Libération des fréquences pour la 5G : le guichet de l’Arcep pour identifier les projets THD radio joue les prolongations

L’ARCEP annonce la prolongation de son guichet pour l’identification des projets de réseaux très haut débit radio sur la bande des 3,4-3,6 GHz. Les porteurs de projets auront jusque mi-septembre 2020 pour se manifester.

Alors qu’elle cherche à libérer un maximum de fréquences pour la 5G, qui arrivera en France courant 2020 et utilisera les bandes des 3,5 GHz et 26 GHz, l’ARCEP avait lancé une consultation publique avec dans l’idée de maintenir son guichet permettant d’identifier les projets de réseaux très haut débit radio sur la bande des 3,4-3,6 GHz. Le gendarme des télécoms parlait alors d’aller au-delà de la date du 31 décembre 2019 fixée pour l’ensemble de la France Métropolitaine. Selon lui, il s’agissait d’ « identifier les départements métropolitains dans lesquels des réseaux THD radio sont encore envisagés » afin de « maintenir le guichet ouvert dans les départements où il existe des projets avancés de réseaux THD ».

Plus récemment, l’ARCEP a indiqué que son guichet restera ainsi « ouvert jusqu’au 15 septembre 2020 pour les territoires qui se sont manifestés, et partout où la disponibilité des fréquences le permet ». Et d’ajouter que « les porteurs de projets ont désormais jusqu’au 15 septembre 2020 pour déposer une demande de fréquences »

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (1)
Posté le 30 juillet 2019 à 13h13 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

A voir. 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).