Huawei pourrait être écarté du déploiement de la 5G dans toute l’Union européenne

 

Nouveau coup de pression pour Huawei. Ses équipements réseau pourraient être écartés du déploiement de la 5G dans toute l’Union européenne.

Huawei soupçonné de servir l’espionnage chinois

Soupçonné de servir l’espionnage chinois, Huawei a été banni des États-Unis, qui ont ensuite invité leurs partenaires à faire de même. Hésitante dans un premier temps, la France semble avoir récemment revu sa position dans ce dossier épineux.

Cette position, c’est surtout celle des gouvernements. De leur côté, les opérateurs ne cachent pas leurs craintes concernant un retard d’au moins deux ans pour le déploiement de la 5G en Europe si Huawei se retrouvait hors-jeu. Sans compter les surcoûts à prévoir, sachant qu’il faudra remplacer certains équipements déjà en place.

La pression monte

D’après des sources citées par Reuters, les nombreuses inquiétudes exprimées font que le dossier va se retrouver entre les mains de la Commission européenne, avec un débat proposé par le directeur général de la GSMA et pouvant intervenir fin février, sur fond de MWC. 

Huawei se retrouve ainsi à craindre un bannissement de ses équipements 5G dans tous les pays de l’UE. S’il n’est pas question pour l’instant d’en venir à un tel bannissement, la pression monte d’un cran pour le constructeur chinois, alors que les premières offres 5G doivent arriver prochainement. Chez nous, on les attend en 2020.

Source : Reuters

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (26)
Afficher les 11 premiers commentaires...
Posté le 06 février 2019 à 09h32 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Rx a écrit
Un bon piège anti loup, dans la bergerie, j'te ferai un grand ménage la dedans...En France,ont est obliger de s'appuyer sur des boites étrangère, nous ne somme pas capable de déployer un réseaux 100% frenchi ? C'est d'un triste...

On peu en faire le constat à présent !!!!

Posté le 06 février 2019 à 09h34 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
siper a écrit
Il est vrai que les USA ne peuvent pas écouter les communications quand le coeur de réseau n'est pas américain. Ca doit les gêner beaucoup... La NSA doit être bien embêtée :) Entre espionnage chinois (avéré, j'en suis certain) et espionnage américain (très avéré, n'est plus à démontrer) : A qui faire le plus confiance ? je ne sais pas mais dans tous les cas, ces espionnages me dérangent (euphémisme) d'où qu'ils viennent !!

+1

En réalité on n'a jamais su ou pu éviter cette " tauperie"cool

Posté le 06 février 2019 à 09h36 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sergioleon a écrit
Une nouvelle fois les USA font pliés l'Europe !! Un matériel de pointe écarté pour des soupçons...

+1

Avatar du membre
Rx
Envoyer message
 
1088 points
Posté le 06 février 2019 à 11h18 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
J-Loo a écrit
C'est la paranoïa la plus totale ici. De toute façon qu'en avez vous à faire ? Vous pensez que vos messages, mails, conversations, intéressent qui que ce soit ? Y'en a même un qui pense que son compteur Linky envoie des informations personnelles... LOL. La seule chose qui ait un intérêt, c'est vos habitudes de consommation, et chacun a sa petite carte « avantage » du supermarché du coin et/ou paie avec sa carte bancaire, donc vous êtes de votre fait dans les algorithmes des distributeurs.. Et devinez quoi ? Ça n'est pas un problème.

 Parano, parano, moi j'veux bien, sauf que si ma CB est pirater alors que je fait un achat, j'aurai quand même bien fait d'être parano. A bon entendeur... 

Avatar du membre
J-Loo
Envoyer message
 
6251 points
Posté le 06 février 2019 à 11h39 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Rx a écrit
Parano, parano, moi j'veux bien, sauf que si ma CB est pirater alors que je fait un achat, j'aurai quand même bien fait d'être parano. A bon entendeur... 

Je fais des achats en ligne depuis 25 ans, jamais le moindre souci. Ah, si, une tentative d'achat pour 3 euros en 2016, initiée à St. Louis, USA (je voyage souvent aux États-Unis), a provoqué le blocage d'une carte bancaire par la banque et son renouvellement par sécurité.

Posté le 06 février 2019 à 11h48 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
griselidi a écrit
si c'est pour remplacer par un producteur europeen pourquoi pas

Parmi les grands des télécoms il y a les européens Ericsson et Nokia. Si Huawei est interdit de déploiement en Europe ils devraient en profiter. Par contre il est probable que l'accès au marché chinois risque d'être encore plus difficile qu'aujourd'hui. Actuellement 80% du marché des réseaux en Chine est garanti aux fabricants locaux (Huawei, ZTE, ...) et 20% aux étrangers.

