/THD. A retenir, l’hémorragie d’abonnés persistante chez Free malgré un carton plein sur la fibre, la stabilité de Bouygues ou encore la perte de terrain de SFR sur le FTTH.

 

Bouygues une nouvelle fois leader sur le mobile, Free est toujours très grippé

Après avoir mis fin à l’hégémonie de SFR lors du trimestre précédent, Bouygues Telecom conforte son leadership en matière de recrutement sur le mobile et ce de belle manière. Entre stabilité et performance, l’opérateur a engrangé 132 000 abonnés, légèrement moins que précédemment. SFR suit à un rythme soutenu alors qu’Orange, distancé, retrouve des couleurs avec 61 000 nouveaux abonnés contre 19 000 enregistrés lors des trois premiers mois de l’année. Enfin, l’hémorragie continue chez Free sur ce segment. L’opérateur de Xavier Niel perd cette fois-ci 77 000 abonnés contre 50 000 lors de l’exercice précédent, la faute encore une fois au forfait à deux euros et aux sorties de ventes privées bien que la fin de sa dépendance aux offres à prix cassés touche à sa fin. Tous les opérateurs ont moins recruté sauf Orange, le classement est inchangé.
 
 
1- Bouygues : +132 000
2- SFR : +105 000
3- Orange : +61 000
4- Free : -77 000
 
 

Free perd encore des abonnés Freebox mais détrône Orange sur la fibre

 
Durant ce 2 trimestre 2019, SFR perd son leadership sur le fixe en recrutant 31 000 abonnés contre 88 000 au T1. Si l’opérateur au carré rouge fait jeu égal avec Bouygues Telecom, Orange lui vole la vedette et s’empare de la première place avec 41 000 nouveaux abonnés, en ligne avec son recrutement lors des trois premiers mois de l’année. Mauvais élève, Free perd toujours des abonnés Freebox, l’opérateur de Xavier a vu s’envoler 15 000 abonnés au deuxième trimestre, soit 31 000 sur le semestre. Bizarrement, Free explique cette contre-performance notamment "par la communication massive et critiquable des chaines NextRadioTV (BFM TV)". Mais aussi par ses forfaits fixes sous promotion agressive. Autrement dit des ventes privées.
 
 
1- Orange : +41 000
2- SFR et Bouygues, ex aequo : +31 000
4- Free : -15 000
 
 
Enfin, au niveau du recrutement sur la fibre, la hiérarchie diffère également et c’est une première, Orange perd son fauteuil de leader au profit de Free, premier recruteur sur la fibre au deuxième trimestre avec 172 000 nouveaux abonnés contre 160 000 pour Orange. Pour sa part, Bouygues reste stable malgré un léger recul. Enfin, SFR a engrangé 64 000 nouveaux abonnés, soit 1000 de plus qu’au T1. Mais force est de constater que l’opérateur au carré rouge est totalement distancé par Orange et Free sur ce segment et ce trimestre après trimestre. Il va devoir réagir sans quoi sa part de marché pourrait être à l’avenir largement impactée.
 
1- Free : +172 000
2- Orange : +160 000
3- Bouygues : + 82 000
4- SFR : + 64 000 (FTTH et FTTB) 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Afficher les 12 premiers commentaires...
Posté le 04 septembre 2019 à 16h15 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
PPTOTO a écrit
Deglace a écrit C'est pas grave, personne ne va couler, heureusement qu'il y a les 4 pour du choix et mieux nous servir.  Si le titre en bourse continue à dégringoler Niel finira peut être par vendre ?

Il n'a aucun intérêt à vendre à la baisse.

Posté le 04 septembre 2019 à 16h16 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Deglace a écrit
C'est pas grave, personne ne va couler, heureusement qu'il y a les 4 pour du choix et mieux nous servir. 

Et pour stimuler la concurrence.

Posté le 04 septembre 2019 à 17h23 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Les recrutements fibre tels que présentés n'ont pas beaucoup d'intérêt car cela inclus les migrations adsl->fibre et les vrais nouveaux clients.

Il vaudrait mieux connaitre le nombre de nouveaux clients fibre pour chaque opérateur cela serait beaucoup plus intéressant, car faire migrer ses clients actuels à marche forcée c'est bien pour les clients, mais ca ne reflète en rien de l'état de forme d'un opérateur et de l'efficacité de ses campagnes marketing et de ses offres.

Posté le 04 septembre 2019 à 21h12 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Lovita a écrit
Tu devrais plutôt en parler à " UFC que choisir"  Free avant le procès UFC que choisir permettait la dégressivité des frais de migration en fonction de l'ancienneté , le tribunal au nom de l'équité avec les nouveaux abonnés à obligé Free à pratiquer le même tarif et donc maintenant tout le monde paye pour migrer sur une autre Freebox , merci UFC que choisir !

faut arrêter de dire n'importe quoi, ni le tribunal ni l'UFC n'a demandé ça
il a juste été demandé à Free de remplacer "Frais d'activation différé" par "frais de résiliation"
Tout simplement par ce que dans certains cas on peut résilier son abonnement sans frais (changement de CGV, augmentation de l'abonnement, déménagement dans une ville non couverte par Free ...) et dans ces cas là vous deviez tout de m^^eme payer ces frais puisque ce n’était pas des frais de résiliation. 
De plus si vous changiez de FAI qui rembourse les frais de résiliation vous n’étiez pas remboursé puisque vous n'aviez pas de frais de resiliation mais des frais d'activations.

Free a dû se plier  à la decision du tribunal qui protégeait le consommateur 
et ne pouvant plus facturer ces frais à ceux qui partaient lorsqu'il augmentait ces prix ou changeait ces CGV
il a récupéré le manque à gagner en enlevant, de sa propre decision, la dégressivité.

Une fois de plus arrêtez de penser que Niel fait quoi que ce soit pour vous faire plaisir
c'est un entrepreneur comme les autres qui cherche à gagner un max d'argent, et je ne l'en blame pas
une entreprise c'est fait pour ça

Posté le 05 septembre 2019 à 08h09 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Je pense que de plus en plus free est et restera le " Ryanair"des opérateurs

Comparé a d autres fournisseurs il est de loin le plus mauvais en terme de fiabilité et souvent aussi au niveau prix

Free 2 e avec quasi rien 

B ans you 4,99 a vie  avec 20 Go il n y a pas photo 

Avec un vrai réseau ,et de plus au niveau SAV ça n a plus rien a voir avec il y a quelques années

Tous ont maintenant des offres meilleurs que free 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).