TF1 : les accords de distribution signés avec Orange, Free, SFR et Bouygues soignent son bilan 2018

Si le groupe TF1 peut se targuer de bons résultats en 2018 avec notamment une hausse de ses recettes publicitaires, la filiale de Bouygues Telecom peut aussi dire merci aux contrats de distribution signés dans la difficulté avec les opérateurs télécoms.

Après une chute de 42% en bourse en 2017, TF1 retrouve des couleurs en rassurant les marchés. Le titre du groupe s’est en effet envolé de 17% en marge de la publication, hier, de ses résultats annuels 2018. Le bilan est positif, le sursaut en est même salvateur. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 2 288,3 millions d’euros, en hausse de 155,9 millions d’euros, soit +7,3% par rapport à 2017. Cette progression est portée principalement par les Antennes, les audiences liées à la Coupe du Monde et les accords de distributions signés au cours de l’année à la suite d’un long bras de fer avec l’ensemble des opérateurs télécoms, sans omettre la bonne performance du chiffre d’affaires publicitaire télévision et digital, fait savoir la filiale de Bouygues.

D’après les informations des Echos, TF1 toucherait dorénavant en année pleine, "entre 50 et 60 millions de la part d’Orange, de SFR, Bouygues Télécom et Free" pour la diffusion de ses chaînes de télévision gratuites ( TF1,LCI ,TMC...) et l’intégration de ses services associés ( replay, start-over etc). Les recettes publicitaires du groupe TF1 sont ainsi passées de 1567,7 millions d’euros en 2017 à 1 662,2 millions d’euros en 2018. « Les revenus comprenant le replay sur MYTF1 et les contrats de distribution avec les opérateurs télécoms ont compensé la baisse de la publicité télé », indique dans les lignes du quotidien, Jean-Baptiste Sergeant, analyste chez MainFirst. En effet, le chiffre d’affaires publicitaire des chaînes gratuites du groupe est en recul au quatrième trimestre. 

En revanche, si TF1 a réussi son pari de faire passer les opérateurs à la caisse à coups de pression et d’ultimatums, Les Echos estiment que les telcos pourront très facilement renégocier leurs contrats puisque ceux-ci ne valent que pour "trois à cinq ans". De quoi "bousculer les règles du jeu en essayant de récupérer une part du gâteau publicitaire". A l’heure où TF1 développe la publicité ciblée en souhaitant accélérer sur la géolocalisation des utilisateurs via les box tout en intensifiant les achats programmatiques (automatisés) de publicité avec notamment la création d’une régie en partenariat avec ProSieben et Mediaset, le groupe va avoir à l’avenir besoin des données des opérateurs télécoms. Ces derniers pourraient à leur tour demander un partage de la valeur créée. Une première.

 

 

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (22)
Afficher les 17 premiers commentaires...
Posté le 19 février 2019 à 13h35
Josoft a écrit
cmoiloic a écrit Perso j’ai pas de pubs quand je regarde la tv. Et je regarde même à l’heure que je veux. Comment je fais !!!! ben j’enregistre les programmes, films ou série que je souhaite regarder. Bon c’est sûr faut faire un effort de 5 min pour programmer tout cela. Au lieu de regarder le film du dimanche le dimanche je peux le regarder le lundi  bref il y a de bonne choses à la tv comme des mauvaises. Idem sur le net. Si on sait se servir d’une souris une télécommande c’est pas si compliqué non plus.  Profite ça va pas durée...Je suis sûr qu'il réfléchisse a ne pas pouvoir passer la pub même en cas d'enregistrement.

"Reflechir a" ne veut pas qu'il y arriveront un jour.  Perso je jour ou ils font ca, je ressort mon enregistreur a HDD. Ya toujours une solution. Et si ca marche pas, le telechargement illegale est encore present... ( ca commence directe et aucune pub.)

Posté le 19 février 2019 à 13h54

""" Les recettes publicitaires du groupe TF1 sont ainsi passées de 1567,7 millions d’euros en 2017 à 1 662,2 millions d’euros en 2018."""

POURQUOI ne pas parler en milliards : 1662,2 millions de RECETTES PUBLICITAIRES (et que publicitaires)

sont égales à 

1 Milliards 662 pour 2018 ............ 

c'est pas de l'argent ca ... où sont les sommes versées à l'état ??? pour nos retraités/CSG/et autres

Posté le 19 février 2019 à 14h24

À l'époque où j'avais la télé :

- chez Orange, je mettais en pause env 15min puis remettais en lecture. Fallait juste pas que le Time truc plante.

- chez free j'enregistrais le programme et le mettais en lecture env 15min après le début.

Ainsi si tout allait bien, lors des x pages de pub j'accelerais. Au final le programme se finissait à la même heure que en direct... Mais g pas vu de pub. 

Maintenant je sais pas si ça serait encore valable en l'état tellement il y a de pub entrecoupées de pages de pubs... Et que parfois il y a quelques programmes ! 

Suis bien tranquille depuis que je n'ai plus ces trucs 

Posté le 19 février 2019 à 15h33
jedi1973 a écrit
Josoft a écrit cmoiloic a écrit Perso j’ai pas de pubs quand je regarde la tv. Et je regarde même à l’heure que je veux. Comment je fais !!!! ben j’enregistre les programmes, films ou série que je souhaite regarder. Bon c’est sûr faut faire un effort de 5 min pour programmer tout cela. Au lieu de regarder le film du dimanche le dimanche je peux le regarder le lundi  bref il y a de bonne choses à la tv comme des mauvaises. Idem sur le net. Si on sait se servir d’une souris une télécommande c’est pas si compliqué non plus.  Profite ça va pas durée...Je suis sûr qu'il réfléchisse a ne pas pouvoir passer la pub même en cas d'enregistrement. "Reflechir a" ne veut pas qu'il y arriveront un jour.  Perso je jour ou ils font ca, je ressort mon enregistreur a HDD. Ya toujours une solution. Et si ca marche pas, le telechargement illegale est encore present... ( ca commence directe et aucune pub.)

Ah le bon temps de mon enregistreur Philips où j'avais un time shift permanent et la possibilité de ripper sur DVD !

Posté le 20 février 2019 à 04h32

Parce que pour regarder une chaine qui passe des programmes minables ou pervers, de la propagande au journal télévisé et des dirigeants qui déjà il y a 20 ans disaient fournir aux annonceurs du temps de cerveau disponible, il ne faut pas être un abruti  ??

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).