Free Mobile vient d’obtenir sa première autorisation pour un site de test 5G

Les opérateurs continuent de se concurrencer sur le terrain des tests 5G dans l’hexagone. Si Free ne disposait jusque là d’aucun site 5G de test selon l’ANFR, il vient d’obtenir sa première autorisation.

Les premières offres 5G grand public seront lancées en 2020 sur le territoire, les opérateurs ne veulent surtout pas manquer le coche. Tous convoitent le leadership sur cette technologie et multiplient les expérimentations en condition réelle. Ce n’était pas le cas de Free Mobile (du moins en France puisque ses ingénieurs se font la main sur le réseau 5G de Monaco) mais l’ARCEP vient d’autoriser l’opérateur de Xavier Niel à utiliser la bande de fréquences 3600 - 3700 MHz afin de mener des expérimentations techniques, sans fin commerciale, en indoor à Station F-Paris. Cette autorisation d’utilisation de fréquences radioélectriques est attribuée pour une durée de 6 mois à compter du 1 er septembre 2019. Elle prend fin au terme de cette durée ou, avant cette date, à l’expiration d’un délai de trois mois à compter de la date de notification par l’Autorité à la société Free Mobile de la décision abrogeant la présente autorisation. 

Au delà des sites de test pour la 5G, Xavier Niel a déclaré en mai dernier lors du Capital Markets Days de l’opérateur que le réseau Free Mobile est déjà prêt à accueillir la 5G. Tous les sites installés par l’opérateur sont quasi-fibrés de quoi préparer sereinement l’arrivée de la 5G, les antennes sont d’ailleurs déjà "pré-équipées pour avoir de la 5G, simplement, pour moins cher" a t-il également indiqué. Le fondateur de l’opérateur l’assure enfin, son réseau sera "parfait", une obligation s’il veut "se différencier et vendre des offres meilleures" afin de regagner des parts de marché grâce à la 5G.

Si les enchères pour ces fréquences 5G arrivent plus tard en France que dans d’autres pays européens, le gouvernement espère pour sa part qu’elle sera disponible rapidement dans l’hexagone. Agnès Pannier-Runacher, la Secrétaire d’Etat aux Télécoms auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, a d’ailleurs indiqué en mars dernier : "le rythme de déploiement peut être rapide sur certains usages en s’appuyant sur des antennes déjà installées et prêtes pour la 5G". C’est est donc le cas de Free.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (21)
Afficher les 16 premiers commentaires...
Posté le 31 juillet 2019 à 13h54 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
mgs-3 a écrit
cliclem a écrit mgs-3 a écrit cliclem a écrit Perso j'attends free sur la 5G même si personnellement je ne vais pas me ruer sur un smartphone 5G, d'autres le feront et si free ne marque pas un grand coup ils iront chez la concurence Quels seront tes usages pour la 5G ? En fait tu n'as pas lu mon message, ca fait plaisir  Je demande juste tes usages vue tes attentes sur Free pour la 5G

Moi je te demande juste de lire mon message: je n'attends rien de la 5G pour le moment comme indiqué dans mon message mais il y a des gens qu'on appèle les "early adapters" qui eux veulent toujours la nouveauté et eux migreront sur la concurrence si free ne déploie pas vite la 5G

Posté le 31 juillet 2019 à 14h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
osmoze30 a écrit
ozf77 a écrit " le réseau Free Mobile est déjà prêt à accueillir la 5G " le fameux bouton rouge qu'il suffirait d'appuyer fait son retour ???    Il nous refait le coup, mais ce sera sans moi cette fois ! Je suis revenu chez Free car en lisant les commentaires ici j'avais l'impression que c'était bien mieux, mais c'est faux, c'est toujours moins bon que les autres en utilisation réelle, et de loin.  Il joue très bien avec les mots d'ailleurs. Il ne dit pas assurée toutez les antennes seront 5g, il dit que les sites installés par Free sont prêtes. La nuance est très importante, car cela veut dire que les pylônes partagés ne sont pas prêt.  Enfin, pour le prix, comme pour les box, il faut s'attendre a une augmentation de tarifs. Je dirai 21/25€ pour le forfait principal. 

Troll et devin mais je pense que ta boule de cristal est fêlée !innocent

Posté le 31 juillet 2019 à 14h44 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
el_maestro59 a écrit
osmoze30 a écrit ozf77 a écrit " le réseau Free Mobile est déjà prêt à accueillir la 5G " le fameux bouton rouge qu'il suffirait d'appuyer fait son retour ???    Il nous refait le coup, mais ce sera sans moi cette fois ! Je suis revenu chez Free car en lisant les commentaires ici j'avais l'impression que c'était bien mieux, mais c'est faux, c'est toujours moins bon que les autres en utilisation réelle, et de loin.  Il joue très bien avec les mots d'ailleurs. Il ne dit pas assurée toutez les antennes seront 5g, il dit que les sites installés par Free sont prêtes. La nuance est très importante, car cela veut dire que les pylônes partagés ne sont pas prêt.  Enfin, pour le prix, comme pour les box, il faut s'attendre a une augmentation de tarifs. Je dirai 21/25€ pour le forfait principal.  Heureusement que vous n'êtes pas voyant ou marabout, avec vos prédictions de grand stressé de la vie...

+1

Posté le 31 juillet 2019 à 14h48 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
vachegti a écrit
Pour les tarifs de la 5G, y'a pas de raison que Xavier ne fasse pas pareil que pour la 4G. Ce sera le même prix au grand dam de la concurrence qui se voit déjà augmenter ses tarifs. D'ailleurs je pense qu'Orange ne se gênera pas à le faire même si les autres n'augmentent pas leurs tarifs. Y'aura toujours quelques pigeons pour rester sur la marque phare au lieu de pacher chéchoche. Freemobile n'a pas de bouton rouge, d'ailleurs ça sort d'où cette expression ? Je ne me rappelle pas l'avoir entendu de la bouche d'un officiel mais plutôt des trolls réguliers des différents forums/sites communautaires, les fameux hub sociaux qui veillent à la désinformation. Et enfin, même si la majorité des sites actuels ne sont pas déjà pré-équipés pour la 5G, ils sont très majoritairement fibrés et ça c'est la principale condition pour faire de la vraie 5G. Il est nettement plus simple de MAJ les sites pour la 5G que de faire des travaux pour fibrer ses sites. Orange et Free sont en avance à ce sujet, SFR les talonne et BT ferme la marche (la guerre du fixe sans dégrouper en propre va leur poser un souci, mais je pense qu'ils vont trouver un accord avec Orange pour la fibre des NRA et s'assoir sur leurs rêve de marge pour la 5G). Je le dis régulièrement mais la seule option qu'a BT si ils veulent rattraper l'énorme retard de la fibre sur leurs collectes c'est le rachat de SFR. En attendant ils proposeront surement de la fausse 5G sur collectes FH, ils ont déjà prévenu à demi mot à ce sujet que ce sera pas avant 2023 (optimiste pour fibrer la majorité de leurs sites radio) : https://www.frandroid.com/telecom/609811_la-5g-naura-pas-une-valeur-ajoutee-tres-differenciante-avant-2023-selon-bouygues

Bien expliqué et tout à fait d'accord avec ton analyse et que les trolleux ailles jouir ailleurs

Posté le 05 août 2019 à 06h31 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Bonjour je suis un peu septique a la 5g alors qu'il existe encore des zones blanche un peu partout sur la France 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).