Free continue de perdre des abonnés sur le mobile mais confirme le succès de sa montée en gamme

Comme prévu, l’opérateur de Xavier Niel vient de lever le voile sur ses résultats commerciaux et financier pour le 1er semestre et donc pour le deuxième trimestre. L’hémorragie continue sur le mobile, la faute encore et toujours au forfait à 2 euros. Mais la rentabilité est là.

Après avoir perdu 254 000 abonnés sur ce segment en 2018, Free a entamé 2019 avec une nouvelle perte de 50 000 abonnés lors des trois premiers mois de l’année mais qu’en est-il au deuxième trimestre ? Sans conteste, l’ex-trublion n’a pas relancé la machine en matière de recrutements en accusant une perte de 77 000 abonnés sur la période, soit au total 127 000 abonnés partis à la concurrence au cours du 1er semestre. La faute à ses "offres à moindre valeur ajoutée", justifie t-il. Talon d’Achille de l’opérateur de Xavier Niel, le forfait à 2 euros continue d’impacter Free commercialement, sa base diminue toujours (-147 000 sur le trimestre) en raison de l’intensité de la concurrence et de la poursuite des migrations d’abonnés sur son forfait le plus musclé.

Sur ce point, le plan de transformation initié en 2018 porte ses fruits puisque, bonne nouvelle, sur les 6 premiers mois de l’année, Free continue d’améliorer son mix d’abonnés avec un gain de 145 000 abonnés sur le forfait Free 4G illimitée (50/100 Go pour les non abonnés Freebox), soit une hausse de 70 000 au T2, pour une base de 7,9 millions d’abonnés à fin juin. Conséquence, l’ARPU facturé aux abonnés est en hausse de 12% en un an, à 10,1 euros, "démontrant le succès de la montée en gamme progressive de la base d’abonnés", se félicite toutefois l’opérateur. Autre performance, la hausse de 7% du chiffre d’affaires facturé aux abonnés sur le semestre, résultant également, au-delà du mix, d’une rationalisation de sa politique de ventes privées. Free ambitionne d’atteindre 80% de la base d’abonnés sur son forfait 4G en 2024 et une part de marché mobile de 25% à long terme. L’opérateur comptait 13,314 millions abonnés sur le mobile au 30 juin 2019 avec encore plus de 5,3 millions d’abonnés à son forfait voix.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (68)
Afficher les 63 premiers commentaires...
Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5786 points
Posté le 05 septembre 2019 à 12h39 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
squirrel a écrit
Si je peux comprendre que Free n'ait jamais voulu créer de forfait intermédiaire pérenne entre le 0/2€ et le 16/20€, je ne m'explique pas pourquoi ils n'ont pas créé ce forfait intermédiaire à l'usage exclusif d'une montée en gamme des clients du 0/2€ ?
crachoveride a écrit
Parceque beaucoup de monde partirai dessus plutôt que d'aller sur le forfait à 16/20€ et Free subirai une baisse d'ARPU donc pas vraiment intéressant pour eux.

Bonjour crachoveride

squirrel dit très exactement "à l'usage exclusif d'une montée en gamme des clients du 0/2€" et je suis entièrement d'accord avec lui.

Il y a plusieurs façons de le faire.

- Une est d'ouvrir une option aux abonnés 0/2€, leur permettant de payer un supplément ponctuel ou permanent au lieu d'aller chercher des promos bidons ailleurs.

- Une autre est de proposer un changement d'offre permettant uniquement la montée de gamme, assortie d'un délai minimum de temps sur une offre.

- Une autre est de transformer le marketing ciblé par SMS ou mail en direction des ces abonnés 0/2€. Cette promo existe, elle propose uniquement une réduction de 10€ pendant 12 mois sur le forfait complet alors qu'elle pourrait proposer aussi une offre intermédiaire sans limite de durée.

De mon point de vue, l'abo 2€ est génial : un numéro mobile pour être appelé sans limite, pour émettre et recevoir les SMS MMS sans limite, et 2h d'appels depuis la France métropolitaine vers les mobiles et fixes en France métropolitaine vers les mobiles des États-Unis, Canada, Chine, DOM et vers les fixes de 100 destinations. Seul défaut (pour Free) il ne rapporte pas suffisamment, même en hors forfait ponctuel.

Dans les 3 exemples cités, c'est bien une augmentation de l'ARPU (Average Revenu Per User) tout simplement en permettant aux clients de payer un service supplémentaire qui leur est actuellement refusé chez Free.

On ne peut pas décider du besoin des clients à leur place. Si ce besoin est satisfait par l'une des 2 offres RED ou B&You à 10€ les clients partent, tout simplement, et c'est ce qui se passe depuis un an.

