Attribution des fréquences 5G : Bouygues s’inquiète pour lui même mais également pour Free

Bouygues Télécom est vent debout contre les propositions d’attribution des fréquences 5G, qui le pénaliseraient mais également Free

Le 15 juillet dernier, l’ARCEP a mis en consultation publique un projet de modalités et conditions d’attribution d’autorisations de fréquences 5G dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz, en France métropolitaine. Le gendarme des télécoms attend les contributions à la consultation publique jusqu’au 4 septembre,afin d’arrêter ces conditions d’attribution, et de transmettre une proposition au Gouvernement au cours des semaines suivantes.

Mais d’ores et déjà, Bouygues Télécom a fait connaitre son hostilité au projet présenté par l’ARCEP. En marge de la présentation des résultats de l’opérateur, Didier Casas, le directeur général adjoint de Bouygues Telecom, a indiqué qu’il « conteste vigoureusement » le schéma proposé par l’Arcep. Selon lui, « c’est incompréhensible de la part du régulateur » 

L’ARCEP a en effet proposé un système d’attribution en 2 étape. Tout d’abord, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free auront la possibilité d’acquérir une bloc de fréquence de 40 à 60MHz, dont le prix sera définit par le gouvernement. Pour le reste des fréquences (310 MHz seront attribuées en tout) c’est un système d’enchère qui permettra aux opérateurs d’obtenir des blocs de 10 MHz. Toutefois, une limite serait imposée puisqu’un un opérateur ne pourra acquérir plus de 100 MHz

Didier Casas a expliqué à La Tribune que ces règles du jeu ouvrent la voie à une éventuelle répartition très inéquitable des fréquences. Il a évoqué un risque de « scénario noir » dans lequel Orange et SFR, qui disposent de davantage de moyens que Bouygues Telecom et Free, pourraient se retrouver avec un portefeuille de fréquences 5G de 100 MHz, contre 50 MHz pour leurs concurrents.

Si tel était le cas, Orange et SFR pourraient proposer une qualité de service et des débits beaucoup plus performants que ceux de Bouygues Télécom et Free. La solution, pour l’opérateur de Martin Bouygues, afin de préserver un certain équilibre dans la répartition des fréquences, serait de proposer des blocs à tarif fixe de 60 MHz, couplés à un plafond maximum de 90 MHz par opérateur. Il faudra maintenant attendre septembre et les proposition définitives de l’ARCEP pour savoir si les risques évoqués par Bouygues Télécom seront pris en compte.

Source : La Tribune

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (34)
Afficher les 29 premiers commentaires...
Posté le 01er septembre 2019 à 13h28 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
apollyon a écrit
Je ne m'inquiéterais pas pour Free.  Ils ont 2 ID réseau, qui leur permettent de résoudre miraculeusement une partie de leur problème d'itinérance. Iliad à aussi 2 têtes en France, Free pour le B2C, mais aussi Jaguar/Scaleway pour le B2B. Les 2 peuvent justifier d'un réseau assumant ses engagements de couverture. Le 2ème peut même être MVNO sur le réseau du premier, pour finaliser ses engagements de licence. Si Free arrive aux enchères et décroche 2 lots au premier tour, il n'en reste plus qu'un pour le duo Bouygues/SFR, qui n'a de toute façon plus qu'un réseau. Comment vont-ils faire ? L'un achète des fréquences pour les louer à l'autre ? Ça n'a pas de sens. Et quels engagements comptent-ils prendre ? Fibrer leurs antennes pour garantir les débits exigés ? Ils vont payer en se tirant la bourre sur le recrutement des clients les plus radins ? La consolidation doit arriver avant les enchères. Elle est même seule à même de pouvoir obéir à la mise en demeure de l'Arcep, et de pouvoir repousser les dites enchères, que BSFR ait un peu de recul sur son business plan pour faire la moindre offre crédible. Bouygues vaut 10 milliards. L'orgueil doit laisser place à la raison, et Martin doit vendre. 
et combien vaut free? qui se dépeche de vendre c est pylôle pour avoir des liquiditée pour les fréquences.

Posté le 01er septembre 2019 à 18h50 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pas de cadeaux à faire... il faut les vendre au meilleur prix pour les finances de l’etat, c’est à dire nous. Il ne faut pas oublier les cadeaux des fréquences de la TNT que bouygues a qd même profiter pour vendre  le droit de diffusion de ces chaînes aux autres opérateurs ... alors pas de cadeaux.d’ailleurs il faudrait faire payer ces fréquences à ceux qui ont oser les faire payer.

Posté le 02 septembre 2019 à 09h46 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Reichmess a écrit
"Free depuis le début, ne vise pas les meilleurs performances" : ça c'est clair, avec, par exemple,  une antenne free hors service depuis avril 2019 et qui n'est pas prête d'être remise en état !!!!! free = non qualité

Excuses moi, mais il y a environ 1 mois de ça, il y avait 2 antennes Free sur 2 HS dans ma commune.

Réparées en 2 semaines environ.

Si ça prend du temps, c'est que Free n'est pas intéressé par ta zone car trop peu de client ;) Free agit avec des priorités, ce que tu fais aussi dans la vie de tous les jours, sinon, tu ne t'en sort pas ;)

Posté le 03 septembre 2019 à 21h05 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
apollyon a écrit
 le duo Bouygues/SFR, qui n'a de toute façon plus qu'un réseau 

C'est faux. Comme d'hab.

Posté le 06 septembre 2019 à 20h09 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
barjy a écrit
André Dumont a écrit Les élections approchent et Orange a beaucoup de pognon à refiler aux élus pour apparaitre sur la photo dans la presse, c'est pour çà que le déploiement de la fibre n'avance pas, pas autant qu'elle le devrait, du moins Et bien évidement ce que tu affirme là c'est basé sur de solides preuves factuelles hein... ha non, c'est que du doigt mouillé!

Tu verras des photos un peu partout après les élections avec le maire ou le nouveau maire, dans la presse locale, c'est toujours comme çà que çà se passe !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).