Éco-conception de la Freebox One, reconditionnement et recyclage, Free continue de maîtriser son empreinte écologique

L’action menée par le groupe de Xavier Niel afin de réduire au maximum l’empreinte environnementale de la Freebox s’articule non seulement autour de son propre centre de recherche et développement mais aussi autour de l’allongement de la durée de vie de ses produits via un reconditionnement quasi-systématique.

On le sait, la majorité des déchets générés par Iliad provient des équipements et des composants électroniques. Du coup, afin d’en limiter au maximum la quantité, le groupe a systématisé la réutilisation des Freebox et de tous les accessoires (câbles, télécommandes, manettes de jeux, coques en plastique) qu’il reconditionne dans des usines de Freebox en France ou en Europe avant d’être réattribués à d’autres abonnés. Le matériel défectueux est également mis en réparation dans ces mêmes usines et les composants ne pouvant être réutilisés, sont recyclés . En reconditionnant ses équipements, Free tend à sauvegarder l’utilisation de nouvelles matières premières, mais également, de maîtriser son empreinte écologique. Ainsi, un grand nombre de Freebox est reconditionné pour un nouvel usage par un autre abonné.

Détail intéressant, les équipes Freebox ont instauré un procédé de polissage permettant ainsi de ne plus changer systématiquement le revêtement plastique des boîtiers Freebox Crystal lors de leur reconditionnement en usine. Par ailleurs, 40 % du plastique utilisé lors du changement du revêtement de la Freebox Révolution est d’origine recyclée.

Réduire le format des Freebox, la "One" en mode éco-conception

Autre évolution bien que contrastée, "depuis 2015 et le lancement de la Freebox mini 4K, Free a commencé à réduire le format de ses Freebox, politique qui s’est poursuivie avec le lancement de la Freebox One en décembre 2018, qui combine les 2 boîtiers en un seul. Ces boîtiers de format compact sont également moins consommateurs d’électricité par rapport à la Freebox Révolution", informe Iliad et ce même si la Freebox Delta est loin d’être une championne de la miniaturisation, bien au contraire.

Dans sa démarche visant à maîtriser toujours davantage son empreinte écologique, Free a également mis en place des accords avec des Centres d’Aide par le Travail, qui retraitent certains produits comme les câbles, tout en étant pilotés par des usines pour les contrôles qualité. Enfin et de manière globale, les déchets générés par les sociétés d’Iliad, du fait de leurs activités industrielles, sont acheminés « vers les filières de destruction partenaires où ils y sont recyclés et revalorisés à 100 % selon les normes de destruction en vigueur en Europe ».

Voici un récapitulatif des déchets générés et recyclés en 2018 pour le compte de la société Freebox :

  • 746 tonnes de plastique contre 708 en 2017 et 350 en 2016
  • 984 tonnes de déchets électroniques (565 en 2017 et 445 en 2016)
  • 47 tonnes de ferraille contre 135 en 2017 et 14 en 2016
  • 158 tonnes de câbles et cordons ( 169 et 128 en 2017 et 2017)
  • 37 tonnes de prises secteur contre 161 en 2017 et 106 en 2016
  • 9 tonnes de disques durs ( 79 tonnes en 2017)

Le tonnage de déchets industriels recyclés pour Freebox, qui génère la majeure partie des volumes, représente 50 % du volume total de production, contre 52 % en 2017. "Le maintien de l’indicateur à ce niveau, et ce malgré la production et le lancement de deux nouvelles Freebox en 2018, démontre l’efficacité du groupe dans sa gestion des déchets industriels", précise Iliad.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (3)
Posté le 26 avril 2019 à 12h05 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Autre importance, de ce que je pense : traiter le reconditionnement ouvre à de nouvelles idées. Qui sont elle-mêmes incrémentables.

Posté le 27 avril 2019 à 11h21 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter

15+15 watt pour une box crystal.

Ça fatf 30euros l'année.

Posté le 29 avril 2019 à 19h41 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Lelo a écrit
15+15 watt pour une box crystal. Ça fatf 30euros l'année.

 ??????? 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).