Posté le 05 septembre 2019 à 15h42 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
Bonjour Il y a un an, Iliad a fait un constat et en a tiré des conclusions. Et ils ont décidé... de ne rien faire. Bilan sur 5 trimestres : -154.000 sur le fixe, -622.000 sur le mobile. Chapeau les gars. Perdre des clients pour améliorer le CA. Ça donne le frisson. https://www.iliad.fr/finances/2019/CP_030919.pdf

Alors je comprend pas trop comment tu as fait ton calcul parceque je vois pas la même choses??? ou vois-tu tes -154 000 sur le fixe? Je vois -124 000 entre décembre 2017 et S1 2019 (ADSL+VDSL+FIBRE),

même question pour le mobile, tu dit -622 000 mais je lis -381 000 entre décembre 2017 (forfait voix+data 4G)

sachant que Free précise que ce qui l'intéresse est sur le forfait le plus chère, qu'est que qui te choque la dedans sachant que c'est ce que veux n'importe quelle grosse boite? 

Alors ok en abonnés total (toujours entre décembre 2017 et S1 2019) Free a perdu 505k abonnés en tout (mobile +fixe compris) mais si on détail ça parait pas si illogique : 

-forfait data 4G (toujours dans la même période) : +868k clients

-forfait voix : -1 249k (oui c'est beaucoup ^^)

-forfait fibre : +749k clients

-forfait fibre+ADSL/VDSL : -124 000

sources : https://www.iliad.fr/finances/2019/CP_190319.pdf et https://www.iliad.fr/finances/2019/CP_030919.pdf

ou alors j'aurai fait une erreur quelque part? undecided

Posté le 05 septembre 2019 à 16h13 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
squirrel a écrit Si je peux comprendre que Free n'ait jamais voulu créer de forfait intermédiaire pérenne entre le 0/2€ et le 16/20€, je ne m'explique pas pourquoi ils n'ont pas créé ce forfait intermédiaire à l'usage exclusif d'une montée en gamme des clients du 0/2€ ? crachoveride a écrit Parceque beaucoup de monde partirai dessus plutôt que d'aller sur le forfait à 16/20€ et Free subirai une baisse d'ARPU donc pas vraiment intéressant pour eux. Bonjour crachoveride squirrel dit très exactement "à l'usage exclusif d'une montée en gamme des clients du 0/2€" et je suis entièrement d'accord avec lui. Il y a plusieurs façons de le faire. - Une est d'ouvrir une option aux abonnés 0/2€, leur permettant de payer un supplément ponctuel ou permanent au lieu d'aller chercher des promos bidons ailleurs. - Une autre est de proposer un changement d'offre permettant uniquement la montée de gamme, assortie d'un délai minimum de temps sur une offre. - Une autre est de transformer le marketing ciblé par SMS ou mail en direction des ces abonnés 0/2€. Cette promo existe, elle propose uniquement une réduction de 10€ pendant 12 mois sur le forfait complet alors qu'elle pourrait proposer aussi une offre intermédiaire sans limite de durée. De mon point de vue, l'abo 2€ est génial : un numéro mobile pour être appelé sans limite, pour émettre et recevoir les SMS MMS sans limite, et 2h d'appels depuis la France métropolitaine vers les mobiles et fixes en France métropolitaine vers les mobiles des États-Unis, Canada, Chine, DOM et vers les fixes de 100 destinations. Seul défaut (pour Free) il ne rapporte pas suffisamment, même en hors forfait ponctuel. Dans les 3 exemples cités, c'est bien une augmentation de l'ARPU (Average Revenu Per User) tout simplement en permettant aux clients de payer un service supplémentaire qui leur est actuellement refusé chez Free. On ne peut pas décider du besoin des clients à leur place. Si ce besoin est satisfait par l'une des 2 offres RED ou B&You à 10€ les clients partent, tout simplement, et c'est ce qui se passe depuis un an.

Au temps pour moi, je n'avais pas compris les choses comme ça, oui la pour le coup entièrement d'accord mais ça n'a pas l'air de déranger Free pour le coup ^^ ça ne doit apparemment pas faire partie de leur stratégie.

