Top
Menu
 

Une future antenne 4G de Free Mobile va émettre 5 fois moins d’ondes que le seuil autorisé mais des riverains n’en veulent pas

Direction le Lion-d’Angers (Andigné), une commune située dans le Maine-et-Loire où Free Mobile compte implanter un pylône de 35 mètres. La mairie a autorisé son implantation mais des riverains s’y opposent, inquiets de l’impact des ondes sur la santé et d’une dévalorisation de leur bien immobilier.

Comme parfois en cas de polémique, une réunion publique a été organisée, le 6 juin, en présence de la sous-préfète afin de trouver une solution. Au total, pas moins de 50 riverains réfractaires à cette installation se sont entretenus avec un représentant de Free Mobile, lequel a tenté de les rassurer. A ses dires, le pylône sera entouré d’arbres, de quoi éviter toute pollution visuelle. Par ailleurs, « nous n’émettons qu’un volt par mètre, bien en dessous du seuil de 6 volts par mètre. Andigné aura le même équipement », a t-il fait savoir. Et le maire d’ajouter que " ce projet respecte le droit et le Plan local d’urbanisme."

Pas vraiment de quoi estomper les inquiétudes, certains administrés regrettent l’absence d’information préalable et de concertation pendant que d’autres continuent de craindre un impact sur la santé et une dévalorisation de leurs habitations. Tous demandent à ce que ce pylône soit implanté dans une zone moins habitée, éloignée du collège. Cette antenne de Free Mobile sera la quatrième dans la commune, en plus de celles d’Orange, SFR et Bouygues, déjà présents.

Ce projet consiste à apporter la 4G de l’opérateur de Xavier Niel dans la commune en installant un pylône treillis de 35 mètres de hauteur supportant 3 antennes panneau, et 3 faisceaux hertziens. Les antennes seront raccordées par fibre optique aux coffrets de la zone technique via un chemin de câble. 

 

 Source : Le courrier de l’Ouest

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (47)
Afficher les 42 premiers commentaires...
Posté le 15 juin 2019 à 15h06 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Yohann072 a écrit

Tu dit ne pas connaitre l'OMS : ok, mais la moindre des choses dans ce cas c'est de faire quelques recherches non? Tu tape juste OMS dans Google pour avoir l'info (Organisation Mondiale de la Santé) et d'ailleurs voila ce qu'elle en dit, je cite : 

"Selon des enquêtes récentes, l'exposition aux RF des stations de base va de 0,002 % à 2 % des niveaux fixés par les directives internationales sur l'exposition, en fonction de divers facteurs comme la proximité de l'antenne et l'environnement immédiat. Ces niveaux sont plus faibles ou comparables à ceux que l'on observe avec la transmission de la radio ou de la télévision."

"Inquiétudes sur la santé

Une préoccupation courante à propos des stations de base et des antennes des réseaux locaux sans fil a trait aux effets à long terme que pourrait avoir pour la santé une exposition du corps entier aux signaux RF. A ce jour, le seul effet sanitaire des champs RF établi dans des études scientifiques a été une augmentation de la température corporelle (> 1 °C) lors d'une exposition à des champs de très haute intensité que l'on ne trouve que dans l'industrie, comme avec les systèmes de chauffage haute fréquence par exemple. Les niveaux d'exposition aux RF des stations de base et des réseaux sans fil sont si bas que l'augmentation de la température est insignifiante et n'a aucun effet sur la santé humaine.

Les champs RF ont une puissance maximale à la source et elle diminue ensuite rapidement avec la distance. L'accès à proximité des antennes des stations de base est restreint lorsque les signaux RF peuvent dépasser les limites internationales acceptées pour l'exposition. De récentes études ont révélé que les expositions aux RF émanant des stations de base et des technologies sans fil dans les zones publiques (dont les écoles et les hôpitaux) sont normalement des milliers de fois plus basses que les normes internationales."

"En fait, en raison des faibles fréquences et des niveaux d'exposition similaires aux RF, l'organisme absorbe cinq fois plus de signaux de la FM et de la télévision que des stations de base. C'est parce que les fréquences de la radio FM (autour de 100 MHz) et de la télévision (de 300 à 400 MHz environ) sont plus basses que celles de la téléphonie mobile (900 MHz et 1800 MHz) et parce que la taille de l'être humain en fait une antenne efficace de réception. Par ailleurs, les stations de diffusion de la radio et de la télévision fonctionnent depuis au moins 50 ans sans qu'on ait constaté d'effets indésirables sur la santé.

Si la plupart des technologies de la radio utilisent des signaux analogiques, les télécommunications modernes sans fil font appel aux transmissions numériques. Les études approfondies faites jusqu'ici n'ont pas établi de dangers spécifiques pour les différentes modulations de RF."

