Top
Menu
 

Xavier Niel investit dans les trottinettes électriques

Après le mobile, Xavier Niel mise sur la micromobilité ! Cet investissement va permettre à la startup Pony de se lancer à Bordeaux avec le déploiement de 600 vélos et 200 trottinettes électriques à partir du 1er juin.

Fondée en 2017, Pony permet à ses utilisateurs de louer des vélos et des trottinettes électriques en libre service. Récemment, la jeune pousse a levé 2,2 millions d’euros auprès de Kima Ventures, le business angel de Xavier Niel et Demeter pour déployer son modèle rentable dans plusieurs agglomérations françaises. 

Si Pony est opérationnel en Angleterre à Oxford et en France à Angers où plus de 1000 vélos sont mis à disposition des résidents, cette levée de fonds va lui servir à poursuivre le développement de micro-véhicules innovants, à professionnaliser sa plateforme de croissance participative ainsi qu’à renforcer les effectifs de Pony en France, notamment à Bordeaux où la startup va déployer 600 vélos et 200 trottinettes électriques.

Pony a l’année dernière conçu un modèle de croissance participatif, Adopte-Un-Pony. Celui-ci permet aux habitants des villes où la startup opère d’acquérir et de partager un ou plusieurs vélos de la flotte - ces vélos sont disponibles à la location directement dans l’application pony et les revenus de chaque trajet sont reversés aux propriétaires, aussi appelés pony angel.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (21)
Afficher les 16 premiers commentaires...
Posté le 30 mai 2019 à 21h19 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

Free ferait mieux d'investir dans la fibre....elle passe sur mon trottoir mais free ne se pose pas comme prestataire....Après 15 ans chez free , je vais devoir passer chez orange ...dommage 

Posté le 30 mai 2019 à 21h31 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

velos électrique pillés,volés, saccagés ,ruineux en fait.et i len sera de même pour la trottinette. alors mr Niel devrait plutot se consacrer à son métier numéro 1.. l'internet et la téléphonie il me semble,,à vouloir trop  se diversifier on perd souvent le nord il me semble..

Posté le 30 mai 2019 à 22h03 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter
ccool a écrit
sergioleon a écrit trottinettes électriques... La critique enfle sur ces engins et bientôt ils devront être sur la route..Pas sur que l' engouement continu sur ce type d'engin.. A suivre !
Alors, il faudra retirer les voitures des villes , car il n'y aucun sens à transporter 80kg de viande avec un engin de près de 2 tonnes à l'heure qui produit autant de CO2.

En fait il faut délocaliser les gens des villes qui estiment qu'il faut supprimer les voitures des villes et envoyer tout ce petit monde de climatogogos à la campagne, pour voir s'il est si facile de transporter 80kg de viande, pour la manger, sans la voiture.

Interdire à tous ces climatogogos d'acheter sur internet chez, Amazon, Zalando etc... pour se faire livrer tout cela en ville par d'autres, en prétendant qu'ils sont écolos parce qu'ils n'ont pas de voiture, mais font polluer les livreurs à leur place.

Interdire, tous les jouets, à base de batteries, vélos pour enfants électrique sans pédales, voitures télécommandées électrique où les parents font assoir leur enfant pour jouer etc... mais comme c'est électrique les climatogogos en plein dans le courant de "boboïtude" vont trouver cela tellement moderne.

Et dire que j'habite une grande ville, les climatogogos qui par exemple pensent qu'un volet électrique, avec panneau solaire plus batterie est plus écolos qu'un volet mécanique m'exaspèrent et vu que j'utilise très peu ma voiture, mais que lorsque j'ai 80kg de viande, de courses, ou autre à déplacer, elle m'est indispensable, qu'il m'arrive aussi de quitter la ville ce qui ne serait pas possible sans ma voiture, je ne supporte plus ces climatogogos qui sous couvert d'un dogme, de prétextes écologiques, pensent que retirer les voitures de "2 tonnes à l'heure" (Nouvelle mesure climatogogos ?) est une solution.

Et pour en revenir à la trottinette électrique, je pense qu'il faut absolument laisser les climatogogos l'utiliser, comme cela la sélection naturelle fera son ouvrage sur la route, cela va drastiquement écrémer la population des villes, s'ils ne veulent pas dégager volontairement à la campagne, pour avoir de l'air pure, c'est une solution comme une autre, pour rendre l'air moins pesante dans nos villes, d'autant plus qu'on ne les voit pas et vu qu'ils se déplacent trop rapidement dans l'angle mort des voitures....qu'ils dégagent d'une façon ou d'une autre.

Avatar du membre
Premium

taduarial
Envoyer message
 
11531 points
Posté le 31 mai 2019 à 14h23 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
pieton a écrit
Ces engins de mort devrai être interdit tous court. Vivement qu'une loi réglemente tout ça. 135 euro d'amende pour rouler sur un trottoir n'est pas assez! sans oublier les vélos (surtout les delivroo et consort). tout les deux roues (motorisé ou pas) font n'importe quoi et pense être au dessus des lois !

c'est clair, le port du casque et du gilet jaune n'est pas encore obligatoire?

Posté le 01er juin 2019 à 14h13 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

vive le vélo électrique  vive la trotte électrique et vive le V10.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).