Altice, l’opération désendettement continue

Le groupe de Patrick Drahi se prépare bel et bien à vendre une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal, des activités évaluées entre 4,7 et 7 milliards d’euros, de quoi éponger encore un peu plus sa dette.

Vendre des actifs non-stratégiques pour réduire sa dette estimée à 30 milliards d’euros fin octobre, renforcer son bilan mais aussi en vue des enchères sur les fréquences 5G, c’est la stratégie d’Altice appliquée depuis le premier semestre 2018. Après avoir cédé des activités de pylônes en France, au Portugal et en République dominicaine pour plus de 2,5 milliards d’euros ou encore une partie de son réseau SFR FTTH pour 1,8 milliard d’euros en novembre dernier, Altice va vendre une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal, a révélé hier l’AFP via une source proche du dossier, confirmant par la même occasion une information de Reuters au début du mois, selon laquelle Altice Europe aurait fait appel à la banque Lazard afin de"sonder les éventuels candidats, parmi lesquels les fonds américains KKR et Morgan Stanley Infrastructure Partners".

Selon l’AFP, "le processus de vente partielle a démarré il y a quelques semaines, et les premières offres officielles sont attendues aux alentours de la mi-mars". Parmi les candidats en lice, s’ajouteraient également Macquarie, Blackstone, Digital Bridge, Cellnex et Stonepeak Infrastructure. Reste à savoir à quelle hauteur, le fonds gagnant montera au capital.

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (11)
Afficher les 6 premiers commentaires...
Posté le 27 février 2019 à 16h47
linux35 a écrit
frederic76 a écrit Et combien de licenciements ou démissions forcées encore ? Combien de fournisseurs non payés ?  Il faut être réaliste. Quand la France fait le choix de 4 opérateurs de Télécom, ce n'est pas pour créer de l'emploi.

ah bon ? https://www.universfreebox.com/article/48734/Free-lance-une-tres-grosse-campagne-de-recrutements-dans-de-nombreux-domaines-et-a-travers-toute-la-Francehttps://www.universfreebox.com/article/48734/Free-lance-une-tres-grosse-campagne-de-recrutements-dans-de-nombreux-domaines-et-a-travers-toute-la-France

Posté le 27 février 2019 à 17h39

Pour se désendetter c'est simple ils revendent SFR et c'est réglé... enfin moi je dis ça, je dis rien laughing

Posté le 27 février 2019 à 21h25

J'ai du mal à comprendre quels sont les actifs stratégiques si Altice considère la participation dans son réseau fibre optique ne fait pas partie de ceux-ci cry cry

Posté le 28 février 2019 à 07h55

Patrick Drahi avait juré à ses investisseurs et banques que jamais il ne revendrait ses sociétés... Perdu !

Dans un an, il doit commencer à rembourser le plus gros morceau de ses emprunts dont le total reste proche de 45 milliards de dollar.

La recette consistant à financer la dette par de la dette (emprunts) et par la bourse (gros flop depuis 2 ans pour SFR-Altice) ne fonctionne pas non plus.

Il a oublié que le moteur d'une entreprise est le client. Si on le méprise ou on tente de le tromper, c'est dévastateur.

Posté le 28 février 2019 à 08h40

Au dernier bilan, T3 2017, Altice n'avait pas commencé à se désendetter, elle était toujours à 30 milliards d'euros (pour l'Europe), alors dire qu'il continue à se désendetter... Pour l'instant, on n'a pas entendu parler d'un seul emprunt remboursé par anticipation.

Mais il est très probable que les opérateurs doivent se préparer aux investissements dans la 5G (fréquences et surtout très nombreux émetteurs).

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).