Pollution visuelle : un village gagne une bataille juridique contre TDF, Free Mobile ne peut pas camper son antenne

 

Un pylône qui devait être installé dans un village et sur lequel Free Mobile devait notamment installer ses équipements fait l’objet d’une vive opposition. Le verdict d’un tribunal administratif va dans le sens des plaignants et bloque purement l’installation.

Ils ne veulent pas du pylône de TDF, celui où Free Mobile doit camper son antenne

L’opérateur d’infrastructures TDF était parvenu à louer la parcelle d’un champ appartenant à un paysan de Saméon, dans le Nord de la France, pour installer un pylône. Celui-ci devrait notamment accueillir une antenne Free Mobile. Sauf que le maire Yves Lefebvre et un collectif de riverains ne l’entendaient pas de cette oreille, évoquant une pollution visuelle et indiquant ne pas avoir besoin de Free Mobile (en oubliant que le site peut servir à d’autres opérateurs). La demande administrative a ainsi été refusée, recours gracieux inclus.

Le tribunal administratif bloque tout le processus

Aucun apport n’étant trouvé, l’affaire a été portée devant la justice. Le tribunal administratif de Lille a récemment rendu son verdict. Le temps que l’affaire soit traitée sur la forme, ce qui peut prendre plusieurs mois, l’installation du pylône a ainsi été mise en pause. Jusqu’à ce que le projet soit définitivement abandonné, le collectif de riverains a décidé de maintenir la pression. Thierry Hot, président du collectif, déclarait en effet : « Le collectif mettra un terme à son combat lorsqu’il aura une confirmation dûment signifiée de TDF précisant qu’ils abandonnent définitivement leur projet d’installation ». Cela se traduira notamment par une manifestation ce samedi devant l’église de Saméon. Un tel blocus suscite les interrogations chez TDF qui demande quelles suites donner à l’affaire.

Source : La Voix du Nord

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (16)
Afficher le premier commentaire.
Posté le 29 janvier 2019 à 17h24 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

On veut manger bio mais on veut quand même avoir un Leclerc à moins de 500 mètres du village.

On veut l'électricité mais pas de centrale à côté de chez nous.

On veut le téléphone mobile mais pas d'antennes dans notre village.

On veut plus de services public mais pas payer plus d'impôt.... 

etc etc etc. kiss

Posté le 29 janvier 2019 à 17h28 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ce qui serait formidable c'est que lorsque des riverains ont peur des ondes et ne veulent pas les subir,  qu'il soit possible je ne sais pas comment de bloquer au dessus de leurs habitations toute propagation d'ondes, comme cela ils ne seraient plus en danger, quelque soit le fournisseur d’accès bien sûr !!innocentlaughing

Posté le 29 janvier 2019 à 17h30 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
haykick a écrit
On veut manger bio mais on veut quand même avoir un Leclerc à moins de 500 mètres du village. On veut l'électricité mais pas de centrale à côté de chez nous. On veut le téléphone mobile mais pas d'antennes dans notre village. On veut plus de services public mais pas payer plus d'impôt....  etc etc etc.

ben c est le Français dans toute sa splendeur sa défile de partout en France .

Posté le 29 janvier 2019 à 17h30 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

"Ils n'ont pas besoin de free mobile" non mais c'est une blague !!! Mais quel égoïsme mais c'est incroyable !!!!!!!!!!!!!!!! Quel ........... ce maire !!!! Des gens comme ça ne devrait même pas avoir le droit de se présenter à une élection ! Un scandale !

Posté le 29 janvier 2019 à 17h51 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pollution visuel....hum ben qu'ils aillent se faire foutre avec leurs zones blanche en fait.On veut une antenne qui se voit pas et qui n'émet aucune aucune ondes, mais on veut du réseau.

