La 5G pourrait perturber les prévisions météorologiques, selon une étude scientifique

Une étude scientifique évoque des risques d’interférences avec l’arrivée de la 5G. Ces perturbations pourraient rendre les prévisions météorologiques moins fiables.

Pour permettre l’arrivée de la 5G avec ses forts débits, il faut des équipements compatibles, mais aussi des fréquences que vont utiliser les opérateurs pour faire transiter le signal (et qui feront l’objet d’enchères en fin d’année en France). Et c’est justement ce dernier point qui pourrait poser problème. D’après une étude publiée fin avril dans la revue scientifique Nature, les hautes fréquences nécessaires pour les forts débits de la 5G pourraient se traduire par des interférences. 

Avec la 5G, on parle en effet des fréquences millimétriques, celles comprises entre 24,25 et 27,5 GHz. Or, les hautes fréquences sont également utilisées par les satellites météorologiques (humidité, pression atmosphérique et température), mais également par les satellites militaires. Il faudra donc choisir judicieusement les fréquences pour éviter les perturbations, à savoir des possibles interférences qui pourraient rendre moins fiables les précisions météo. En Europe, la stratégie tourne autour d’une réorganisation du spectre (quand c’est possible) et des bandes de garde (bandes de fréquences non attribuées).

Sources : Nature et Le Parisien

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (23)
Afficher les 8 premiers commentaires...
Posté le 06 mai 2019 à 19h16 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Les interférences sur la 5G....

Tout dépend des puissances mises en œuvre...

Mais déjà qui dit 5G sur les fréquences millimétriques dit pylône assez haut pour passer au-dessus des obstacles et/ou multiples antennes à portée optique. Ça va pas être simple, et c'est pas prêt d'arriver embarassed

Posté le 06 mai 2019 à 22h29 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
Les interférences sur la 5G.... Tout dépend des puissances mises en œuvre... Mais déjà qui dit 5G sur les fréquences millimétriques dit pylône assez haut pour passer au-dessus des obstacles et/ou multiples antennes à portée optique. Ça va pas être simple, et c'est pas prêt d'arriver 

Votre expérience de radio-amateur vous rend bien entendu plus compétent que les chercheurs et ingénieurs qui travaillent depuis des années sur ces sujets.

Posté le 06 mai 2019 à 22h42 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ccool a écrit
Stéphane_ping a écrit Les interférences sur la 5G.... Tout dépend des puissances mises en œuvre... Mais déjà qui dit 5G sur les fréquences millimétriques dit pylône assez haut pour passer au-dessus des obstacles et/ou multiples antennes à portée optique. Ça va pas être simple, et c'est pas prêt d'arriver  Votre expérience de radio-amateur vous rend bien entendu plus compétent que les chercheurs et ingénieurs qui travaillent depuis des années sur ces sujets.

L'avenir nous le dira wink

Posté le 06 mai 2019 à 23h26 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
  L'avenir nous le dira 

L'avenir est déjà écrit, et vous aurez une fois de plus tort comme c'était déjà sur la taille des cellules en 5G!

Vous devriez comprendre quand l'info arrive dans le public par les "communicants", c'est qu'on en est au niveau industriel, la science a été validée  depuis longtemps par  de la recherche, puis elle a été mise en oeuvre techniquement  et appliquée par l’ingénierie.

Posté le 06 mai 2019 à 23h40 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ccool a écrit
Stéphane_ping a écrit   L'avenir nous le dira  L'avenir est déjà écrit, et vous aurez une fois de plus tort comme c'était déjà sur la taille des cellules en 5G! Vous devriez comprendre quand l'info arrive dans le public par les "communicants", c'est qu'on en est au niveau industriel, la science a été validée  depuis longtemps par  de la recherche, puis elle a été mise en oeuvre techniquement  et appliquée par l’ingénierie.

Et donc ?

Toujours aussi sûr de toi... embarassed

On en reparlera quand la 5G sera activée sur les fréquences vers les 25Ghz, mais sur ces fréquences le comportement est quasi similaire à la lumière, donc multiples antennes nécessaires, au moindre obstacle on perd le signal à moins d'avoir un maillage très dense et irréprochable.

J'ai quelques doutes, car déjà avec des fréquences qui se comportent beaucoup mieux vis à vis des obstacles il y a de sacrés trous, donc pour moi difficilement exploitable sans problème.

Ce sera très certainement parfait dans les stades ou les grandes salles de spectacles, hormis ça...

J'attends de voir, ou plutôt de constater, car commercialement parlant, je suis certains que nos opérateurs feront tout pour nous vendre du rêve... un peu comme la 4G, alors que sur certaines zones il y a péniblement de la 3G voire uniquement de la 2G.

