Top
Menu
 

Galaxy Ranger : test du shooter à l’ancienne disponible sur Freebox mini 4K

 

Cette semaine, Univers Freebox teste pour vous le jeu Galaxy Ranger, disponible gratuitement sur le Play Store de la Freebox mini 4K ou via ce lien

Disponible sur le Play Store de la Freebox mini 4K, Galaxy Ranger est un jeu de tir qui se déroule dans l’espace. Avec votre vaisseau, il va falloir nettoyer l’écran de tous les ennemis.

Télécommande ou manette

Galaxy Ranger se joue avec la télécommande de votre Freebox ou avec une manette USB comme celle de Free.

Concernant la prise en main, le tir est automatique. Il ne reste qu’à gérer le déplacement à l’écran, avec les flèches dans le cas de la télécommande ou avec la croix multidirectionnelle dans le cas de la manette.

On remarquera d’ailleurs que le déplacement du vaisseau se fait par cran et non par glissement, rendant les mouvements peu fluides et le placement imprécis lorsqu’il s’agit de viser les ennemis.

Graphismes et son

Que ce soit au niveau des graphismes ou de la bande son, Galaxy Ranger joue la carte du rétro, tout en proposant quelque chose de propre. Sans être génialissime, ça ne pique pas les yeux et ça n’agresse pas les oreilles.

Une difficulté vite palpable

Parlons des ennemis. Dans un premier temps, leur déplacement simple à la Space Invaders (comme sur un rail) et le fait qu’ils ne tirent pas en font de la chair à canon. Limite trop simple.

Sauf que les déplacements se complexifient rapidement et les tirs ne tardent pas à apparaître, faisant monter la pression d’un cran, surtout avec le déplacement peu précis du vaisseau dont nous parlions plus haut.

Fort heureusement un système de power-up est de la partie afin d’augmenter votre puissance de feu. En attrapant des boules jaunes se baladant à l’écran, vous pourrez en effet activer les canons à l’arrière et sur les côtés. De quoi vous extirper plus facilement d’une grosse vague d’ennemis.

Une gratuité qui se paye cher

Le jeu est jouable gratuitement. Reste que cette gratuité se paye "cher". Pour ceux qui perdront et voudront relancer une partie dans la foulée, il faudra se coltiner une publicité vidéo de 30 secondes. Une fois, ça va. Au bout de dix fois, ça agace fortement. 

VERDICT : si vous êtes fan du genre, Galaxy Ranger est un shooter alléchant sur les photos et de par sa gratuité. Sauf qu’il se révèle un poil décevant une fois lancé. Un shooter demande de la réactivité et de la précision, ce qu’empêchent les déplacements par palier. Quant à la publicité vidéo récurrente, elle a vite fait d’hérisser le poil. Bref, un jeu sur lequel on peut faire l’impasse. On y jouera une ou deux pour voir, avant de passer à autre chose.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (2)
Posté le 19 juin 2019 à 16h59 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

C'est en 4K 60 FPS ?

Avatar du membre
ABP
Envoyer message
 
464 points
Posté le 20 juin 2019 à 08h02 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Parfois, mieux vaut payer quelques euros que de se taper de la pub.

Du coup, ça m'a donné envie de réessayer un jeu du genre au quel je jouais il y a plus de 10 ans, Powermanga, qui est libre et gratuit. Sous Linux, il tourne toujours, mais il date quand-même.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).