Free Mobile annonce déployer son réseau 4G "deux fois plus vite que la concurrence" et veut sortir au plus vite de l’itinérance Orange

Lors du capital market day, Free Mobile a annoncé son plan et les enjeux à relever pour arriver au niveau de la concurrence.

Pour un peu de contexte, Free Mobile a, en 8 ans, déployé 15000 sites radio 3g et 12000 sites 4g. L’ex-trublion des télécoms a également pointé que d’autres opérateurs comme Bouygues Télécom auront mis 20 ans pour obtenir cette taille. Il annonce ainsi se déployer 2 fois plus vite que la plupart de ses concurrents, à un rythme record. 

Cependant, l’opérateur est bien conscient qu’il lui faut encore forcer sa place aux côtés des autres opérateurs. Bertrand Fievet, en charge du réseau radio de Free, a ainsi pointé 2 challenges pour l’opérateur : sortir de l’itinérance et réduire l’écart avec les autres opérateurs

Pour sortir de l’itinérance, Free Mobile explique avoir prévu de maintenir une cadence soutenue dans le déploiement de son réseau propre, avec notamment un objectif de 16500 sites pour couvrir 96% de la population en 4G d’ici fin 2019. 

Une des manières de répondre aux challenges présentés par est également de faire évoluer le portefeuille de fréquence. Pour cela, Free a annoncé entre autre son objectif de 10 000 sites en 700 MHz en fin d’année, tout en expliquant qu’il possédait déjà 87% des sites 700 MHz..

Il est également possible d’en savoir plus sur l’avancée de fibre dans son déploiement de la 4G grâce à l’observatoire ANFR, où Free est premier en terme de nouveaux sites pour le mois d’avril. 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (39)
Afficher les 34 premiers commentaires...

ccool
Envoyer message
 
3191 points
Posté le 08 mai 2019 à 16h32
ersagos a écrit
C'est pas le tout de mettre des antennes encore faut il les activer rapidement... Une a côté de chez moi qui est la depuis 6 mois n'est oujours pas activée. En attendant c'est full itinérance... Ce qui compte c'est qu'on capte avec son téléphone pas que l'on pose une antenne...

Ce qui compte, pour moi, c'est d'être sur le réseau Free Mobile, ce qui était le cas pour plus de 90% du temps selon Netstat (supprimée depuis).

Ce qui compte, pour Free, c'est d'avoir des clients, 13 millions c'est plutôt pas mal!

Il y a + 1500 antennes actives, et certainement quelques unes à activer!

Posté le 08 mai 2019 à 17h46
christophedlr a écrit
pibor a écrit La manipulation continue donc à un rythme très soutenu chez Free Mobile. Oser comparer ce qu'a fait Bouygues, qui est parti de zéro, avec ce que Free a fait en se greffant sur les matériels existants est une imposture économique sans précédent; Sans parler des évolutions technologiques infrastructures, équipements et réseaux qui ont fait un bond ces 10 dernières années. Cela équivaut à comparer la productivité des Usines Ford en 1903 avec celle de Hyundai à Ulsan en Corée aujourd'hui. Heu pour ton information Free Mobile utilise relativement rarement les pylones déjà existant des autres opérateurs, justement Free déploie ses propre pylones là où BT à son époque utilisait massivement ceux d'Orange et SFR ceux de BT comme ceux d'Orange. En revanche SFR interdit toujours à Free d'utiliser les pylones SFR et ce même après un rappel à l'ordre de la part de l'ARCEP. jinge333 a écrit Mouais, c'est facile de dire ça quand on vient se greffer sur des sites existants...  Free déploie tous les mois depuis des années moins vite que la concurrence en 4G alors qu'ils sont en retard, et ça c'est une faute... S'ils avaient vraiment envie, ils pourraient mettre un milliard sur la table pour déployer vraiment leur réseau et se débarrasser de l'itinérance, sauf qu'ils ne le font pas... SFR est celui qui fait bouger en ce moment, c'est eux qui déploient bien et les autres sont obligés de suivre.  Donc Free ils sont gentils, mais s'ils se bougeaient un peu, bah je serais encore chez eux... Au début c'était excusable, mais maintenant au bout de 8 ans, ils devraient avoir presque rattrapé leurs concurrents et c'est loin d'être le cas! Tu oublis une chose : Priartem et toutes les associations qui leur appartiennent, qui viennent faire croire que les antennes Free Mobile sont dangereuses afin d'empêcher l'implantation de l'opérateur.