Wait and see ! wink

Posté le 07 mai 2019 à 11h09 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
 Toujours aussi sûr de toi... On en reparlera quand la 5G sera activée sur les fréquences vers les 25Ghz, mais sur ces fréquences le comportement est quasi similaire à la lumière, donc multiples antennes nécessaires, au moindre obstacle on perd le signal à moins d'avoir un maillage très dense et irréprochable. J'ai quelques doutes, car déjà avec des fréquences qui se comportent beaucoup mieux vis à vis des obstacles il y a de sacrés trous, donc pour moi difficilement exploitable sans problème. Ce sera très certainement parfait dans les stades ou les grandes salles de spectacles, hormis ça... J'attends de voir, ou plutôt de constater, car commercialement parlant, je suis certains que nos opérateurs feront tout pour nous vendre du rêve... un peu comme la 4G, alors que sur certaines zones il y a péniblement de la 3G voire uniquement de la 2G. Wait and see !

Même à l'ombre d'un mur, ce n'est pas la nuit car la lumière y arrive par réflexion ce dont vous manquez en quantité alors que vous regorgez de prétention, d'ignorance et de stupidité!

Posté le 07 mai 2019 à 13h28 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ccool a écrit
Stéphane_ping a écrit  ....J'attends de voir, ou plutôt de constater, car commercialement parlant, je suis certains que nos opérateurs feront tout pour nous vendre du rêve... un peu comme la 4G, alors que sur certaines zones il y a péniblement de la 3G voire uniquement de la 2G. Wait and see ! Même à l'ombre d'un mur, ce n'est pas la nuit car la lumière y arrive par réflexion ce dont vous manquez en quantité alors que vous regorgez de prétention, d'ignorance et de stupidité!

Décidément tu ne changes pas : toujours aussi arrogant ... et plein de certitude !

....et en plus tu parles de réflexion, alors que c'est de la diffraction  yell !

Et lorsqu'il y a diffraction il y a forcément une perte....

Seule ton analogie est bonne : derrière le mur la lumière arrive, mais beaucoup moins puissante qu'en direct.

Bref, tout ça pour dire qu'il y a les calculs théoriques et la réalité....

Il me semble qu'on en a déjà discuté, nous ne sommes pas d'accord, ce n'est pas grave, attendons la réalité du terrain lorsque la 5G pointera le bout de son nez  wink

Posté le 07 mai 2019 à 14h09 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
  Décidément tu ne changes pas : toujours aussi arrogant ... et plein de certitude ! ....et en plus tu parles de réflexion, alors que c'est de la diffraction   ! Et lorsqu'il y a diffraction il y a forcément une perte.... Seule ton analogie est bonne : derrière le mur la lumière arrive, mais beaucoup moins puissante qu'en direct. Bref, tout ça pour dire qu'il y a les calculs théoriques et la réalité.... Il me semble qu'on en a déjà discuté, nous ne sommes pas d'accord, ce n'est pas grave, attendons la réalité du terrain lorsque la 5G pointera le bout de son nez  

La stupidité, c'est de croire que des centaines d'entreprises dans le monde vont se lancer, à coup de trillards dans la 5G et que cela ne marcherait pas comme ils le prévoient!

L'arrogance, c'est de douter du travail de milliers de chercheurs et d'ingénieurs qui ont travaillé sur ce sujet!

...Et non ce n'est pas de la diffraction.  Essayez encore une fois! Et vous croyez que ondes 2,3 et 4G se diffractent aussi sur les obstacles ?  Ah oui ce ne serait déjà pas la réalité du terrain!

Posté le 07 mai 2019 à 16h28 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
ccool a écrit Stéphane_ping a écrit   L'avenir nous le dira  L'avenir est déjà écrit, et vous aurez une fois de plus tort comme c'était déjà sur la taille des cellules en 5G! Vous devriez comprendre quand l'info arrive dans le public par les "communicants", c'est qu'on en est au niveau industriel, la science a été validée  depuis longtemps par  de la recherche, puis elle a été mise en oeuvre techniquement  et appliquée par l’ingénierie. Et donc ? Toujours aussi sûr de toi... On en reparlera quand la 5G sera activée sur les fréquences vers les 25Ghz, mais sur ces fréquences le comportement est quasi similaire à la lumière, donc multiples antennes nécessaires, au moindre obstacle on perd le signal à moins d'avoir un maillage très dense et irréprochable. J'ai quelques doutes, car déjà avec des fréquences qui se comportent beaucoup mieux vis à vis des obstacles il y a de sacrés trous, donc pour moi difficilement exploitable sans problème. Ce sera très certainement parfait dans les stades ou les grandes salles de spectacles, hormis ça... J'attends de voir, ou plutôt de constater, car commercialement parlant, je suis certains que nos opérateurs feront tout pour nous vendre du rêve... un peu comme la 4G, alors que sur certaines zones il y a péniblement de la 3G voire uniquement de la 2G. Wait and see !

