Le retour à trois opérateurs en France est "impossible" d’après le PDG de Bouygues Telecom

Lors de l’annonce des résultats semestriels de Bouygues, son PDG s’est exprimé sur la consolidation du marché des télécoms qui est pour lui dorénavant impossible. 

Le retour à trois opérateurs est un sujet tendu entre les opérateurs et si Free s’y oppose depuis longtemps, ce ne fut pas toujours le cas pour ses concurrents. Les déclarations concernant la consolidation du marché étaient déjà plutôt pessimistes en début d’année, avec notamment les déclarations de Martin Bouygues qui déclarait ne pas avoir été contacté en ce sens, il semblerait que le PDG du groupe Bouygues Telecom ait définitivement abandonné l’idée.

"Je crois que c’est un mouvement qui est devenu impossible" a-t-il déclaré lors de la présentation des résultats semestriels de son groupe. Des tentatives ont pourtant eu lieu, notamment l’essai de marier Bouygues Telecom et Orange. Free avait également déclaré en mai dernier que les promotions à 5€ à vie de SFR et Bouygues avaient pour but de l’amener à la table des négociations. Alors que la guerre des prix et des promos à vie s’est petit à petit tassée depuis le début de l’année, Bouygues estime que le choix de quatre opérateurs est désormais entériné et qu’ "il faut l’assumer. Il s’est fait avec 10 milliards d’euros de pertes, des dizaines de milliers de pertes d’emplois, des investissements considérables.

Une affirmation qui rejoint les déclarations de Stéphane Richard qui considérait en début d’année que "le niveau d’espoir que la consolidation se fasse en France a baissé, c’est regrettable mais c’est incontestable.". La réalité derrière ces constatations, c’est qu’aucun opérateur n’est vendeur. Le dernier point sur lequel la situation pourrait évoluer serait sur l’arrivée de la 5G : si l’un des quatre opérateurs n’arrive pas à suivre, qui sait ce qu’il pourrait se passer. 

Source : UsineNouvelle

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (30)
Afficher les 25 premiers commentaires...
Posté le 31 août 2019 à 14h52 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
taduarial a écrit
triphasé a écrit bonjour Et pourquoi pas à un seul opérateur ? Comme au bon vieux temps ! N'importe quoi . J'assume la concurrence, tu assumes la concurrence.... Bonne journée. le monopole avait quelques avantages, sans celui-ci, on aurait pas pu avoir un tarif unique (de celui qui habite à la montagne comme celui au centre de Paris) par exemple

bonjour.

oui bien sur ,mais quel tarif, certainement pas celui que l'on a ce jour chez free ou autres fai.

Et le minitel serait toujours d'actu.

Il est sur que la concurrence c'est pas un truc sain.(ironie)

bonne journée.

Posté le 31 août 2019 à 21h46 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ce qui va être impossible, c'est de gagner les enchères tout en assurant la couverture imposée par l'ARCEP, impliquant de fibrer les antennes, pour une techno qui va demander du temps à s'imposer, et avec des prix qui ne pourrons augmenter. 

Pour SFR et Bouygues, cet automne va être compliqué, je sens... 

Avatar du membre
Premium

taduarial
Envoyer message
 
11632 points
Posté le 01er septembre 2019 à 03h20 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
triphasé a écrit
taduarial a écrit triphasé a écrit bonjour Et pourquoi pas à un seul opérateur ? Comme au bon vieux temps ! N'importe quoi . J'assume la concurrence, tu assumes la concurrence.... Bonne journée. le monopole avait quelques avantages, sans celui-ci, on aurait pas pu avoir un tarif unique (de celui qui habite à la montagne comme celui au centre de Paris) par exemple bonjour. oui bien sur ,mais quel tarif, certainement pas celui que l'on a ce jour chez free ou autres fai. Et le minitel serait toujours d'actu. Il est sur que la concurrence c'est pas un truc sain.(ironie) bonne journée.

c'est un regard qui est dans un conflit temporel, toute chose égale par ailleurs...ou sinon, on peut remonter au morse ou aux signaux de fumée pour jouer la comparaison.

La concurrence a du bon et du mauvais, c'est comme tout. Que du positif serait utopique et aussi l'inverse

Posté le 01er septembre 2019 à 09h22 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
taduarial a écrit
 c'est un regard qui est dans un conflit temporel, toute chose égale par ailleurs...ou sinon, on peut remonter au morse ou aux signaux de fumée pour jouer la comparaison. La concurrence a du bon et du mauvais, c'est comme tout. Que du positif serait utopique et aussi l'inverse

bonjour

C'est quoi ce langage pseudo intello qui ne veut rien dire.

Coluche avait bien résumé ce genre de propos:"je ne suis ni pour ni contre bien au contraire"

bonne journée.

Posté le 01er septembre 2019 à 12h34 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
triphasé a écrit
taduarial a écrit  c'est un regard qui est dans un conflit temporel, toute chose égale par ailleurs...ou sinon, on peut remonter au morse ou aux signaux de fumée pour jouer la comparaison. La concurrence a du bon et du mauvais, c'est comme tout. Que du positif serait utopique et aussi l'inverse bonjour
C'est quoi ce langage pseudo intello qui ne veut rien dire. Coluche avait bien résumé ce genre de propos:"je ne suis ni pour ni contre bien au contraire" bonne journée.

sur UF tous ceux qui ont plus de 1000 pts racontent n'importe quoi. C'est leur travail.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).