Bonjour

En plus du fait que Free est arrivé dans un marché techniquement plus avancé que celui de BT, avec du matériel, et des hommes qu'il n'y avaient pas à l'epoque., l faut se rappeler que BT n'a pas profiter  d'une itinérance avec un autre operateur.
du coup pas d'abonnement au debut, et lorsque le déploiement à commencé c'etait ville par ville.
Essayez de vendre un abonnement lorsque vous n'avez que quelques villes de couvertes alors que les 2 autres ont déjà un réseau bien avancé. 

Et ce même lorsqu'il est arrivé dans les même taux de couvertures qu'Orange et SFR son image de ne pas couvrir toute la France lui a collé à la peau et pendant plusieurs années on entendait
"je ne vais pas chez BT par ce qu'il ne couvre pas beaucoup" et les nouveaux clients se dirigeaient encore plutôt vers les 2 autres

Je vous rappelle aussi que lorsque Free est arrivé X.N. disait qu'il avait un avantage sur les autres et qu'il avancerait plus vite qu'eux en 4G car le materiel qu'il installé etait compatible 4 G et que le moment venu n'aurait qu'à appuyer sur un bouton pour passer à la 4G

Posté le 08 mai 2019 à 19h45
Edsetton a écrit
christophedlr a écrit pibor a écrit La manipulation continue donc à un rythme très soutenu chez Free Mobile. Oser comparer ce qu'a fait Bouygues, qui est parti de zéro, avec ce que Free a fait en se greffant sur les matériels existants est une imposture économique sans précédent; Sans parler des évolutions technologiques infrastructures, équipements et réseaux qui ont fait un bond ces 10 dernières années. Cela équivaut à comparer la productivité des Usines Ford en 1903 avec celle de Hyundai à Ulsan en Corée aujourd'hui. Heu pour ton information Free Mobile utilise relativement rarement les pylones déjà existant des autres opérateurs, justement Free déploie ses propre pylones là où BT à son époque utilisait massivement ceux d'Orange et SFR ceux de BT comme ceux d'Orange. En revanche SFR interdit toujours à Free d'utiliser les pylones SFR et ce même après un rappel à l'ordre de la part de l'ARCEP. jinge333 a écrit Mouais, c'est facile de dire ça quand on vient se greffer sur des sites existants...  Free déploie tous les mois depuis des années moins vite que la concurrence en 4G alors qu'ils sont en retard, et ça c'est une faute... S'ils avaient vraiment envie, ils pourraient mettre un milliard sur la table pour déployer vraiment leur réseau et se débarrasser de l'itinérance, sauf qu'ils ne le font pas... SFR est celui qui fait bouger en ce moment, c'est eux qui déploient bien et les autres sont obligés de suivre.  Donc Free ils sont gentils, mais s'ils se bougeaient un peu, bah je serais encore chez eux... Au début c'était excusable, mais maintenant au bout de 8 ans, ils devraient avoir presque rattrapé leurs concurrents et c'est loin d'être le cas! Tu oublis une chose : Priartem et toutes les associations qui leur appartiennent, qui viennent faire croire que les antennes Free Mobile sont dangereuses afin d'empêcher l'implantation de l'opérateur. Bonjour En plus du fait que Free est arrivé dans un marché techniquement plus avancé que celui de BT, avec du matériel, et des hommes qu'il n'y avaient pas à l'epoque., l faut se rappeler que BT n'a pas profiter  d'une itinérance avec un autre operateur.du coup pas d'abonnement au debut, et lorsque le déploiement à commencé c'etait ville par ville.Essayez de vendre un abonnement lorsque vous n'avez que quelques villes de couvertes alors que les 2 autres ont déjà un réseau bien avancé.  Et ce même lorsqu'il est arrivé dans les même taux de couvertures qu'Orange et SFR son image de ne pas couvrir toute la France lui a collé à la peau et pendant plusieurs années on entendait"je ne vais pas chez BT par ce qu'il ne couvre pas beaucoup" et les nouveaux clients se dirigeaient encore plutôt vers les 2 autres Je vous rappelle aussi que lorsque Free est arrivé X.N. disait qu'il avait un avantage sur les autres et qu'il avancerait plus vite qu'eux en 4G car le materiel qu'il installé etait compatible 4 G et que le moment venu n'aurait qu'à appuyer sur un bouton pour passer à la 4G