"Cancer : des informations rapportées par les médias ou invérifiables sur des groupes de cas de cancer à proximité des stations de base des téléphones mobiles ont suscité de vives inquiétudes dans le public. Il faut remarquer que, dans toute population, les cancers ont une répartition géographique irrégulière. Compte tenu de l'omniprésence des stations de base dans l'environnement, on peut s'attendre à ce que, par le simple fait du hasard, des groupes de cas puissent se produire à leur proximité. En outre, les cancers signalés dans ces groupes de cas sont souvent de différents types, sans caractéristiques communes et donc, avec peu de probabilité d'avoir une cause commune.

On obtient des données scientifiques sur la répartition du cancer dans la population avec des études épidémiologiques soigneusement planifiées et exécutées. Au cours des 15 dernières années, on a publié des études examinant le lien potentiel entre les transmetteurs RF et le cancer. Elles n'ont pas apporté de preuves étayant une augmentation du risque de cancer du fait de l'exposition aux RF des transmetteurs. De même, les études à long terme sur l'animal n'ont pas mis en évidence de risque accru de cancer par l'exposition à des champs RF, même à des niveaux bien plus élevés que ceux produits par les stations de base et les réseaux sans fil."

"Les études sur l'homme et l'animal examinant les ondes cérébrales, la cognition et les comportements après exposition à des champs RF tels que ceux produits par les téléphones mobiles, n'ont pas établi d'effets indésirables. Dans le cadre de ces études, les niveaux d'exposition aux RF étaient environ 1 000 fois plus élevés que ceux auxquels le grand public est exposé habituellement avec les stations de base et les réseaux sans fil. On n'a signalé aucune indication régulière de troubles du sommeil ou des fonctions cardiovasculaires."

"Pour l'hypersensibilité électromagnétique, on n'a pas pu montrer que les fréquences électromagnétiques provoquaient ces symptômes. Il est néanmoins important de reconnaître les difficultés vécues par les personnes qui en souffrent."

"Les informations accumulées jusqu'à maintenant n'ont jamais montré l'existence d'effets indésirables à court ou à long terme imputables aux signaux RF produits par les stations de base. Comme les réseaux sans fil produisent en général des signaux plus faibles que les stations de base, on ne pense pas qu'une exposition à ces réseaux puisse avoir des effets indésirables."

"

Perception du risque dans le grand public

Certaines personnes perçoivent les risques de l'exposition aux RF comme étant probables et même éventuellement graves. Ces craintes se fondent entre autres sur les annonces dans les médias relatant de nouvelles études scientifiques non confirmées et conduisant à un sentiment d'incertitude et à la perception qu'il pourrait y avoir des dangers inconnus qui n'ont pas encore été découverts."

"

Conclusions

Compte tenu des très faibles niveaux d'exposition et des résultats des travaux de recherche obtenus à ce jour, il n'existe aucun élément scientifique probant confirmant d'éventuels effets nocifs des stations de base et des réseaux sans fil pour la santé."

"l'OMS a mis sur pied un programme pour contrôler la littérature scientifique publiée sur les fréquences électromagnétiques, afin d'évaluer les effets sur la santé de l'exposition à des fréquences allant de 0 à 300 GHz (donc englobant les futures fréquences 5G), afin de donner des avis sur les dangers éventuels et de trouver les mesures adéquates pour les atténuer. Après des analyses internationales approfondies, le Projet international EMF a fait la promotion de la recherche pour combler les lacunes dans les connaissances, à la suite de quoi les gouvernements nationaux et des instituts de recherche ont financé des travaux de recherche sur les fréquences électromagnétiques"

Bref on parle bien d'études internationale regroupant les données recueillies dans treize pays participants et qu'aucune augmentation du risque de gliome ou de méningiome n’a pu être établie en relation avec l’utilisation du téléphone portable sur une période supérieure à 10 ans.

Toi tu as du t'arrêter à " l'OMS préconise néanmoins des recherches pour déterminer si l'exposition plus intense aux radiofréquences des téléphones mobiles pourrait avoir des effets sur la santé." et "les ondes électromagnétiques sont classées dans la catégorie 2B, celle des agents peut-être cancérigènes pour l'homme. La catégorie au-dessus (2A) contient les agents probablement cancérigènes pour l'homme. La différence ne repose pas sur des seuils chiffrés mais sur la qualité des preuves scientifiques" comme l'a précisé l'OMS. et que Robin Des Toits a complètement transformé...

Source : l'OMS juste en cliquant ici ou celle ci toujours de l'OMS mais plus récente

Posté le 15 juin 2019 à 15h10 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

dsl pour le pavé précédent, pour ceux qui veulent en savoir plus ce ne sont pas les info qui manques, que ça soit de l'OMS ou autres d'ailleurs, je vous recommande cet article (sourcés évidemment) à la page 69 : https://fr.scribd.com/document/172746259/CPCHW13-pdf ils parlent des ondes radios, hautes et basses fréquences, l'électrohypersensibilité ainsi que des organismes comme Robins des Toits mais pas que et c'est assez complet. smile

Je m’excuse également par avance si j'ai fait quelques fautes d'orthographes.