 La 5G peut être déployée dans les fréquences existentes utilisées par les générations précédentes, en gros de 600 MHz à 3,5 GHz ainsi que dans le spectre jusqu'à 6 GHz (ondes centimétriques) et enfin dans les ondes millimétriques. Tout le monde se focalise sur ces dernières mais aujourd'hui les opérateurs se battent surtout pour accéder aux fréquences de 3 à 6 GHz. Ils pourront utiliser des porteuses à 100 MHz et déployer des solutions antennaires qui permettront de compenser la moindre portée du à l'augmentation de la fréquence. 

Posté le 07 mai 2019 à 22h30 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
MaPolo a écrit
Stéphane_ping a écrit ccool a écrit Stéphane_ping a écrit   L'avenir nous le dira  L'avenir est déjà écrit, et vous aurez une fois de plus tort comme c'était déjà sur la taille des cellules en 5G! Vous devriez comprendre quand l'info arrive dans le public par les "communicants", c'est qu'on en est au niveau industriel, la science a été validée  depuis longtemps par  de la recherche, puis elle a été mise en oeuvre techniquement  et appliquée par l’ingénierie. Et donc ? Toujours aussi sûr de toi... On en reparlera quand la 5G sera activée sur les fréquences vers les 25Ghz, mais sur ces fréquences le comportement est quasi similaire à la lumière, donc multiples antennes nécessaires, au moindre obstacle on perd le signal à moins d'avoir un maillage très dense et irréprochable. J'ai quelques doutes, car déjà avec des fréquences qui se comportent beaucoup mieux vis à vis des obstacles il y a de sacrés trous, donc pour moi difficilement exploitable sans problème. Ce sera très certainement parfait dans les stades ou les grandes salles de spectacles, hormis ça... J'attends de voir, ou plutôt de constater, car commercialement parlant, je suis certains que nos opérateurs feront tout pour nous vendre du rêve... un peu comme la 4G, alors que sur certaines zones il y a péniblement de la 3G voire uniquement de la 2G. Wait and see !  La 5G peut être déployée dans les fréquences existentes utilisées par les générations précédentes, en gros de 600 MHz à 3,5 GHz ainsi que dans le spectre jusqu'à 6 GHz (ondes centimétriques) et enfin dans les ondes millimétriques. Tout le monde se focalise sur ces dernières mais aujourd'hui les opérateurs se battent surtout pour accéder aux fréquences de 3 à 6 GHz. Ils pourront utiliser des porteuses à 100 MHz et déployer des solutions antennaires qui permettront de compenser la moindre portée du à l'augmentation de la fréquence. 

Certes, mais ces bandes de fréquences, pour être efficaces nécessiteront une multitude d'antennes....et on sait aujourd'hui que tous nos opérateurs confondus ne sont pas très forts et très alertes pour augmenter le nombre de pylônes, fussent-ils sous-traités.

Posté le 07 mai 2019 à 22h40 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ccool a écrit
Stéphane_ping a écrit   Décidément tu ne changes pas : toujours aussi arrogant ... et plein de certitude ! ....et en plus tu parles de réflexion, alors que c'est de la diffraction   ! Et lorsqu'il y a diffraction il y a forcément une perte.... Seule ton analogie est bonne : derrière le mur la lumière arrive, mais beaucoup moins puissante qu'en direct. Bref, tout ça pour dire qu'il y a les calculs théoriques et la réalité.... Il me semble qu'on en a déjà discuté, nous ne sommes pas d'accord, ce n'est pas grave, attendons la réalité du terrain lorsque la 5G pointera le bout de son nez   La stupidité, c'est de croire que des centaines d'entreprises dans le monde vont se lancer, à coup de trillards dans la 5G et que cela ne marcherait pas comme ils le prévoient! L'arrogance, c'est de douter du travail de milliers de chercheurs et d'ingénieurs qui ont travaillé sur ce sujet! ...Et non ce n'est pas de la diffraction.  Essayez encore une fois! Et vous croyez que ondes 2,3 et 4G se diffractent aussi sur les obstacles ?  Ah oui ce ne serait déjà pas la réalité du terrain!

