Iliad/Free signe un nouveau financement de 300 millions d’euros pour le déploiement de la fibre en France

Iliad célèbre un partenariat vieux de 10 ans avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) en signant un nouveau financement de 300 millions d’euros pour accélérer le déploiement de la fibre optique. 

Le partenariat a été signé entre Thomas Reynaud, directeur général du groupe Iliad, et Ambroise Fayolle, Vice Présidente de la BEI au sein d’un ancien abri antiatomique converti par Iliad en Data center.

Ce nouveau financement s’élève à 300 millions d’euros et est soutenu par le Plan Juncker pour l’expansion du réseau fibre d’Iliad en France. Ainsi, le montant des financements reçus par Iliad de la part de la BEI monte à 850 millions d’euros depuis 2009. Avec celui-ci, Iliad confirme son objectif de disposer de 20 millions de prises raccordables à la fibre à fin 2022. 

"Nous remercions la BEI pour son soutien au cours de ces 10 dernières années qui permet à Iliad de relever le défi du déploiement de la fibre sur l’ensemble du territoire et de confirmer son statut de 1er opérateur alternatif français sur la fibre." s’est félicité Thomas Reynaud. 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (14)
Afficher les 9 premiers commentaires...
Posté le 04 mars 2019 à 16h12
André Dumont a écrit
Deglace a écrit Et moi je suis dans le lot en quelle année pour être raccordable ?  Salut, c'est Orange qui s'occupe de çà en horizontal et ensuite ton FAI vient monter les cables chez toi

Merci pour l info déjà fais rien même pas niveau 1 et pourtant j'habite juste à côté d'une grosse ville 60milles habitants paye les impôts pour cette agglomération. on dirait qu'il y a une frontière 

Posté le 04 mars 2019 à 16h16
martinfri36 a écrit
Deglace a écrit Et moi je suis dans le lot en quelle année pour être raccordable ?  Demande à Orange

Merci déjà fais j'habite à côté d'une grosse ville 60milles habitants, mais on dirait qu'il y a une frontière rien pour nous 

Posté le 04 mars 2019 à 18h24

ben c est du cofinancement avec Orange n est pas une boite caritative donc pas de rabais sa casque chère .

Posté le 04 mars 2019 à 19h18

J'attends toujours la fibre dans l'Ain...et je crains d'attendre longtemps si je souhaite rester chez FREE... cry

Posté le 05 mars 2019 à 09h43

Je n'ai jamais vu un salarié d'orange monter ou installer quoi que ce soit. En fait tout est sous-traité.Par chez moi c'est la Scopelec qui fait tout.Et le réseau cuivre,installé a l'époque par France Télécom est en quasi abandon dans le coin,comme souvent,comme l'ARCEP le dénonce.Orange est bien placée pour obtenir les autorisations , bien mieux que tous les autres réunis,leur lobbying est très efficace,et nombre de dirigeants de la boite ont des connexions politiques,a commencer par le PDG..Ils ramassent l'argent au prix fort et ne respectent pas leurs obligations.  Rien de pire,dans un système libéral qu'une situation hégémonique d'une boite privée sur un secteur de l'économie.Et encore,heureusement que Free est venu secouer le cocotier..

Et,sur le département de la haute Garonne,l'essentiel des FTTH va être installé par un R.I.P,financé par Altitude et les collectivités locales,donc pas non plus par Orange,qui n'a fibré que partiellement sur Toulouse et quelques communes proches.En fait,la ou cela rapporte le plus,et le plus facilement..

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).