Alors déjà pour ton information installé du matériel 4G n'était pas possible tan qu'il n'avait pas les autorisations donc au départ c'était 3G Only ; quand ils ont achetés des fréquences 4G, ils ont commencé à déployé à la fois 3G ET 4G en même temps sur les fréquences possédées.

Ensuite BT qui ne cesse de critiquer l'itinérance 2G et 3G depuis le départ, a bénéficié de la même chose à son arrivée sur le marché à l'époque, cela à été rappelé à de nombreuses reprises justement. Donc non Free n'a pas bénéficié d'avantage sur les autres, simplement les autres sont là depuis 20 ans et avant l'arrivé de Free, il n'y avait pas réellement d'exigence en matière de couverture.

Je rappel d'ailleurs que SFR et BT se sont fait taper sur les doigts il y a 2 ans par l'ARCEP parce qu'ils avaient toujours pas respecté leur obligation de couverture 3G, alors qu'ils sont là justement depuis 20 ans et devraient donc déjà avoir respecté les obligations.

En fouillant la toile, on peut s'apercevoir, que chacun des 3 (Orange, BT, SFR) n'ont jamais respecté la moindre échéance de couverture, en revanche Free depuis son arrivé n'a cessé arrivé à échéance, d'avoir une couverture plus importante que celle prévue par le calendrier imposé par l'ARCEP.

Je rappel aussi l'entente entre les 3 margoulins pendant des années sur les prix. Hors comme tout était à l'identique suite à l'entente, aucun risque que les clients partent chez un des concurrents donc ils prenaient leur temps pour pas trop dépenser et bien se gaver.

L'arrivée de Free avec sa cassure du prix dans le marché mobile à d'une part révélé la supercherie, d'autre part obligé les autres à se bouger le cul pour pas se faire dévorer tout cru.

