Free Mobile : c’est la rentrée, le taux d’utilisation du réseau propre remonte en flèche

C’est le retour des vacances et la rentrée pointe le bout de son nez. Le temps d’utilisation du réseau 3G/4G de Free grimpe fortement comme prévu.

A la suite de la traditionnelle baisse durant les vacances, plus impactante cette année au mois d’août en comparaison à 2018, le taux de connexion sur le réseau propre de Free repart à la hausse de façon significative, et ce depuis le 22 août dernier après deux semaines de dégringolade. Ainsi le temps passé par les abonnés utilisant l’application Free Mobile Netstat (en forte baisse depuis 6 mois) est passé de 85,1% jeudi dernier, à 87% ce matin soit un gain de 1,9 pts en environ une semaine, pour un retour à un taux équivalent au début des vacances. Il faudra toutefois encore patienter afin de d’approcher le record établit le 10 mai dernier, à 88,3%.

Cette remontée habituelle enclenchée à l’approche de la rentrée est néanmoins de bonne augure puisque Free continue de déployer son réseau à un bon rythme. D’ailleurs les performances de celui-ci vont se décupler mois après mois, a assuré en mai l’opérateur. Free travaille sur des dispositifs sur son coeur de réseau et va donner un grand coup d’accélérateur sur le 700 MHz en 4G+. Objectif, avoir déployé 10 000 sites en 700 MHz 4G+ et atteindre une couverture de 96% de la population en 4G contre 93% actuellement, le tout d’ici la fin de l’année. 

 
 
 
Etes-vous sur le réseau mobile de Free ou en itinérance sur le réseau Orange ?

Pour le découvrir très simplement, vous pouvez utiliser l’application Free Mobile Netstat. Sous Android, elle permet de comparer le taux d’utilisation des antennes Free Mobile et Orange (lorsque vous êtes en itinérance). 

Free Mobile Netstat est également dotée de nombreuses options dont l’affichage d’une icône dans la barre de notification indiquant sur quel réseau le mobile est connecté et le niveau de batterie utilisé par chaque réseau.

 

Les informations récoltées sont ensuite diffusées sur site de Free Mobile Netstat, sur lequel vous pourrez consulter le pourcentage d’utilisation globale de chaque réseau, et ainsi découvrir l’étendue de la couverture de Free Mobile.

Pour télécharger l’application Free Mobile Netstat, rendez vous sur Play Store.


 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (37)
Afficher les 32 premiers commentaires...
Avatar du membre
fab123
Envoyer message
 
4368 points
Posté le 01er septembre 2019 à 21h33 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
norwy a écrit
Étonnant que Free Mobile n'ait pas eu le temps de couvrir tout le territoire français depuis 2012... L'itinérance a t-elle ralenti le mouvement ?

tu verras que Free n'a rien à envier en terme de vitesse de couverture du territoire par rapport aux autres opérateurs.

https://www.numerama.com/magazine/33233-couverture-2g-3g-4g.htm

Avatar du membre
fab123
Envoyer message
 
4368 points
Posté le 01er septembre 2019 à 21h36 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Francois38 a écrit
chez moi je n'ai même pas la 3G Free juste de l'itinérance [...] Donc cela confirme bien que sorti des grandes et moyennes villes Free est absent

joli raccourci...

Posté le 01er septembre 2019 à 21h59 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Edsetton a écrit
patrick2000 a écrit norwy a écrit Étonnant que Free Mobile n'ait pas eu le temps de couvrir tout le territoire français depuis 2012... L'itinérance a t-elle ralenti le mouvement ? les opérateurs Historique ont mis plus de 15 ans voir plus pour couvrir le territoire français et Free a seulement 7 ans et deja il couvre beaucoup mieux que les SFR Orange Bouygues a leur époque  Bonjour,vous allez la sortir encore pendant combien d'année celle làlorsque les 3 autres ont construit leur réseau c'etait les balbutiements d'une nouvelle technologieavec du materiel a "inventer" avec des hommes à former sur des nouveaux metiersavec peut de fabricant de materiel.ce n'es plus le cas aujourd'hui. 

+1

Entièrement d'accord....smile ça devient saoulant ce prétexte...  Aujourd'hui il faut bien reconnaitre que malgré les efforts qui ont été fait ces derniers temps, il reste de gros trous de couvertures dans certaines régions que Free ne semble pas pressé de combler et ceci à un peu plus d'un an de la fin de l'itinérance. Autre soucis la réparation des antennes en panne qui prends des mois!! Il y a quand même de quoi être inquiet...

Posté le 01er septembre 2019 à 23h04 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
norwy a écrit
Étonnant que Free Mobile n'ait pas eu le temps de couvrir tout le territoire français depuis 2012... L'itinérance a t-elle ralenti le mouvement ?

Quand on voit le temps qu'ont mis les 3 autres à construire leurs propres réseaux, et qu'en plus, pas un seul n'avait tenu les délais imposés (contrairement à Free qui a toujours été en avance sur le calendrier de l'ARCEP), non, ça n'est pas étonnant.

Je crois que vous ne mesurez pas les moyens techniques et logistiques que cela nécessite, sans parler des groupements anti-ondes qui font moultes blocages pour l'installation des antennes...

Posté le 01er septembre 2019 à 23h17 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ah, et pour ceux qui parlent de la problématique des nouvelles technologies, etc. Je trouve l'argument moyen. Les délais qui ont été imposés par le régulateur à chacuns, notamment pour couvrir les zones peu peuplées, puis les zones blanches, n'ont jamais été respectés, alors qu'à cette époque, la technologie était largement acquise. Et ils ont malgré tout mis largement plus de 7 ans à finaliser leurs réseaux, que ça soit en 2g ou en 3g. D'ailleurs, c'est aussi indirectement lié à la condamnation des 3 opérateurs pour entente illégale sur les tarifs, qui laissait surtout penser à une volonté de profiter au maximum de la situation actuelle (autant tarifaire ue technique) et se gaver un max.

Et même concernant la 4G, ils ont mis à peu près le même temps que Free, alors que Free ne partait pas d'un réseau existant, mais de rien !

Bref, je n'ai aucune action chez Free, mais clairement, ils ont été bien plus performants dans le déploiement de leur réseau que leurs homologues.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).