Free Mobile remporte une bataille juridique autour de l’implantation d’une antenne-relais

A Fontaine-Etoupefour, une commune située dans le Calvados, Free Mobile est enfin autorisé à construire son antenne-relais. Le tribunal administratif de Caen vient d’annuler la décision du maire, opposé au projet.

La mairie va devoir verser 1 500 € à l’opérateur de Xavier Niel mais peut faire appel de la décision. Vent debout face au projet d’implantation d’un pylône de Free Mobile dans un bois classé, le maire avait quelques raisons d’y croire lors de l’audience quand le rapporteur public a penché en sa faveur : « Ce n’est pas parce qu’un paysage est dégradé qu’il peut l’être encore davantage » , a lancé le magistrat estimant que ce projet infligerait des dégradations visuelles au paysage. Ce à quoi Free Mobile a répondu que « des arbres masqueront en partie le pylône », qu’une ligne Haute tension était déjà présente et que la solution technique prévue permettra de réduire efficacement l’impact environnemental.

Verdict, le tribunal administratif de Caen a décidé d’annuler la décision du maire en indiquant que le site envisagé est situé « dans de vastes plaines agricoles, traversées par deux routes départementales. Le choix d’un pylône de type treillis métallique permet également de limiter cet impact". Et de conclure que cette implantation ne porte pas atteinte "au caractère ou à l’intérêt du site."

 

Source : Ouest France

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (10)
Afficher les 5 premiers commentaires...
Posté le 25 avril 2019 à 13h24 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Et bien voilà !!!

Espérons qu'il en aille de même pour les autres contrées!!!

Posté le 25 avril 2019 à 14h04 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Rx a écrit
C'est quand même incroyable de souligner la victoire de Free sur des futures utilisateurs... Chez eux, je suis sur que c'est plein de wiffi, de micro-onde, faut arrêter les conneries et enfin accéder au progrès ! 

Nous gagnerons tous à ne pas tout mélanger en permanence : Il n’est pas question ici de collectifs anti-ondes, mais du Maire qui s’opposait pour des questions de preservation d’un site (déjà dégradé par ailleurs)

Posté le 25 avril 2019 à 14h42 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ces attitudes sont toujours pour moi, des sources de profondes interrogations.

Que Free et les autres (mais surtout Free) soient implantés dans ma commune est un veux pieux depuis de nombreuses années !

Posté le 25 avril 2019 à 17h11 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
DG33600 a écrit
Rx a écrit C'est quand même incroyable de souligner la victoire de Free sur des futures utilisateurs... Chez eux, je suis sur que c'est plein de wiffi, de micro-onde, faut arrêter les conneries et enfin accéder au progrès !  Nous gagnerons tous à ne pas tout mélanger en permanence : Il n’est pas question ici de collectifs anti-ondes, mais du Maire qui s’opposait pour des questions de preservation d’un site (déjà dégradé par ailleurs)

Si le maire n'avait pas eu cette justification officielle, se sont les riverains qui auraient trouver cette justification + la nocivité de l'antenne. Là les riverains n'ont pas eu besoin de se plaindre puisque le maire a refusé l'implantation.

Philg62 a écrit
Rx a écrit C'est quand même incroyable de souligner la victoire de Free sur des futures utilisateurs... Chez eux, je suis sur que c'est plein de wiffi, de micro-onde, faut arrêter les conneries et enfin accéder au progrès !  En general ceux qui sont contre l'implantation des antennes Free sont des vieux habituées a leur forfait Orange SFR ou Bouygues a 50€ par mois depuis 20 ans, et qui ne comprennent pas qu'on viennent les emmerder avec un reseau qui ne les concernent pas.

Non ceux qui sont contre sont surtout des gens embobinés par Robin des Toits et autres associations de crétins qui toutes appartiennent de toute façon à l'association Priartem, association soit disant spécialisées sur les antennes mobiles alors qu'en fait ils produisent eux même les soit-disant documents scientifiques qu'ils filent pour "prouver" la nocivité des antennes.

Posté le 25 avril 2019 à 18h16 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Certains maires touchent un gros chèque de orange pour mettre son antenne.

Ensuite quand des concurrents veulent implanter les leurs, ils trouvent n'importes quelles excuses bidons pour refuser.

Ce ne serait pas la première fois que ça arriverait.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).