Antenne Free Mobile : pas assez cachée et trop proche du voisinage, des riverains craignent une baisse des locations touristiques

Direction la commune de Coupiac située dans l’Aveyron où l’installation d’une antenne-relais Free Mobile sème la zizanie chez certains riverains.

Le manque de concertation et l’emplacement jugé trop proche des habitations, tel un air de déjà vu. Comme le rapporte La Dépêche, des habitants de ce village de 473 âmes ont eu la mauvaise surprise de voir s’ériger devant eux le 8 février dernier, un pylône Free Mobile de 37,8 mètres à travers les arbres du bois de leur commune. Entre incompréhension et consternation, ces quelques réfractaires dénoncent aujourd’hui l’absence d’information émanant de la mairie autour de cette implantation mais aussi la localisation du site, trop proche du voisinage. A leurs dires, la typologie du terrain permet de cibler des points hauts plus propices afin d’éviter toute pollution visuelle.

En colère, une riveraine a martelé dans les lignes du quotidien régional : «Il est incompréhensible qu’un projet d’une telle ampleur ait été réalisé sans la concertation du voisinage. Lorsque nous avons construit notre écurie, un affichage de changement de destination de la parcelle a été installé bien en vue à l’entrée de notre propriété et les négociations ont duré plus de deux ans. Or, il s’agissait d’une construction basse, insérée dans la nature et invisible à l’extérieur de notre propriété. Mais là, c’est la surprise, il y a eu un manque de concertation avec les riverains et cela nous porte à tirer des considérations personnelles évidentes : le comportement de la mairie n’a pas été transparent».

Conséquence de cette implantation, une partie de la population située à proximité de l’antenne s’inquiètent d’une dévalorisation des prix de l’immobilier et des terrains avoisinant mais aussi de l’impact des ondes sur la santé et mais et d’une baisse des locations touristiques. Tous souhaitent s’organiser pour faire entendre leur voie. Coupiac se situe dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses.

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (20)
Afficher les 15 premiers commentaires...
Posté le 26 février 2019 à 10h08
Noxyd1 a écrit
Il existe des antennes dont la forme imite celle d'arbres et s'harmonise relativement bien avec l'environnement, alors pourquoi ne pas utiliser ces modèles?

Peut etre une question de prix

Posté le 26 février 2019 à 10h34
Philg62 a écrit
Peut etre une question de prix

Certes mais quand on voit l'impact image sur la population, je pense que le jeu en vaut la chandelle (économiquement parlant) ... Surtout par les temps qui courent où l'on se rend compte que l'environnement n'est pas modifiable sans impact, proposer ce genre de pylônes "invisibles" et communiquer dessus en appuyant sur le côté vertueux de la chose serait un effet bien plus bénéfique que les offres à la petite semaine... M'enfin je ne suis pas communicant pour Free... ;-)

Posté le 26 février 2019 à 17h09
Freedor a écrit
J'espère que ces imbéciles se mobilisent également contre les éoliennes. Parce qu'une éolienne c'est pas 37,8 m mais 150 m,  tout blanc, avec une lumière. Bref les pylônes de téléphonie mobile seront juste invisibles à côté des forêts d'éoliennes qui sont en train d'arriver dans tout le coin... 

+1 pts ...

Premium

taduarial
Envoyer message
 
11220 points
Posté le 27 février 2019 à 18h50

sealed

Premium

taduarial
Envoyer message
 
11220 points
Posté le 03 mars 2019 à 17h06

ben oui, une antenne c'est utile mais moche

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).