Une faille de sécurité dans la 3G et la 4G qui affecte aussi la 5G

 

Une faille de sécurité affecte la 3G et la 4G, mais également la 5G, malgré une sécurisation accrue de cette dernière. D’après les chercheurs à l’origine de sa découverte, elle ouvrirait la voie à davantage de possibilités pour l’espionnage sur les réseaux mobiles.

Une brèche qui concerne les 3G, 4G et 5G

Des chercheurs rapportent une faille de sécurité qui affecte les normes de communications mobiles cellulaires 3G et 4G, mais également dans le nouveau standard 5G, malgré une sécurisation améliorée avec ce dernier.

Située au niveau du protocole AKA (Authentification and Key Agreement) qui sert à établir une connexion sécurisée entre le téléphone et le réseau cellulaire, la brèche permet la mise au point d’une nouvelle classe de dispositifs IMSI (International Mobile Subscriber Identity) utilisés par les sociétés de surveillance pour avoir accès au trafic et aux données de localisation. 

Elle permet en effet d’obtenir d’autres données telles que le nombre d’appels passés, le nombre d’appels reçus, le nombre de SMS envoyés ou encore le nombre de SMS reçus, afin d’en savoir plus sur l’activité d’un utilisateur et donc d’établir un profil. Elle donne aussi la possibilité de prendre en compte l’éloignement ou le rapprochement d’un capteur IMSI, ce qui permet un suivi de l’utilisateur dans le temps. Il est enfin possible de déterminer si la personne utilise une ou plusieurs cartes SIM. Pour citer un cas concret, cela permettrait de connaître les faits et gestes d’un homme politique et de son entourage. Et ça peut aussi marcher avec le consommateur, dans le cadre d’un ciblage publicitaire, par exemple...

Une correction pour la fin de l’année

Ayant discuté avec la 3GPP et la GSMA, les chercheurs indiquent que la faille de sécurité en question devrait être corrigée d’ici la fin de l’année 2019. À temps donc pour le lancement des premières offres commerciales en France, attendues en 2020.

Source : ZDNet

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (4)
Posté le 01er février 2019 à 17h17 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Faille de sécurité aussi pour la 6G...et la 7G ???  tongue-out

Avatar du membre
Rx
Envoyer message
 
1061 points
Posté le 01er février 2019 à 18h44 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ha mais sa va, elle va être corriger fin 2019...! Ils sont hyper réactif quand même...! 

Posté le 02 février 2019 à 08h55 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Rx a écrit
Ha mais sa va, elle va être corriger fin 2019...! Ils sont hyper réactif quand même...! 

Si la faille est dans les normes (gérées et préparée par le 3GPP), il faut les modifier, les revoir et les approuver pour enfin les implanter.

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20795 points
Posté le 03 février 2019 à 20h47 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

   Bonjour, cela montre une fois de plus que l'on peut être "pisté" sans notre accord et c'est une vraie attente aux libertés qui est mise en place avec l'accord des institutions et va à l'encontre de la liberté du Net, et même si on a rien à se reprocher entre certaines mains cela peux être grave ... !!!

undecided  sealed

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).