Posté le 29 janvier 2019 à 19h11 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
haykick a écrit
On veut manger bio mais on veut quand même avoir un Leclerc à moins de 500 mètres du village. On veut l'électricité mais pas de centrale à côté de chez nous. On veut le téléphone mobile mais pas d'antennes dans notre village. On veut plus de services public mais pas payer plus d'impôt....  etc etc etc.

Voilà ! ....

Donc qu'ils ne viennent pas plaindre qu'ils soient en zone blanche !

Posté le 29 janvier 2019 à 19h11 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Je suppose que tous les habitants de ce village n'utilise pas de téléphones portables

Posté le 29 janvier 2019 à 19h36 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Les dessous de l’affaire

Derrière ce projet d’installation d’une antenne-relais, il y a Grégory Lefebvre, 41 ans, le neveu du maire. Cet éleveur de vaches laitières dans la commune, qui a accepté de nous expliquer ses motivations, a signé un bail avec l’opérateur TDF depuis 2017.

Il a reçu 1 200 € au total (400 € chaque année, dont 400 € ce mois-ci) pour la location de 100 m2 sur une infime partie de son exploitation agricole. « Ils doivent ensuite me verser 2 000 € chaque année une fois que le pylône sera installé », nous expliquait-il jeudi alors que nous ignorions encore la décision du tribunal administratif. Une manne financière qui n’est pas si élevée au vue d’autres dossiers, selon une source. TDF propose généralement 2 000 € de revenus par mois. « Ce n’est pas l’argent qui me motive. TDF est venu me démarcher. J’ai accepté pour embêter mon oncle, le maire du village », révèle-t-il. Un oncle, Yves Lefebvre, qui lui aurait mis des bâtons dans les roues à deux reprises pour des obtentions de permis de construire, en 2011 puis en 2018. Il les a obtenus depuis.

manif
mairie

Posté le 29 janvier 2019 à 20h41 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

" indiquant ne pas avoir besoin de Free Mobile"

J'adore l'argument. Donc eux n'ont pas besoin de FM donc ils doivent en priver les gens qui veulent avoir besoin de FM ? Donc on peux démenteller tous les antennes de tous les opérateurs à 40km à la ronde et transformer ce bourd en VRAI zone blanche...

Ils se battront pour avoir FM & co apres... ~~

Posté le 29 janvier 2019 à 20h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Laissez moi deviner, ils sont tous chez un autre opératrur  ces hypocrites ?

Posté le 29 janvier 2019 à 20h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Gillou43 a écrit
"Ils n'ont pas besoin de free mobile" non mais c'est une blague !!! Mais quel égoïsme mais c'est incroyable !!!!!!!!!!!!!!!! Quel ........... ce maire !!!! Des gens comme ça ne devrait même pas avoir le droit de se présenter à une élection ! Un scandale !

Peut-être un ancien de Orange ou Bouygues ou SFR ?

Posté le 29 janvier 2019 à 20h45 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ah ben non... Une simple vendetta familiale !

Posté le 29 janvier 2019 à 21h33 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Devant le tribunal administratif, c'est la forme qui est prise en compte, donc je doute que ce soit pour "pollution visuelle".

Posté le 30 janvier 2019 à 09h05 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Moi je veux bien de cette antenne dans mon village. Free est le seul opérateur qui a dégroupé mon patelin. Beaucoup de gens ici aimeraient avoir un forfait Free mobile mais sont freinés par l'itinérance. Genre y a même pas la 3g. Il suffit juste que tu sois dans le jardin et bye bye la femto. J'ai posé la question au maire , il m'a raconté qu'il a démarché SFR FREE et Bouygues. SFR et Bouygues ont installé et jamais free. C'est d'autant plus idiot pour Free qui est le seul opérateur dégroupé. Y a un vrai manque de convergence de la part de free et c'est pareil pour les villages alentours. On a tous le vdsl free mais aucun réseau mobile. Va comprendre

Posté le 30 janvier 2019 à 14h41 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bravo à la mobilisation. Comme quoi, malgré les rageux et les grincheux, on peut y arriver ...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).