Posté le 08 mai 2019 à 20h28
christophedlr a écrit
Edsetton a écrit christophedlr a écrit pibor a écrit La manipulation continue donc à un rythme très soutenu chez Free Mobile. Oser comparer ce qu'a fait Bouygues, qui est parti de zéro, avec ce que Free a fait en se greffant sur les matériels existants est une imposture économique sans précédent; Sans parler des évolutions technologiques infrastructures, équipements et réseaux qui ont fait un bond ces 10 dernières années. Cela équivaut à comparer la productivité des Usines Ford en 1903 avec celle de Hyundai à Ulsan en Corée aujourd'hui. Heu pour ton information Free Mobile utilise relativement rarement les pylones déjà existant des autres opérateurs, justement Free déploie ses propre pylones là où BT à son époque utilisait massivement ceux d'Orange et SFR ceux de BT comme ceux d'Orange. En revanche SFR interdit toujours à Free d'utiliser les pylones SFR et ce même après un rappel à l'ordre de la part de l'ARCEP. jinge333 a écrit Mouais, c'est facile de dire ça quand on vient se greffer sur des sites existants...  Free déploie tous les mois depuis des années moins vite que la concurrence en 4G alors qu'ils sont en retard, et ça c'est une faute... S'ils avaient vraiment envie, ils pourraient mettre un milliard sur la table pour déployer vraiment leur réseau et se débarrasser de l'itinérance, sauf qu'ils ne le font pas... SFR est celui qui fait bouger en ce moment, c'est eux qui déploient bien et les autres sont obligés de suivre.  Donc Free ils sont gentils, mais s'ils se bougeaient un peu, bah je serais encore chez eux... Au début c'était excusable, mais maintenant au bout de 8 ans, ils devraient avoir presque rattrapé leurs concurrents et c'est loin d'être le cas! Tu oublis une chose : Priartem et toutes les associations qui leur appartiennent, qui viennent faire croire que les antennes Free Mobile sont dangereuses afin d'empêcher l'implantation de l'opérateur. Bonjour En plus du fait que Free est arrivé dans un marché techniquement plus avancé que celui de BT, avec du matériel, et des hommes qu'il n'y avaient pas à l'epoque., l faut se rappeler que BT n'a pas profiter  d'une itinérance avec un autre operateur.du coup pas d'abonnement au debut, et lorsque le déploiement à commencé c'etait ville par ville.Essayez de vendre un abonnement lorsque vous n'avez que quelques villes de couvertes alors que les 2 autres ont déjà un réseau bien avancé.  Et ce même lorsqu'il est arrivé dans les même taux de couvertures qu'Orange et SFR son image de ne pas couvrir toute la France lui a collé à la peau et pendant plusieurs années on entendait"je ne vais pas chez BT par ce qu'il ne couvre pas beaucoup" et les nouveaux clients se dirigeaient encore plutôt vers les 2 autres Je vous rappelle aussi que lorsque Free est arrivé X.N. disait qu'il avait un avantage sur les autres et qu'il avancerait plus vite qu'eux en 4G car le materiel qu'il installé etait compatible 4 G et que le moment venu n'aurait qu'à appuyer sur un bouton pour passer à la 4G Alors déjà pour ton information installé du matériel 4G n'était pas possible tan qu'il n'avait pas les autorisations donc au départ c'était 3G Only ; quand ils ont achetés des fréquences 4G, ils ont commencé à déployé à la fois 3G ET 4G en même temps sur les fréquences possédées. Ensuite BT qui ne cesse de critiquer l'itinérance 2G et 3G depuis le départ, a bénéficié de la même chose à son arrivée sur le marché à l'époque, cela à été rappelé à de nombreuses reprises justement. Donc non Free n'a pas bénéficié d'avantage sur les autres, simplement les autres sont là depuis 20 ans et avant l'arrivé de Free, il n'y avait pas réellement d'exigence en matière de couverture. Je rappel d'ailleurs que SFR et BT se sont fait taper sur les doigts il y a 2 ans par l'ARCEP parce qu'ils avaient toujours pas respecté leur obligation de couverture 3G, alors qu'ils sont là justement depuis 20 ans et devraient donc déjà avoir respecté les obligations. En fouillant la toile, on peut s'apercevoir, que chacun des 3 (Orange, BT, SFR) n'ont jamais respecté la moindre échéance de couverture, en revanche Free depuis son arrivé n'a cessé arrivé à échéance, d'avoir une couverture plus importante que celle prévue par le calendrier imposé par l'ARCEP. Je rappel aussi l'entente entre les 3 margoulins pendant des années sur les prix. Hors comme tout était à l'identique suite à l'entente, aucun risque que les clients partent chez un des concurrents donc ils prenaient leur temps pour pas trop dépenser et bien se gaver. L'arrivée de Free avec sa cassure du prix dans le marché mobile à d'une part révélé la supercherie, d'autre part obligé les autres à se bouger le cul pour pas se faire dévorer tout cru.

Dés que tu trouve l'info disant que BT à profité d'une itinérance ne manque pas de venir me la montrer.


Installé du materiel 3G 4G n'est pas interdit par contre utiliser la 4G alors que tu n'as qu'une license 3G ou pas de license du tout est interdit. Free à bien installé dés le depart du materiel compatible 4G

Pour le retard des 3 autres opérateurs je suis d'accord mais ce n'etait pas mon propos de dire le contraire.

L'entente entre les 3 autres est connu et je la connais mais une fois de plus ce n'etait pas le propos et si ils se sont gavé tant mieux pour eux.
Comme je le dis toujours, en dehors des biens de premieres nécessites, Ce n'est pas le vendeur qui fait les prix mais l'acheteur. Si le prix est trop cher il n’achète pas et le vendeur baisse le prix jusqu'à trouver le prix déclencheur d'achat.