Avatar du membre
Premium

jack-no
Envoyer message
 
2758 points
Posté le 06 février 2019 à 13h37 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bonjour à tous,

Un petit tour en France pour des contrôles médicaux, et un coup d’œil sur UF.

Les sanctions US sont les derniers soubresauts d'un aigle moribond qui essuie défaite après défaites.

Exclus d'Asie, du Moyen Orient, il ne reste plus que l'Am-Sud, avec le coup d’état au Venezuela, qui sera un fiasco. Les seuls soutient au candidat guaido mis en avant par Trump sont ses vassaux peureux.

Pour l'Afrique, la Russie et la Chine sont bien implantées, avec des marchés donnant-donnant.

Il ne reste que l'Europe, bien malade, pour suivre et subir les menaces  du p'tit gros du CP1.

A voir si l'Italie bloquera l'UE.

Avatar du membre
Premium

taduarial
Envoyer message
 
11698 points
Posté le 06 février 2019 à 14h24 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

on le sait depuis longtemps (insertion de logiciels espions dans les smartphones chinois depuis de nombreuses années et qui ont fait l'objet de nombre d’articles à l'époque) mais le client s'en fiche...

Quant aux bureaucrates de Bruxelles, un petit chèque et ça repart.

Posté le 06 février 2019 à 14h56 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sergioleon a écrit
Une nouvelle fois les USA font pliés l'Europe !! Un matériel de pointe écarté pour des soupçons...

Je partage ton avis et je me demande même pourquoi on est pas intégré aux états US puisque nous n'avons plus de souveraineté sur nos fournisseurs ou nos relations avec les autres pays. 

Peugeot a prit une claque à cause de l'embargo US sur l'Iran et de mémoire l'Iran etait le 2 eme ou 3 marché de Peugeot après la France. 

Avatar du membre
J-Loo
Envoyer message
 
6251 points
Posté le 07 février 2019 à 08h58 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jack-no a écrit
Les sanctions US sont les derniers soubresauts d'un aigle moribond qui essuie défaite après défaites. Exclus d'Asie, du Moyen Orient, il ne reste plus que l'Am-Sud, avec le coup d’état au Venezuela, qui sera un fiasco. Les seuls soutient au candidat guaido mis en avant par Trump sont ses vassaux peureux. Pour l'Afrique, la Russie et la Chine sont bien implantées, avec des marchés donnant-donnant. Il ne reste que l'Europe, bien malade, pour suivre et subir les menaces  du p'tit gros du CP1. A voir si l'Italie bloquera l'UE.

Nathalie Arthaud, on t'a reconnue, toi et ton lot d'inanités RÉVOLUTIONNAIRES défraîchies (tu existes encore ?). Mega-LOL

Avatar du membre
J-Loo
Envoyer message
 
6251 points
Posté le 07 février 2019 à 09h00 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jack-no a écrit
Bonjour à tous, Un petit tour en France pour des contrôles médicaux, et un coup d’œil sur UF.

Bonjour Nathalie. Avec Internet, tu peux visiter UF depuis le monde entier.. just saying.. kiss

Posté le 07 février 2019 à 13h12 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
sicoreme a écrit
sergioleon a écrit Une nouvelle fois les USA font pliés l'Europe !! Un matériel de pointe écarté pour des soupçons... +1

Je ne suis pas certain que ce ne soit que des soupçons....undecided

Posté le 07 février 2019 à 18h55 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

"5G : heurté par la méthode, le Sénat rejette «l’amendement anti-Huawei» du gouvernement"

Posté le 08 février 2019 à 08h23 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter
abalkan78 a écrit
Je partage ton avis et je me demande même pourquoi on est pas intégré aux états US puisque nous n'avons plus de souveraineté sur nos fournisseurs ou nos relations avec les autres pays.  Peugeot a prit une claque à cause de l'embargo US sur l'Iran et de mémoire l'Iran etait le 2 eme ou 3 marché de Peugeot après la France. 

c'est prévu depuis longtemps et ça arrive

Avatar du membre
J-Loo
Envoyer message
 
6251 points
Posté le 09 février 2019 à 08h59 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Z a écrit
c'est prévu depuis longtemps et ça arrive

T'es au courant pour l'UE ? kiss

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).