Xavier Niel fustige les conditions d’attribution des fréquences 5G : "une tentative de mise à mort" de Free

A l’occasion de la présentation des résultats d’Iliad, Xavier Niel s’est insurgé contre les conditions d’attribution des fréquences 5G

Selon le fondateur de Free, le projet de modalités et conditions d’attribution d’autorisations de fréquences 5G mis en consultation par L’ARCEP « est une tentative de mise à mort (..) elle est mise en œuvre pour nous détruire (..) le marché des télécoms pourrait passer de quatre à deux » rapporte 01Net. Une réaction très virulente, que justifie Xavier Niel par le fait qu’il redoute une « nouvelle asymétrie » entre Orange et SFR d’un côté, et Bouygues Telecom et Free Mobile de l’autre.

L’ARCEP a en effet proposé un système d’attribution en 2 étapes. Tout d’abord, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free auront la possibilité d’acquérir une bloc de fréquence de 40 à 60MHz, dont le prix sera défini par le gouvernement. Pour le reste des fréquences (310 MHz seront attribuées en tout) c’est un système d’enchère qui permettra aux opérateurs d’obtenir des blocs de 10 MHz. Toutefois, une limite serait imposée puisqu’un un opérateur ne pourra acquérir plus de 100 MHz

Selon Xavier Niel, Orange et SFR, qui disposent de davantage de moyens que Bouygues Telecom et Free, pourraient se retrouver avec un portefeuille de fréquences 5G deux fois plus importants que leurs concurrents. Si tel était le cas, Orange et SFR pourraient proposer une qualité de service et des débits beaucoup plus performants que ceux de Bouygues Télécom et Free. Pour Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad Thomas Reynaud il existe même un risque de « réserve foncière », c’est à dire que "Orange et SFR pouvant être tentés, selon lui, d’acquérir plus de fréquences qu’ils n’en ont en besoin, sans les exploiter par la suite" rapporte 01Net

La solution pour les dirigeants de Free, afin de préserver un certain équilibre dans la répartition des fréquences, serait de proposer des blocs à tarif fixe de 60 MHz, couplés à un plafond maximum de 90 MHz par opérateur. L"opérateur rejoint ainsi la position de Bouygues Télécom sur le sujet.

Pour le moment cependant, rien n’est fixé puisque l’ARCEP attend les contributions à la consultation publique jusqu’à demain, 4 septembre,afin d’arrêter ces conditions d’attribution, et de transmettre une proposition au Gouvernement au cours des semaines suivantes.

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (37)
Afficher les 32 premiers commentaires...
Avatar du membre
Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
10148 points
Posté le 04 septembre 2019 à 09h56 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
julla0 a écrit
crachoveride a écrit Reichmess a écrit a 5g pour free ??? pour quoi faire ????? de la non-qualité comme avec la 4g ??????????????????????? Mais de quoi parles tu? En 4G il n'y a aucun problème de qualité. Tu ne sais même pas de quoi tu parles tsss 
Je crois qu'on en a déjà parlé mais oui, il a bien raison, la 4g a bien du mal à fonctionner! C'est pas parce que chez toi, dans ta maison tout va bien, que c'est le cas ailleurs.

Et vice versa !

Avatar du membre
Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
10148 points
Posté le 04 septembre 2019 à 09h57 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
marshall39 a écrit
Ah il commence deja a faire sa pleureuse pour justifier la piètre qualité de son futur  réseau 5G Comme d’hab, les autres y sont méchants ou la la tres méchants avec nous

Tiens, on se croirait avant 2012 .... Le retour

Posté le 04 septembre 2019 à 10h35 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Plutôt qu'un prix fixe à payer (après les enchères), il serait tellement plus pertinent de faire soit un prix variable en fonction du déploiement, cad que sur le prix, une part de 20%par exemple serait liée à la performance de déploiement, afin d'inciter les opérateur aller vite, ou carrément louer les licences, et associer des objectifs de couverture stricts et pénalités fortes.

Tout cela aurait plus de sens économique pour les opérateurs, et l'état ne serait pas forcément perdant sur le long terme. (A court terme oui, effectivement).

Avatar du membre
julla0
Envoyer message
 
1204 points
Posté le 04 septembre 2019 à 12h22 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Normand BZH a écrit
julla0 a écrit crachoveride a écrit Reichmess a écrit a 5g pour free ??? pour quoi faire ????? de la non-qualité comme avec la 4g ??????????????????????? Mais de quoi parles tu? En 4G il n'y a aucun problème de qualité. Tu ne sais même pas de quoi tu parles tsss  Je crois qu'on en a déjà parlé mais oui, il a bien raison, la 4g a bien du mal à fonctionner! C'est pas parce que chez toi, dans ta maison tout va bien, que c'est le cas ailleurs. Et vice versa !

Non, ca fait un moment qu'un grand nombre de personne se plaint du réseau.

Or si en 2012 je défendais free, je ne peux désormais plus les couvrir.

Il faudrait peut-être enfin admettre que votre précieux free n'a pas tenu ses promesses.

Posté le 10 septembre 2019 à 08h58 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

I would like to read newer posts and to share my thoughts with you. dragon ball unreal

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).