Au debut lorsqu'il n'y avait que 2 opérateurs je payais l'abonnement à 240.00ff et la communication à 4.50ff la mn indivisible (1mn10s etait paye pour 2mn) Le mobile n'avait qu'une clientèle de pro.
j'avais un besoin et il y avait une solution à mon besoin à un prix qui me convenait, je ne vais pas maintenant les traité de voleur

(et bien avant çà il y avait la téléphonie mobile en analogique bien plus cher mais je la trouvé trop cher pour le service dont j'avais besoin)

puis BT est arrivé et a sorti les pack comprenant le tel, l'abonnement et une durée de com comprise et les autres ont suivi. Le publique a jugé que c'etait le bon prix et les abonnements ont explosés.

Si le publique, dont la plupart n'avaient pas un besoin particulier mais ça faisait bien à l'epoque,  ne se serait pas abonné les prix auraient baissés. 

alors franchement lorsqu'il y a un produit qui se vend à un certain prix pourquoi le vendeur baisserait ce prix ?

toi, si tu as un truc à vendre et qu'il y a un acheteur à un certain prix, tu vas dire
"non, je ne te le vends pas ce prix, je te le vends moitie prix" ??

En ce qui concerne l'entente, recherche bien, ce n'etait pas une entente sur les prix mais une entente pour se partager le marché chacun ayant une cible particulière (les jeunes, les pros, ...) et l'entente à eu lieu bien apres que le prix déclencheur ait été accepté par les usagers et il n'y avait pas de raison pour qu'il baisse.

Free est arrivé sur un marché mature il n'avait d'autres solution que de casser les prix pour engranger un bon paquet de client rapidement et avoir une entré d'argent conséquente et régulière. Ce n'est pas en faisant un tarif 10% moins cher  que les clients quitterait leur opérateur pour aller vers un nouveau.

Je remercie Free d'avoir fait baisser les prix mais je n'en fait pas pour autant mon gourou et je ne lui dois rien parce qu'il ne l'a pas fait pour nous mais pour lui.

Posté le 09 mai 2019 à 02h23
ccool a écrit
jinge333 a écrit Mouais, c'est facile de dire ça quand on vient se greffer sur des sites existants...  Free déploie tous les mois depuis des années moins vite que la concurrence en 4G alors qu'ils sont en retard, et ça c'est une faute... S'ils avaient vraiment envie, ils pourraient mettre un milliard sur la table pour déployer vraiment leur réseau et se débarrasser de l'itinérance, sauf qu'ils ne le font pas... SFR est celui qui fait bouger en ce moment, c'est eux qui déploient bien et les autres sont obligés de suivre.  Donc Free ils sont gentils, mais s'ils se bougeaient un peu, bah je serais encore chez eux... Au début c'était excusable, mais maintenant au bout de 8 ans, ils devraient avoir presque rattrapé leurs concurrents et c'est loin d'être le cas! Mouais, ça  c'est encore plus  facile à dire. S'il suffisait de claquer 1 milliard pour rattraper son retard, il y a longtemps que Free l'aurait fait, même s'il avait dû  s'endetter. Je pense qu'il y a donc des risques inhérents à ce genre de stratégie qui nous, du moins à moi, échappent.

C'est XN qui déclarait ça au lancement de FM ;) 

Bien entendu que claquer 1 milliard ne suffit pas. Par contre la vitesse de déploiement est à mon avis trop faible, et l'a été.

Je peux comprendre que la première année FM ait misé sur l'itinérance car ils ne savaient pas comment ça aller se passer, mais au bout d'un an ils étaient largement en avance sur leur business plan, et auraient donc du réagir et investir à fond dans le réseau pour 1. avoir un bon réseau, pas pourri par l'itinérance 2. ne pas donner d'argent à Orange 3. avoir un réseau pour l'avenir.
S'ils avaient fait ça, ils auraient économisé quelques milliards avec l'itinérance.

Alors il y a eu les histoires de consolidation, Free a joué beaucoup la montre sur les déploiements, pour économiser quelques dizaines de millions d'€ pour un hypothétique rachat, ils ont perdu des centaines de millions...

Donc oui, il y a eu des erreurs stratégiques, la première étant de ne pas avoir misé assez sur les 800MHz et se retrouver sans cette fréquence et une autre principale est d'avoir sous-investi dans le déploiement, et d'avoir continué dans la même voie une fois les espoirs de consolidation de marché envolés.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).