L’Etat propose une "itinérance généralisée" aux opérateurs, Free pourrait en profiter au grand dam de ses rivaux

 

Mais quelle mouche l’a piqué ? Bien décidé à éradiquer les déserts numériques, le gouvernement a fait une proposition très surprenante aux opérateurs, la mutualisation complète de leur réseau mobile. De quoi donner un avantage certain à Free Mobile arrivé en dernier sur le marché. Pour Orange, SFR et Bouygues, c’est une hérésie.

Rien n’est fait, le sujet divise au sommet de l’Etat. Le projet est toutefois bien réel mais jugé « techniquement irréaliste » du côté de Bercy. Selon les révélations du Canard Enchaîné, Julien Denormandie, ministre du Logement, a reçu récemment à tour de rôle, Stéphane Richard, PDG d’Orange, Alain Weill patron d’Altice-SFR et Martin Bouygues afin de leur proposer « une itinérance généralisée », en d’autres termes une mutualisation complète de leur réseau. Cela permettrait à chaque abonné de basculer automatiquement sur les fréquences de tous les opérateurs. De quoi couvrir davantage les zones grises, où souvent un seul téléphoniste est présent.

En réaction, c’est la douche froide pour Orange, SFR et Bouygues. « Nous avons investi des milliards dans nos réseaux, pourquoi devrions-nous partager nos fréquences ? Autant nationaliser tout de suite ! » s’insurge l’un d’entre-eux. Un autre s’interroge : « qui paierait la location à qui ? Quand le dernier, suffoque : « Free en retirera un avantage concurrentiel évident ».

En effet, si ce projet venait à voir le jour, Free Mobile serait pour le moins avantagé. A l’heure actuelle, l’opérateur de Xavier Niel dispose d’une couverture 4G plus faible de la population et du territoire sans oublier un nombre de sites moins conséquent. Par ailleurs, son contrat d’itinérance avec Orange sur la 3G, véritable plaie pour les abonnés, prendra fin en 2020. C’est une évidence, pour que tout le monde soit sur la même longueur d’onde, le chemin est encore long. Si cela arrive, les enchères sur les fréquences tomberont aux oubliettes.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (58)
Afficher les 53 premiers commentaires...
Posté le 24 mai 2019 à 17h04 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Si c'est pour avoir une itinérance bridée ou une connexion fantôme ça va merci on connaît déjà !

Posté le 24 mai 2019 à 17h57 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
best network a écrit
C'est marrant... Il y a 10 ans, quand Martin déclarait avoir construit un château et ne pas vouloir de Romanichels sur sa pelouse, cela choquait tout le monde. 10 ans plus tard, ce discours de bâtard est adopté par beaucoup de commentateurs ici... Sauf que, entre temps, les mensonges de Martin sont avérés : "Free n'a pas l'intention de construire un réseau, c'est une coquille vide" (sic) Il s'avère que le château de Free a aujourd'hui bien plus de tours que celui de Bouygues à l'époque. Et avec l'arrivée de la 5G et la nécessité d'une collecte en fibre optique, la coquille vide risque bien de ne pas être le réseau que l'on croit. Par dessus le marché, ce même opérateur au déploiement low cost, donc, s'est déjà associé à un autre pour encore davantage limiter ses coûts de déploiement. Ils nous referont certainement le coup du plus grand réseau national 5G, comme ils l'ont fait avec leur 4G, soi-disant 16 fois plus rapide que la 3G. Hâte de voir la tronches de leurs FH, quand il faudra débiter plusieurs gigas. C'est eux qui iront pleurer chez Free pour accéder à une coquille pleine. Free : n°1 en performances sur son réseau propre, selon les données ARCEP. Point barre.

Mouais mais non en faite ... as tu entendus parle du FFTA ? ca va remplacer les FH des autres operateurs , et surtout c'est non compatible avec les fibres tiré par free ...

Posté le 24 mai 2019 à 20h22 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bad Ming Ton a écrit
Mais en quoi cela explique-t-il pourquoi Free pousse cette idée et que les autres la repoussent ? Vous évoquez 3 raisons. La 1ère pourrait être que le réseau de Free est le meilleur, et que Free, dans sa grande générosité, propose aux autres d'en bénéficier. Mais que ceux-ci, par pur orgueil, refusent, préférant conserver leur réseau pourri. Mais quid des 2 autres ?

Je corrige : vous n'êtes pas agressif, vous êtes juste sarcastique...

Cela étant dit, vous prenez pour acquis que c'est Free qui pousse l'Etat à demander la mutualisation. Cela n'est pas établi, ce n'est qu'une déduction basée sur le seul fait que les 3 autres n'en veulent pas. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'il y a eu du lobby de la part de Free.

Personnellement, quand je vois le scénario italien, j'imagine plutôt que l'Etat français voudrait bien se gaver un maximum sur le prix des licences, en instillant dans l'esprit des opérateurs qu'ils pourront toujours mutualiser pour s'y retrouver financièrement...

Posté le 25 mai 2019 à 01h08 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ils savent vraiment pas ce qu'ils veulent... après avoir demandé à brider de plus en plus l'itinérance temporaire due au nouvel entrant, ils en veulent une permanente pour tous ?

Posté le 27 mai 2019 à 08h20 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit
Ils savent vraiment pas ce qu'ils veulent... après avoir demandé à brider de plus en plus l'itinérance temporaire due au nouvel entrant, ils en veulent une permanente pour tous ?

C'est un raccourci !!!

Mais ce ne serait vraiment pas sans conditions !! A moins que l'Etat reprenne tous les réseaux à son compte!!!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).