Orange, Free, SFR et Bouygues : la guerre des prix, c’est bientôt fini selon une agence internationale de notation

Les promotions à vie et autres pressions tarifaires sur le marché des télécoms en France, bientôt de l’histoire ancienne ? C’est en tout cas ce que présage Fitch Ratings.

Dans un rapport intitulé "Télécommunications françaises : Guerres de prix, victoires à la Pyrrhus et recherche de la valeur à long terme", l’agence de notation financière de premier plan fait part de ses prévisions à l’heure où les opérateurs hexagonaux appliquent les tarifs les plus bas en Europe.
 
Selon Fitch Ratings, il est peu probable que le marché français des télécoms connaisse une nouvelle contraction majeure après une période de vive concurrence et de guerre des prix. "Cette vue est indépendante de la question de savoir si la consolidation spécifiée du marché aura lieu ou non", précise l’agence pour qui l’amélioration de l’équilibre des parts de marché entre les quatre opérateurs de réseau mobile existants et les besoins d’investissements élevés tant dans la fibre optique, "devraient sous-tendre un environnement de marché plus rationnel".
 
Néanmoins, le rapport estime la stabilisation du marché "comme étant naissante et non partagée équitablement sur le marché". Ce dernier note également "de meilleures tendances du revenu moyen par utilisateur (ARPU) chez les opérateurs qui semblent s’être concentrés sur la qualité et la convergence des réseaux et des services." 
 
S’agissant par exemple d’Orange, Fitch Ratings observe que l’adhésion des consommateurs à la convergence fixe-mobile a permis à l’opérateur historique "d’établir une forte position sur le marché", tout en contribuant "à maintenir de bonnes tendances en matière de revenus pour les activités nationales de l’opérateur, même si des investissements importants continueront à supprimer les flux de trésorerie disponibles pendant encore deux à trois ans." Un investissement stratégique judicieux selon le rapport, qui générera à terme "une valeur économique à long terme et contribuera à renforcer sa part de marché dans les secteurs fixe et mobile."
 
A propos d’Iliad, présenté comme le perturbateur du marché, l’agence relate que le groupe de Xavier Niel a quant à lui vu "ses paramètres d’exploitation s’amoindrir sensiblement. L’entrée sur le marché de son service Free Mobile en 2012 a marqué le début d’une guerre des prix longue et dommageable." Et d’ajouter que la conséquence directe de tarifs promotionnels aussi bas que 0 euro/mois, est tout simplement un ARPU mobile mixte de l’ordre de la moitié de celui de ses rivaux. La maturité de la clientèle de Free, avec une part de marché d’environ 21% du marché des clients mobiles et des niveaux élevés d’investissements réseau requis, a conduit l’agence à s’attendre à une approche plus pragmatique et raisonnable en matière de tarification.
 
Sur le plan opérationnel, SFR d’Altice n’a guère progressé, tant au niveau mobile que fixe, bien que des améliorations aient été constatées. Fitch considère sa performance affaiblie comme la preuve qu’une réduction des coûts peut être une source de distraction et nuire au succès commercial. 
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (41)
Afficher les 36 premiers commentaires...
Posté le 08 janvier 2019 à 21h30
Bulldozer a écrit
ViveFreeI a écrit Bulldozer a écrit  Sur le plan opérationnel, SFR d’Altice n’a guère progressé, tant au niveau mobile que fixe, bien que des améliorations aient été constatées. Fitch considère sa performance affaiblie comme la preuve qu’une réduction des coûts peut être une source de distraction et nuire au succès commercial. Amélioration? Depuis la mutualisation avec Bouygues, ils n'ont pas créées de nouvelles antennes, ils ont mis du temps à mettre la 4G dans le nord-est. A acheter les droits du sport hors de prix et d'instaurer des prix très bas c'est leur stratégie. Ils n'ont pas créé de nouvelles antennes ? Vous délirez ou quoi ? Le concept de la mutualisation c'est que, dans les zones leaders SFR, c'est lui qui déploie de nouveaux relais pour lui et Bouygues, et l'inverse dans les zones leader Bouygues. Ce que vous dites est d'autant plus faux que dans les grands centres urbains, où SFR et Bouygues ne mutualisent pas, SFR continue à installer de nouveaux relais ... Oui je parlai à part la mutualisation, oui je sais que c'est les plus de 100 000 Habitants qui ne mutualise pas.

Euh désolé mais justement, même hors mutualisation, sur les zones denses donc, SFR et Bouygues continuent à installer de nouveaux relais, comme tous les autres opérateurs d'ailleurs.

