Technologie ADSL : encore 10 à 15 ans de vie, dixit Stéphane Richard

En marge du Show Hello, Stéphane Richard, à la tête d’Orange, a été interviewé par nos confrères de 01net. L’occasion de revenir sur plusieurs annonces, mais aussi sur des évolutions très attendues dans le domaine des télécoms. Parmi elles : l’avenir de l’ADSL.

Le remplacement de l’ADSL : "pas avant minimum 10 à 15 ans"
Si la fibre optique est sur toutes les lèvres, que ce soit pour les lourds investissements du côté des opérateurs ou les nouveaux usages qu’elle permettra aux abonnés, qu’en est-il de l’avenir de l’ADSL ?

"Dans le cadre d’un entretien accordé à nos confrères de 01net, dans la foulée d’un Show Hello aux annonces peu fracassantes, une question a été l’occasion, pour Stéphane Richard, de revenir sur le sujet. D’après le PDG d’Orange, il faudra un certain temps avant la disparition de l’ADSL. "L’horizon, c’est au-delà de 10 ans", indique-t-il. Et d’ajouter que "c’est entre 10 et 20 ans", "pas avant minimum 10 à 15 ans". Pourquoi tant de temps ? Stéphane rappelle que le déploiement de la fibre optique prend du temps, "notamment dans les territoires les plus éloignés des villes", mais aussi parce qu’il y a "d’autres usages encore aujourd’hui sur le cuivre". 

D’ailleurs, Stéphane Richard évoque les technologies amenées à prendre le relais pour assurer l’arrivée du très haut débit, pour ceux qui n’auront pas la fibre optique. Il estime en effet que 90 % de la population profitera de la fibre optique. D’après lui, cela sera "maximum 10 % de l’habitat connecté au très haut débit par d’autres moyens, le satellitaire et peut-être le mobile".

L’ADSL pas oublié pour autant : "on sacrifie pas au tout fibre ou au tout mobile, en laissant tomber ce réseau"
Pour autant, Stéphane Richard assure que l’ADSL n’est pas oublié, qu’elle reste une technologie à laquelle Orange est attaché, afin d’assurer un service universel. Aussi, si on parle beaucoup de 5G et de fibre optique aujourd’hui, l’accès à Internet par ADSL n’est pas relayé au second plan. "on sacrifie pas au tout fibre ou au tout mobile, en laissant tomber ce réseau", insiste-t-il.

Et si des dysfonctionnements sont à noter, c’est parce que le réseau cuivre accuse les années. Le PDG d’Orange rappelle qu’il est "ancien", "qu’il a été construit pour l’essentiel dans les années 70". Il souligne également sa fragilité et les dégradations dont il fait l’objet, que ce soit lors des intempéries, des incidents de chantier ou du vol de cuivre.

Source : 01net

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (18)
Afficher les 13 premiers commentaires...
Posté le 14 décembre 2018 à 11h56 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ABP a écrit
Je ne suis pas tellement d'accord avec son analyse. La fibre avance lentement et ne couvrira pas toute la France dans 10 ans, d'accord, mais il oublie que la 4G va déjà plus vite que l'ADSL, surtout dans les campagnes où l'ADSL est très lente à cause de la longueur des lignes, sans parler des zones blanches sans ADSL. Pour moi la 4G (ou autre G) remplacera l'ADSL d'ici 10ans pratiquement partout où il n'y aura pas la fibre (et les rares zones non-couverte seront les zones blanches sans ADSL, ou l'on utilise le satellite).

pareil pour moi l'adsl même à 35 mega environ et une latence de 20 db avec ligne à plus de 2000 m est plus rapide que ma "4g" qui n"a de 4g que le nom vu le débit (8 en down et moins d'1 en up)

Posté le 14 décembre 2018 à 13h58 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

ADSL ADSL, qui veut de l'ADSL ?

Pas cher mon fils...

Posté le 14 décembre 2018 à 14h10 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Il ne faut pas croire 2 mots de ce discours de M Richard.

Ils commencent déjà à démonter le réseau cuivre là où ils ont fibré, dans 5 ans le démontage total débutera.

