Free annonce la fin de sa dépendance aux ventes privées à prix cassés

 
Free continue de nettoyer sa base d’abonnés en se déliant de ceux à faible valeur ajoutée.

Depuis un an, Free a changé de stratégie autour de ses promotions Veepee en proposant des offres « plus paisibles » sur le site d’e-commerce « aux alentours de 10 euros là où on les faisait à 0,99€ ou 2,99€ auparavant », s’est souvenu Xavier Niel en mai dernier lors du Capital Markets Day d’Iliad. Si Free s’est séparé de ce type d’offres très discountées pour revenir avec des promotions plus classiques dites de première année, néanmoins, l’ex-trublion devait encore se défaire de son parc historique d’abonnés recrutés via des ventes privées.

« Cela va s’arrêter, il ne reste que quelques mois », avait alors assuré son fondateur, c’est aujourd’hui une réalité. Lors de la présentation de ses résultats semestriels ce matin, l’opérateur de Xavier Niel a ainsi annoncé la fin de sa dépendance aux offres très promotionnelles.

D’abord sur le fixe où la proportion de ses clients ventes privées au sein de sa base d’abonnés a été divisée par près de 4 en un an avec "une hausse des recrutements bruts hors offres très promotionnelles de 20% en un an" se félicite le FAI. Sur le mobile, Free indique avoir "réduit sa dépendance" , ainsi la proportion d’abonnés sous ventes privées a été divisée par 6 en un an pour une hausse des recrutements bruts hors promotions de près de 15% en un an. Conséquence, le chiffre d’affaires facturé aux abonnés sur le semestre est en hausse de 7% sur le mobile. 

Jusqu’à présent, lorsqu’un abonné arrivait en fin de période promotionnelle, la concurrence venait le démarcher à coups d’offres « extrêmement agressives », impactant inévitablement les performances commerciales de Free sur ce segment. Free attendait donc avec impatience ces sorties de ventes privées. L’idée mise en oeuvre il y a un an par l’opérateur poursuit donc son bonhomme de chemin, à savoir "nettoyer toutes nos bases de ce type d’abonnés", selon Xavier Niel.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (33)
Afficher les 28 premiers commentaires...
Posté le 03 septembre 2019 à 16h45 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
martinfri36 a écrit
Stratégie bizarre, on jette dehors les clients qui ont fait le succès de la première heure, plutôt que de les fidéliser.

Le forfait à 10 € est là pour ça.

L'objectif de Free est aussi que ses clients montent en gamme (quand ils le peuvent...).

Posté le 03 septembre 2019 à 16h51 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
taduarial a écrit
"ce type d'abonnés"... ils ont quand même permis à Free de maquiller ses chiffres en matière de recrutement et ainsi rassurer les investisseurs. Merci à eux!

C'est un moyen comme un autre d'entrer sur ce marché qui était bien tenu en termes de notoriété dans l'esprit collectif... Et ça a fonctionné.

Maintenant Free ne peut pas rester QUE sur ce segment de marché qui n'apporte pas les marges nécessaire pour pouvoir développer les autres services et les infrastructures comme la fibre ou la 5G.

Posté le 03 septembre 2019 à 17h56 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
GATTACA a écrit
Ce sont de mauvais abonnés. Il faut s'en débarrasser. Sérieusement ? Free, tu as les abonnés que tu as voulu et tu payes le prix de ton positionnement low cost. Pas uniquement en terme de prix, mais aussi en terme de qualité de services. Ta rigidité à ne pas vouloir faire migrer tes anciens abonnés sur de nouvelles offres "exclusivement réservées aux nouveaux abonnés" sont aussi une des conséquence de la fuite des clients. Et je ne parle pas non plus de la qualité du service clients. Avec la Delta, tu propose des services low cost à prix premium. Tu crois vraiment que ça va marcher ? A ne pas te remettre en question comme tu le fais, tu vas bientôt pouvoir écrire ton épitaphe. A ce rythme la, dans 10 ans tu auras rejoind AOL et Club Internet où tu les as laissé à ton arrivée.

Et oui, Free a pensé qu'il pouvait passer du toujours plus pour le même prix à toujours plus cher pour moins de services. Sauf que les freenautes, les vrais, ne sont pas des clients d'Orange. Et donc forcément, il y a exode de ces derniers quand Free se moque trop d'eux.

Avatar du membre
fab123
Envoyer message
 
4368 points
Posté le 03 septembre 2019 à 18h02 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
msg a écrit Déjà , peut-être ajuster la Data incluse du forfait 2€ sur celle de l'offre Syma ou baisser le prix data hors forfait . 50€ le Giga hors forfait , ça ne le fait pas (la marge de fou) !1€ ou 0,5€ le Giga hors forfait , ça passerait mieux je pense .Ça ferait respectivement 100€ et 50€ les 100Go , ce qui donnerait du crédit à l'offre illimité . 1€ le Go, ou 3€ pour 5 Go, oui ça parait raisonnable. Sosh le fait, pour 5€ les 2 Go. La ligne existe déjà dans l'espace client : "Prix de l'option : 50Mo inclus dans votre forfait, puis 0.05€ par Mo indivisible" il suffit de compléter et d'ajouter une case à cocher pour ajouter l'option payante. Je pensais qu'ils allaient le faire l'année dernière, là c'est un peu tard.

3€ les 5Go en option sur le forfait 2€ me paraît pas mal du tout comme solution, j'approuve ! laughing

Posté le 03 septembre 2019 à 19h37 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

3 euros les 5 Go j'approuves aussi ayant un forfait à 2 euros et un à 15 .

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).