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5786 points
Posté le 05 septembre 2019 à 20h39 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
crachoveride a écrit
CH56 a écrit Bonjour Il y a un an, Iliad a fait un constat et en a tiré des conclusions. Et ils ont décidé... de ne rien faire. Bilan sur 5 trimestres : -154.000 sur le fixe, -622.000 sur le mobile. Chapeau les gars. Perdre des clients pour améliorer le CA. Ça donne le frisson. https://www.iliad.fr/finances/2019/CP_030919.pdf Alors je comprend pas trop comment tu as fait ton calcul parceque je vois pas la même choses??? ou vois-tu tes -154 000 sur le fixe? Je vois -124 000 entre décembre 2017 et S1 2019 (ADSL+VDSL+FIBRE), même question pour le mobile, tu dit -622 000 mais je lis -381 000 entre décembre 2017 (forfait voix+data 4G) sachant que Free précise que ce qui l'intéresse est sur le forfait le plus chère, qu'est que qui te choque la dedans sachant que c'est ce que veux n'importe quelle grosse boite?  Alors ok en abonnés total (toujours entre décembre 2017 et S1 2019) Free a perdu 505k abonnés en tout (mobile +fixe compris) mais si on détail ça parait pas si illogique :  -forfait data 4G (toujours dans la même période) : +868k clients -forfait voix : -1 249k (oui c'est beaucoup ^^) -forfait fibre : +749k clients -forfait fibre+ADSL/VDSL : -124 000 sources : https://www.iliad.fr/finances/2019/CP_190319.pdf et https://www.iliad.fr/finances/2019/CP_030919.pdf ou alors j'aurai fait une erreur quelque part? 

Bonjour crachoveride

Merci de ta remarque, j'ai dit ça à chaud, en lisant ce que j'avais sous les yeux. Et effectivement ce n'est pas correct. Ça m'apprendra à lire des articles de commentaires au lieu de reprendre les bilans. Je reprends donc les CP.

Les 5 trimestres, c'est par rapport au CP de mars 2018, juste avant l'Italie, au début de la stagnation et au moment de la convention qui annonçait ce changement qui n'a pas été celui que je pensais.

Donc je reprends les CP du 31/3/18 et le dernier au 30/6/19.

    Dont ADSL Dont FTTH
Fixe 31/3/18 6 501 5 855 646
Fixe 30/6/19 6 396 5 091 1305
  -105 -764 659
  Total dont 4G dont Voix
Mob 31/3/18 13 825 8 300 5525
Mob 30/6/19 13 314 7 928 5386
  -511 -372 -139

Je suis même un peu surpris par la brutalité de ces chiffres, sur cette période de tassement je constate que le 2€ n'a pas tant baissé que ça et que le 4G a bel et bien baissé. C'est factuel.

Après, il y a des déplacements de clients en interne et changement d'offre, mais les chiffres nets sont éloquents je trouve. Il y a des pertes, tant sur les déçus du 2€ devenu insuffisant que sur les 4G qui trouvent leur bonheur ailleurs. Et je ne vois pas au fil des mois ce qui pourrait inverser les courbes.

Donc voici ma logique, il serait mieux d'améliorer les finances en vendant des services à valeur ajoutée aux clients et en en réduisant les frais.

Pour le mobile il y a moyen de vendre des services tout à fait réels aux 5 millions de clients peu contributifs sans mordre pour autant sur ceux qui ont des besoins standards. Ils ont tort de s'en priver. Il y a moyen aussi de constater que la concurrence a changé en vendant du petit forfait au lieu de l'entrée de gamme voix. Free devrait arrêter de perdre des clients et de se tortiller sur le sujet.

Pour le fixe, Iliad indique que le churn baisse de 4 points en FTTH. Ils indiquent aussi que la redevance mensuelle est de 6€ en co-financement contre 13 ou 14€ sans co-financement. Voilà pour la réduction des frais, elle est de toutes façons engagée du moins étant donné que les investissements sont à peu près incompressibles. Reste à accélérer le passage au FTTH des clients existants, ne serait-ce qu'en leur parlant un peu.

J'avais donc des attentes sur ces axes là, je suis pour l'instant étonné qu'il ne se passe rien dans ce sens. C'est connu, et je le dis sans arrêt sur ce forum. J'ai été largement prescripteur dans mon cercle d'amis, à présent je la mets en veilleuse.

Posté le 06 septembre 2019 à 10h55 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit

Ah mais clairement d'accord, je ne comprend pas non plus leur logique, leur stratégie à Free mais bon perso j'en suis satisfait et les gens dans mon entourage à qui je l'ai conseillé en sont pour la plupart satisfait. Après les annonces de Free qui n'arrive pas ou que bien plus tard on commence à être habitué mais c'est clair que pour l'instant ça ne joue pas vraiment en leur faveur m'enfin si ça leur convient. Ils ont peut être selon eux atteins leur objectif de clients max et s'attarde maintenant sur un autre objectif plus prioritaire tel que basculer un max de clients sur leur forfait full data plutôt que l'autre.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).