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5643 points
Posté le 16 juin 2019 à 02h59 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Yohann072 a écrit
Bonjour, Etant donné que j'habite à côté et que j'ai vu de mes yeux les bêtes des agriculteurs mourir les unes après les autres, je peux te dire que les articles sont pas des putacliques comme tu dis. Je peux te garantir que l'éleveur n'est pas du genre à chercher les embrouilles et qu'il ne demande qu'élever ses bêtes comme avant. Mais je ne suis pas expert du sujet, donc je ne peux pas en dire plus que ce que les experts nous ont dit. Tu as l'air d'être plus compétent que nous et de mieux savoir que nous ce qu'on voit  moins de 30 mètres ne notre maison. Voici les liens de quelques articles : https://www.lunion.fr/id60658/article/2019-04-26/les-vaches-victimes-des-champs-electromagnetiques-les-agriculteurs-denoncent http://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-champs-electromagnetiques-sont-ils-responsables-de-la-mort-de-centaines-d-animaux-20190405 Il y en a pleins d'autres. Je répète ce que les experts nous ont dit. Le gars nous a dit que les ondes sont classées dans la catégorie 2B par l'OMS (je ne sais pas ce que c'est) : agent pouvant être cancérigène pour l'homme. Mais les études pour mettre en évidence leur dangerosité n'en sont qu'à leur début. Il faudra plusieurs années pour confirmer. Il nous a dit que les scientifiques avaient de fortes présomptions. Des mesures sont effectuées dans toutes les maisons (et à l’extérieur) plusieurs fois par mois. Maintenant si ca ne te dérange pas d'avoir une antenne de 35 m de haut au fond de ton jardin tant mieux pour toi. Moi cela m'en pose plusieurs, dont le premier  pour réussir à vendre ma maison.

Bonjour

J'ai lu vos articles. Je suis moi-même breton, et j'ai entendu parler des hypothèses à propos de cette mort de bétail.

Sans l'article que vous citez (celui du Figaro) il est écrit :

« Tous ont commencé à observer le décès de leurs bêtes après l’installation de parc éolien, d’antennes relais ou de ligne à haute tension. A Puceul en Loire-Atlantique, les problèmes sont apparus après l’installation du parc éolien en 2012.»

Concernant l'éleveur de lapin qui affole les médias anti-ondes, il a effectivement un peu de mal à faire un lien entre son antenne de 2004 et ses problèmes récents. Normalement les normes sont les mêmes partout, l’ANFR a retenu comme critère un niveau global d’exposition supérieur ou égal à 6 V/m. Les cas atypiques sont signalés pour correction. Chacun, en cas de doute, peut faire faire gratuitement une mesure.

Enfin, d'une façon générale, il n'est pas cohérent confondre les risques liés aux champs à basse fréquences, émis par les lignes électriques en aérien ou enterrées avec les champs de hautes fréquences tels que ceux utilisés en téléphonie, en télévision et radio FM, ou encore dans les fours à micro-ondes.

Ce n'est pas une irradiation, comme on le dit trop souvent par analogie avec le nucléaire qui casse les cellules. Une irradiation aurait un effet cumulatif, et au-delà d'une certaine dose les travailleurs équipés d'un dosimètre s'arrêtent.

Les champs RF n'ont aucun effet cumulatif, ça ne casse pas les cellules, et à grande puissance ça élève leur température. Les risques sont uniquement liés à la puissance émise rapportée à la masse corporelle. Dans le cas d'une antenne ou d'un radar, à forte puissance l'effet constaté est comparable à l'approche d'un radiateur. Dès qu'on s'éloigne de la source l'effet s'arrête, et cet effet est de toute façon imperceptible si la puissance est faible.

Ce sont bien 2 choses différentes.

Je pense que ces sujets sérieux devraient être traités par des scientifiques et non par des semeurs d'anxiété qui en font commerce. Le regretté François Lasserre disait qu'il est dommage que notre société ne fasse plus confiance aux experts.

Ceci étant dit, je suis désolé pour vous si vous aviez un pylône à 70 mètres de chez vous, ce qui doit être inesthétique et gênant en cas de vente. Ça ne présente pas plus de risque sanitaire que le toit d'un immeuble, mais psychologiquement pour un acheteur c'est plus dissuasif. Je comprends tout à fait que vous soyez pénalisé, et je suis bien d'accord qu'il est souhaitable qu'une antenne soit intégrée en tenant compte des riverains.

Pas facile de se rendre compte, l'adresse du projet ci-dessus est peu précise, mais je ne pense pas que le problème soit si gênant que ça et l'idée des arbres ne me semble pas idiote du tout.

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5643 points
Posté le 16 juin 2019 à 03h06 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
Sans l'article que vous citez (celui du Figaro) il est écrit :

Dans l'article, pardon.

Posté le 16 juin 2019 à 18h36 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Les gens veulent pas l antenne 4g mais dans quelques mois il se plaindront qui so'nt pas couvert en réseau mobile ! 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).