Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms... La Freebox croque la Pomme à pleines dents, la toile se tisse dans le domaine public etc...

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


29 avril 1999 : Un nouveau fournisseur d’accès internet vient changer la donne

Si dans cette chronique, nous avons déjà évoqué les premières offres internet en RTC, il est temps aujourd’hui de présenter le révolutionnaire du domaine. Enfin, "présenter" est un bien grand mot, vous le connaissez déjà : Free a lancé sa première offre RTC avec un accès gratuit à internet. Nous avons déjà réalisé un article sur le sujet pour célébrer cet anniversaire, mais il était impossible de ne pas l’évoquer dans cette chronique. 


29 avril 2010 : Freebox TV arrive sur les appareils Apple

Revenons en 2010, l’époque où les iPods étaient encore à la mode, où les iPhones faisaient l’unanimité, l’époque où Apple était LA référence. Free, toujours à l’affût de nouveaux moyens d’étendre son offre s’est donc allié à la Pomme pour proposer 20 chaînes de son bouquet Freebox TV aux Freenautes possédant des appareils Apple. Il était donc, depuis le 29 avril 2010, possible d’accéder à ces chaînes sur votre iPad, iPhone ou iPod touch en proposant même le timeshifting , technologie qui était encore loin d’être démocratisée à l’époque. L’occasion également pour l’opérateur d’ouvrir ses API , permettant le développement d’applications par des tiers pour transformer les terminaux mobiles en télécommande de la Freebox. 


26 avril 1993 : le Bi-Bop arrive un peu partout en France

On rentre dans le domaine des reliques des télécoms avec ce qui était censé concurrencer le GSM : le Bi-Bop. Sous ce nom un peu désuet qui fait penser à un jouet pour enfant se cache une expérience en matière de réseau mobile. Il s’agit ici du réseau Pointel ; C’est le 26 avril qu’après deux ans d’essais à Strasbourg, le Bi-Bop arrive à Lille et à Paris. France Télécom était assez confiant au début du projet, visant les 500 000 abonnés pour la fin 1995. Cependant, le GSM s’est installé en même temps et a convaincu plus de gens, signant la fin du réseau et du Bi-Bop en 1997. 


 30 avril 1993 : World Wide Web est mis dans le domaine public

Nous vous avons déjà présenté la naissance du World Wide Web dans une précédente chronique, mais cette technologie, qualifiée à l’époque de "prometteuse", a pendant quelques temps été réservée au CERN. C’est le 30 avril 1993 que celui-ci renonce à ses droits sur le World Wide Web et que celui passe dans le domaine publique. C’est le début de l’ère du Web qui a permis l’émergence de sites merveilleux comme universfreebox.com . ;-)

Voici à quoi ressemblait le premier navigateur web, l’avez vous connu ? 


26 avril 2011 : Une nouvelle plate-forme de jeux-videos arrive sur Freebox

La Freebox Revolution se voit enrichie d’un nouveau service de jeux-vidéos avec Gametree TV. Un service qui proposait à sa sortie 25 nouveaux jeux jouables sur la Freebox Revolution. Plusieurs formules pour profiter du service étaient proposées : à la journée, à la semaine ou accès illimité. 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (2)
Posté le 02 mai 2019 à 16h49 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Je rajouterais ceci : Oui !

embarassedembarassedembarassed

Posté le 03 mai 2019 à 13h18 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

En 1993 le nouveau mobile de France-Télécom s'appelait "le Bi-Bop" et non le "Bip-Bop"!!! On pouvait pas recevoir d'appels si je me souviens bien car il fallait se trouver prêt d'une borne pour téléphoner et recevoir des appels. Il fallait donc prévoir l'heure et la minute à laquelle on allait recevoir un appel et vite courir chercher une borne. Alors, en ville, il fallait chercher en général près d'une station de métro un lampadaire avec à peu près 3 ou 4 metres de haut l'autocollant qui faisait le tour du poteau  avec des bandes de couleur bleu,blanc et vert. Et il fallait pas bouger de là pour pouvoir appeler. C'était  ridicule, ils ont abandonné très vite d'ailleurs, les quelques clients qui voulaient se la péter,en fait se sont bien fait avoir. Et comme F.T était public,les millions que çà a coûteront été payés par qui? Je vous le donne en mille. Çà me rappelle la voiture électrique hyper révolutionnaire en forme de pot de yaourt qui allait donner des milliers d'emplois dans le Nord et dont Mme Royal en a dit le plus grand bien et donc en a fait la publicité,encore un bide,je me demandes combien de centaines de millions cela a dû coûter au contribuable!!!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).