Posté le 08 janvier 2019 à 21h46
Skippy69 a écrit
  "image low cost" à Free...alors qu'il faudrait plutot dire "cout juste". Free de part son modèle économique avait moins de dépense donc pouvait vendre moins chère. 

Tout dépend de ce que tu appelles "juste coût". Pour un opérateur mobile, proposer une beaucoup moins bonne qualité réseau pour beaucoup moins cher, ça s'appelle un "trade-off". C'est intéressant que cette offre existe, mais il faut arrêter de raconter n'importe quoi et que c'est juste par son efficacité que Free est moins cher.

C'est aussi parce que le réseau est moins bon. Point.

Posté le 08 janvier 2019 à 22h19
ViveFreeI a écrit
 Le déni ça va deux minutes hein. Que vous le vouliez ou non, c'est Free qui guide l'intensité des promos. Problème : ils ont décidé d'arrêter les VP agressives, résultat : aucune trace du forfait 100go + 25go en roaming à 0€99 ou de la Freebox Crystal à 1€99 ... Ça tombe bien, on peut comparer les promos actuelles de la Crystal (contrairement à la Mini 4K que vous évoquez, qui n'a jamais fait l'objet de VP) : 1€99 vs 9€99 aujourd'hui, un prix multiplié par 5, mais à part ça "c'est plus compliqué que ça" ... Ouvrez les yeux à un moment, Free a changé d'objectif : augmenter l'ARPU, et plus nécessairement gagner des clients à perte. Résultat : la promo mobile la moins chère qu'on ait vu sur la période de Noël c'est 8€99, en face SFR et Bouygues étaient à 10€, il y a un an à la même période : Free était à 0€99, SFR et Bouygues à 5€. L'augmentation des prix est en route, tranquillement, jusqu'à revenir à des niveaux "normaux".

Ce n'est pas du déni. Si Free a effectiement "guidé" l'intensité des promo c'est de moins en moins le cas. On a vu Bouygues et Red dégainer avant Free en 2018. Si les offres à prix cassé disparaissent ou sont moins fortes les promos perdurent et dans un environnement à 4 opérateurs ça devrait continuer. Dans le mobile Auchan télécom est en ce moment à 6.99€ avec 30 Go, Bouygues propose une offre ADSL à 13€. Ce sont bien des promos.

Que la tendance soit à l'augmentation dans un environnement où les investissements nécessaires restent importants est assez logique, ça n'empêche pas la concurrence pour le moment et c'est tant mieux pour nous. 

Posté le 08 janvier 2019 à 23h16
ccool a écrit
Bad Ming Ton a écrit   Tout dépend de ce que tu appelles "juste coût". Pour un opérateur mobile, proposer une beaucoup moins bonne qualité réseau pour beaucoup moins cher, ça s'appelle un "trade-off". C'est intéressant que cette offre existe, mais il faut arrêter de raconter n'importe quoi et que c'est juste par son efficacité que Free est moins cher. C'est aussi parce que le réseau est moins bon. Point. Il faut aussi arrêter de dire n'importe quoi sur le réseau de Free Mobile, il n'est pas beaucoup moins bon, il est de la même qualité que les autres au moins, il est seulement moins étendu pour le moment. Ils ont des coûts moins importants car ils ont l'avantage de la nouveauté et d'une structure plus souple et moins pléthorique que les autres! Point technique!

Pour un réseau mobile, la couverture est un des principaux critères de qualité, et de coût.

Free est de loin le plus mauvais sur ce point, comme tout le monde le sait même si tu veux prétendre le contraire.

Donc Free propose le plus mauvais réseau. Ça n'est pas une critique, juste un constat. Et je trouve ça très bien qu'il existe des offres moins bien pour moins cher, car tout le monde n'a pas envie de dépenser plus pour avoir mieux. Cela permet d'avoir un vrai choi.

Ça n'est pas une raison pour dire que c'est pareil en moins cher car plus efficace. C'est comme les plats Lidl : ça n'est pas juste moins cher, mais c'est aussi moins bon.

Mais si tu envie de te croire que tu as le réseau Orange à moitié prix, je ne veux pas casser ton rêve....

Posté le 09 janvier 2019 à 14h04

Bad Ming Ton

Désolé mais tu a des plats Lidl qui sont trés bon ( ou pour toi c'est le prix qui donne le gout)

les plats Lidl sont fabriqué sur les mêmes chaine avec les même ingrédients que certain grande marque.

Pour le réseau Free et les autre  c'est seulement l'endroit ou tu habite qui détermine la qualité du réseau

j'habite un endroit ou orange et sfr tu capte rien et free et bouygues en 4g, tu fais 3 km et c'est l'inverse

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).