Sinon, qu'il commence par expliquer pourquoi il ne vend plus de connexion ADSL là où ils ont la fibre, ce qui est normal, ceux qui veulent rester sur ADSL sont clairement des boulets et paieront de plus en plus cher, bien plus qu'une connexion fibre.

Certes dans 10 ans, il en restera par petits bouts, des miettes, car c'est vrai que des trucs n'auront pas migré, mais ce sera des bricoles en voie de disparition, on est sur la trajectoire de l'ancienne TV VS TNT.

ça va aller très vite maintenant, dans 10 ans il ne restera que des services marginaux, c'est clair, et Orange ne fera rien pour que ça dure longtemps

Posté le 14 décembre 2018 à 15h21 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
musuldroid a écrit
Mimilamiche a écrit Merci madame Irma, en espérant que tu croupisses en taule d'ici là   tu m'as tué. merci ^^

Désolé, je ne peux pas le blairer et Orange non plus, impossible après les saletés qu'ils m'ont fait il y a quelques années, quand j'étais chez Wanadoo, ils ont surement évolué mais impossible de faire la paix, avec ce qu'il s'est passé, à l'épque, il y a des comportements en temps que client, qui sont inexcusable.

Sauf, si un jour, ils se remettent en question, ce qui, les connaissant est impossible, tellement ils sont imbus d'eux même.

Posté le 14 décembre 2018 à 21h24 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
laurent33 a écrit
ABP a écrit Je ne suis pas tellement d'accord avec son analyse. La fibre avance lentement et ne couvrira pas toute la France dans 10 ans, d'accord, mais il oublie que la 4G va déjà plus vite que l'ADSL, surtout dans les campagnes où l'ADSL est très lente à cause de la longueur des lignes, sans parler des zones blanches sans ADSL. Pour moi la 4G (ou autre G) remplacera l'ADSL d'ici 10ans pratiquement partout où il n'y aura pas la fibre (et les rares zones non-couverte seront les zones blanches sans ADSL, ou l'on utilise le satellite). La 4G va plus vite que l'ADSL... Oui mais... déjà il faut que l'antenne soit fibré ! Sinon on retombe sur le "probleme" des NRA Orange (encore) non fibré... 50/100Mbit/s en aggregation cuivre type ATM/EFM pour tout un NRA de 50/100/200 lignes... Sur ces 50/100/200 lignes, 50% pourrait claquer en xDSL facilement 50Mbit/s ! Mais sans fibrer le NRA... out ! Le goulot même si on fibre une antenne reste le même : la cellule ! Actuellement, on utilise que le mobile dessus... Si demain on bascule toutes les habitation d'un hammeau de 200 personnes sur une antenne (plus audela ! Car l'antenne ne couvre pas que 1km à la ronde surtout en campagne !), on aura le soir les même type de goulot d'étranglement que à l'époque du cable : Un faisseau (ou ensemble de faisseau) mutualisé... avec en rab les emerde dès qu'il y a orage & co... Orange ne veux pas d'obligation comme sur le cuivre (qui se dégrade faute d'entretien et d'enfouissement des réseaux alors qu'ils sont payé pour...) pour traiter un max en zone dense... et en zone "non dense" déployer une seul infra fixe/mobile pour réduire au max ces frais... Car disons le, les 10% du térritoire qui reste, ça sera les RIP... (donc oui, l'impot de 0.5€/mois sur les FAI fibre pour financer les RIP en zone très peu dense, je suis pour! Car en ville, les opérateurs fibre vont faire des marges tres confortable à faible cout là où en campagne, c'est le contribuable qui paye... donc oui, solidarité nationale là !)

bonjour, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'orange laisse un peu son réseau se dégrader par il n'ont aucune obligation d'enfouissement et un réseau en conduite, enterré ou en aérien (sauf chute d'arbre ou autre) ont le même taux de dérangement.

apres, la 4g (5g...) ne remplacera jamais une connexion filaire a cause de la mutualisation, et un nra est forcement fibre et le nombre de ligne n'influe en aucun cas sur le debit en cuivre

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).