Tu fais trop rapidement de grands raccourcis : je n'ai jamais dit que cela ne fonctionnerait pas (parce que marcher... embarassed) j'ai simplement dit que ce sera compliqué vu les fréquences mises en jeu : parfait pour les stades ou grandes salles de spectacles, mais très difficilement utilisables hors agglomérations, c'est tout !

Et je le répète, les opérateurs, les constructeurs se frottent déjà les mains pour nous vendre de la 5G...

Quant à ta remarque sur la diffraction.... je glousse (dans le cas de ton mur qui fait office d'obstacle).

Petite source qui va se plaire, toi qui a un QI largement supérieur à la moyenne (déjà, le fait d'avoir dit ça dans un message précédent en dit long...)  : Archives Ouvertes

Bien le bonjour chez toi wink

Posté le 08 mai 2019 à 09h05 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
  Quant à ta remarque sur la diffraction.... je glousse (dans le cas de ton mur qui fait office d'obstacle). Petite source qui va se plaire, toi qui a un QI largement supérieur à la moyenne (déjà, le fait d'avoir dit ça dans un message précédent en dit long...)  : Archives Ouvertes Bien le bonjour chez toi

Ne gloussez pas! Ce n'est pas parce qu'il y a aussi des phénomènes de diffraction que ce n'est pas essentiellement par réflexion que nos téléphones communiquent avec les antennes relais lorsque cela ne peut pas se faire à vue.

Quelles sont les longueurs d'ondes en jeu? Quelle est la taille des obstacles dans une ville?  Quelles sont les conditions pour qu'il y ait diffraction?

Un indice dans votre lien : "Cette étude met en œuvre une méthode théorique, précise et rapide de caractérisation du champ électromagnétique réfléchi par des objets diffractants diélectriques de taille supérieure à quelques longueurs d’onde. La réflexion comprend la rétrodiffusion, la réflexion spéculaire et la réflexion non-spéculaire."


Comme d'habitude, après avoir soutenu les pires âneries pendant des mois, une fois mis le nez dans son caca, vous essayez de déformer le contenu de vos propos pour les ramener vers la réalité.  Affabulateur et mythomane!

Posté le 08 mai 2019 à 11h47 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ccool a écrit
Stéphane_ping a écrit   Quant à ta remarque sur la diffraction.... .....
Comme d'habitude, après avoir soutenu les pires âneries pendant des mois, une fois mis le nez dans son caca, vous essayez de déformer le contenu de vos propos pour les ramener vers la réalité.  Affabulateur et mythomane!

Je te faisais une remarque concernant l'analogie que tu faisais avec la lumière et un mur : ce n'est pas de la réflexion, mais de la diffraction. Pour le reste je n'ai rien dit...

Et concernant ta remarque, je te trouve toujours très arrogant, irrespectueux, et insultant, comme à ton habitude.

Dois-je remettre ici le lien d'un commentaire sur la manière dont tu passes à +500 points ? Tes multiples commentaires vides sur d'anciens posts en invoquant une "arme nucléaire" ?

Qui est l'affabulateur et le mythomane ici ?

Là, tu commences sérieusement à me gonfler....

Posté le 08 mai 2019 à 16h24 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit
  Je te faisais une remarque concernant l'analogie que tu faisais avec la lumière et un mur : ce n'est pas de la réflexion, mais de la diffraction. Pour le reste je n'ai rien dit... Et concernant ta remarque, je te trouve toujours très arrogant, irrespectueux, et insultant, comme à ton habitude. Dois-je remettre ici le lien d'un commentaire sur la manière dont tu passes à +500 points ? Tes multiples commentaires vides sur d'anciens posts en invoquant une "arme nucléaire" ? Qui est l'affabulateur et le mythomane ici ? Là, tu commences sérieusement à me gonfler....

C'est bien vous persistez. Peut-être devriez-vous regarder ce qu'est la diffraction pour la lumière? Utilisez vos neurones, et expliquez moi comment une pièce avec une fenêtre plein nord n'est-elle pas dans l'obscurité si c'est de la diffraction?

Pour vous aider : https://www.superprof.fr/ressources/scolaire/physique-chimie/seconde/optique/reflexion-et-refraction.html

Arrêtez de soutenir des absurdités et vous ne serez plus remis en place!

Avatar du membre
Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
10195 points
Posté le 06 juin 2019 à 23h41 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Et dire que Stéphane_ping, qui serait un technicien dans l'industrie, voulait télétravailler de chez lui avec des fichiers énormissimee à partager avec ses collègues .....

On comprend mieux maintenant pourquoi il ne faut pas confondre compétences et fantasmes !

Enfin bon comme d'habitude, il suffit de s'absenter quelques mois pour se rendre compte que quand c'est génétique, c'est pour la vie !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).