Top
Menu
 

Mediawan (Xavier Niel) boucle l’acquisition du 1er producteur audiovisuel italien et met le cap sur l’international

C’est fait, le Spac de Xavier Niel, Pierre-Antoine Capton et Matthieu Pigasse a finalisé l’acquisition du leader italien du marché de la fiction, Palomar. Une seconde phase va lui permettre de monter davantage au capital du producteur dans les semaines à venir. Mediawan ambitionne de devenir "un champion local capable de développer les plus grands succès internationaux."

Après avoir annoncé le 15 janvier avoir trouvé un accord avec 1er producteur indépendant de séries, films et documentaires de l’autre côté des Alpes, Mediawan indique aujourd’hui avoir finalisé la première étape de l’acquisition effective de Palomar. Le groupe audiovisuel détient désormais 53% du capital de Palomar et devrait porter cette participation à 72% au terme d’une seconde phase qui interviendra dans les prochaines semaines avec l’émission d’environ 680 000 titres Mediawan. Les 28% restants seront détenus par M. Carlo Degli Esposti, fondateur et dirigeant du producteur.

"Cette étape marque le point de départ du développement à l’international du groupe avec l’ambition de renforcer les synergies européennes en matière de co-production et de co-distribution", fait savoir le spac. Après avoir acquis une place prépondérante dans l’industrie consolidée de la production française, Mediawan effectue ici sa première acquisition stratégique hors de France.

La superproduction « Le Nom de la Rose », dont la diffusion démarre ce mardi 5 mars, devient la première série internationale de Mediawan et s’annonce déjà comme l’un des grands succès de l’année.

Depuis sa création en 1986, Palomar est le leader indépendant du marché de la fiction italienne, à l’origine notamment d’une centaine de productions dont la série « Commissaire Montalbano », nominée aux Emmy Awards, qui réunit les plus fortes audiences depuis 20 ans. Les productions 2018 de Palomar représentent plus de 40 millions d’euros de budgets cumulés. En 2019 sont attendues les nouvelles saisons de séries célèbres en Italie « I Delitti del Barlume » et « Commissaire Montalbano ». Au cinéma, « La Paranza dei Bambini » est nominé au festival du film de Berlin 2019. Enfin, la superproduction internationale « Le nom de la Rose » s’annonce déjà comme l’un des grands succès de l’année rassemblant dans son casting des acteurs tels que John Turturro, Rupert Everett, et Michael Emerson.

Plusieurs projets de coopération sont déjà en cours : la version italienne de la série télévisée « 10 pour Cent », une coproduction pour les prochains épisodes de « Commissaire Montalbano » ainsi que pour la série western à succès international « The Dirty Black Bag ». Cette alliance issue d’une vision commune de la production télévisuelle contribuera à soutenir et à accroître la diffusion de programmes italiens à l’échelle internationale. Mediawan a expliqué qu’il entend également consolider, grâce à cette acquisition, ses relations avec les diffuseurs italiens et multiplier les opportunités d’adaptation de formats premium qui ont un potentiel sur le marché italien.

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 05 mars 2019 à 11h48 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stavi a écrit
La superproduction « Le Nom de la Rose », dont la diffusion démarre ce mardi 5 mars, devient la première série internationale de Mediawan et s’annonce déjà comme l’un des grands succès de l’année. Oui et Médiawan a vendu les droits de 1ère diffusion au bouquet OCS , Orange un concurrent  , bravo et qu'a t'on sur les chaînes AB des daubes à n'en plus finir , ces chaînes ne seront jamais montées en gamme , qui peut encore y croire .
« Le nom de la Rose » en effet je viens d'avoir une notification sur le portail Orange
1ère diffusion gratuite jusqu'au 15 mars sur OCS ...

Posté le 05 mars 2019 à 11h54 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Ris91 a écrit
Bonjour, Quel intérêt pour le téléspectateur français ? Les investissements de Mediawan sont avant tout financier ! Le rachat des chaînes AB en est un exemple. Ces chaînes devaient évoluer et jusqu'à présent nous n'avons vu rien vu. Espérons que Mediawan ne fera pas de même avec les groupes dont il prend le contrôle

L'intérêt? Avoir un géant de la production basé en France notamment.

Ce qui veut dire que tous les revenus sont imposés en France.

Ca signifie aussi avoir un autre acteur de poids dans la production, et donc qui peut mieux négocier avec Netflix notamment, ça peut passer par des négociations avec d'autres plateformes, ce que de petites productions ne peuvent pas se permettre. Et pourquoi pas, si les ambitions sont là, lancer une plateforme de VoD concurrente. 

Bref, pour nous, consommateurs français, moi je n'y vois presque que du bien, même s'il y a un risque de lissage des productions, avec moins d'originalité (un peu comme aux US, où tous les films se ressemblent un peu).

Posté le 05 mars 2019 à 13h07 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Depuis le temps qu'on entend parler de mediawan verra-t-on un jour la diffusion en France ? 

Avatar du membre
gdnico
Envoyer message
 
1977 points
Posté le 05 mars 2019 à 14h32 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stavi a écrit
La superproduction « Le Nom de la Rose », dont la diffusion démarre ce mardi 5 mars, devient la première série internationale de Mediawan et s’annonce déjà comme l’un des grands succès de l’année. Oui et Médiawan a vendu les droits de 1ère diffusion au bouquet OCS , Orange un concurrent  , bravo et qu'a t'on sur les chaînes AB des daubes à n'en plus finir , ces chaînes ne seront jamais montées en gamme , qui peut encore y croire .

Désolé mais mediawan est totalement indépendant de free et d'illiad. Donc ce n'est pas vendu a un concurrent. OCS doit certainement mieux valoriser le produit qu'AB1. Mediawan a surtout vocation à produire, a aujourd'hui la diffusion n'est pas la priorité.

Posté le 05 mars 2019 à 20h04 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
gdnico a écrit
Stavi a écrit La superproduction « Le Nom de la Rose », dont la diffusion démarre ce mardi 5 mars, devient la première série internationale de Mediawan et s’annonce déjà comme l’un des grands succès de l’année. Oui et Médiawan a vendu les droits de 1ère diffusion au bouquet OCS , Orange un concurrent  , bravo et qu'a t'on sur les chaînes AB des daubes à n'en plus finir , ces chaînes ne seront jamais montées en gamme , qui peut encore y croire . Désolé mais mediawan est totalement indépendant de free et d'illiad. Donc ce n'est pas vendu a un concurrent. OCS doit certainement mieux valoriser le produit qu'AB1. Mediawan a surtout vocation à produire, a aujourd'hui la diffusion n'est pas la priorité.

Je ne parlais pas de Free mais d'AB et des chaînes OCS , diffuser Le nom de la rose en prime sur RTL9 aurait déjà été un signe , le rachat d'AB par Médiawan à ce jour ne sert à rien .

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).