Free : 300 000 smartphones non-restitués ont été bloqués en l’espace d’un mois

Retour sur l’opération de blocages d’envergure initiée par Free fin octobre sur des mobiles loués et non-restitués. Au total, 300 000 utilisateurs ont déjà été "blacklistés" selon le JDD. 

Contexte. A l’issue de la période de location d’un smartphone chez Free Mobile, plusieurs solutions s’offrent aux abonnés concernés. Soit continuer à louer son smartphone, ou encore choisir un autre terminal plus récent mais aussi payer une certaine somme en cas de manquement à l’obligation de restitution du mobile. Seul hic et comme nous vous l’avons rapporté fin octobre, un certain nombre d’abonnés n’ont pas rendu leur smartphones.

Si Free prévenait jusqu’à présent qu’il pouvait bloquer le téléphone, l’opérateur de Xavier Niel n’avait jamais joint les paroles aux actes. Mais dès le soir d’Halloween, Free est passé à l’action en lançant une vaste opération de blacklistage, des plus drastiques. De quoi causer de vives réactions notamment chez les utilisateurs lésés, en particulier ceux qui ont racheté certains de ces smartphones non-restitués via le Bon Coin, mais aussi chez Easy Cash par exemple.
 
Au total, depuis le début du mois de novembre, "300.000 propriétaires de téléphone se retrouvent privés de l’utilisation de leur ligne", a révélé ce week-end le JDD. Et de préciser que "la plupart" des mobiles bloqués "sont utilisés par des abonnés de SFR, d’Orange et de Bouygues Telecom qui n’en connaissent pas l’origine." Si Free parle "d’ajustement technique", Orange, SFR et Bouygues, alors dans l’obligation de procéder à ces coupures, ont été pris de court. « On gère au maximum quelques centaines de demandes de blacklistage par mois, on ne comprend pas pourquoi l’opération de Free a été aussi soudaine et volumineuse », rapporte l’un d’entre-eux dont le système informatique n’était visiblement pas adapté.

 

Mais pourquoi ?

 

S’agissant des possibles raisons à ce véritable ménage engagé par Free, son combat face au subventionnement de mobiles n’est pas à écarter. Si l’opérateur a gagné une première bataille face à SFR en mars sur d’anciennes offres, il a par la suite attaqué Orange en justice, cette fois sur des offres actuelles, l’agrume est accusé de crédit à la consommation déguisé. "C’est à l’occasion de cette nouvelle action en justice que Free aurait décidé de demander le nettoyage de son propre parc de téléphones loués", indique le JDD. « Free s’est peut-être rendu compte qu’il avait 300.000 terminaux dans la nature, c’est un élément qui n’allait pas plaider en sa faveur », confie un de ses rivaux. Autre explication évoquée, le lancement prochain annoncé par Free de nouvelles offres commerciales de location de smartphones. Il aurait alors fallu passer un sérieux coup de balai en prévision d’un partenariat avec un groupe de crédit à la consommation.

Concrètement, Free étant propriétaire de ces terminaux, il est en droit de demander des coupures de lignes tout comme n’importe quelle victime d’un vol de téléphone. L’hebdomadaire rapporte que l’opérateur de Xavier Niel a "suivi à la lettre la procédure en transmettant le numéro d’immatriculation des terminaux concernés à l’autorité responsable, la GSMA, qui représente 750 opérateurs dans le monde." Par la suite, la liste de téléphones à blacklister a été transférée aux plateformes d’Orange, SFR et Bouygues, lesquelles ont dû procéder à des radiations conformément à la loi.

 
 
 Source : JDD (version papier)

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (75)
Afficher les 69 premiers commentaires...
Posté le 27 novembre 2018 à 18h55
jedi1973 a écrit
J'ai discuter avec un ami travaillant a Easy cash, il m' a dit aussi qu'il y avait eu des smartphones dont les gens avaient reglé la somme due et dont le telephone s'est retrouvé quand meme bloqué... Mais mon ami a eu du mal a avouer/admettre  ( discourt de sa hierarchie oblige) que ces téléphones étaient considérés comme volés ! Et que c'etait normale vu que ceux qui leurs avaient revendus n'etaient pas les propriétaires légitimes... Ce qui faisaient d'eux des sortent de receleurs a leurs depends ... 

C'est inexact, les smartphones bloqués sont uniquement ceux des client ayant résilié (ou ne faisant plus signe de vie) sans payer les mensualités restantes et/ou les frais de non-restitution. 

Easycash comme les concurrents du même segment ne réclament pas de facture, ni même la preuve de paiement des frais ci-mentionnés. Sur quelle base crédible peuvent ils affirmer que "certains clients auraient bien payés tout ce qu'il faut pour résilier en conservant le smartphone"?

Alpha57 a écrit
Suite au commentaire je voudrais apporter ma contribution. Ayant été un client free avec location de smartphone j'ai décidé de changer d'opérateur après les 2 ans d'obligations. Mon téléphone étant en bon état j'aurais voulu le garder mais d'après free il était impossible. J'ai donc demandé s'il était possible d'avoir un nouveau contrat de location avec un nouveau téléphone en conservant mon numéro Bien sûr j'aurais voulu réceptionner le nouveau avant de renvoyer l'ancien afin de pas avoir de période de latence entre l'envoi et la réception du nouveau, mais apparemment ceci est impossible Donc j'ai creusé un peu plus pour savoir comment faire et je me suis aperçu qu'un bon nombre de personnes ayant renvoyé leur smartphone en bon état avez tout de même était facturée de réparation après un ou deux mois tout en sachant que Free conserver le téléphone À se demander si il free voulais vraiment récupérer c'est téléphone d'occasion Étant donné que le forfait de non-restitution me coûter 120 € ce qui était le prix de rachat sur Easy Cash ce qui est bizarre  J'ai décidé de conserver mon smartphone jusqu'à ce qu'il rendre l'âme en croisant les doigts que Free ne bloque pas avec le numéro IEMI . Mais il y a quelques mois sur les forums personne n'était concerné par ce blocage. Donc pour l'instant j'utilise encore mon smartphone en sachant que j'ai payer le forfait de 120 € pour non-restitution en précisant sur le formulaire que le téléphone n'étais plus en état HS ou ou volé

Vous ne risquez pas d'avoir le smartphone bloqué, comme des proches qui ont résilié depuis 3ans, payés les frais de non restitution et à jour sur les mensualités restantes. 

Le blocage est effectif pour ceux qui résilient (ou ne donnent pas signe de vie), sans payer les frais de non-restitution et/ou les loyers restants dus. 

Posté le 27 novembre 2018 à 19h02
cost a écrit
Bonjour, il me semble que meme apres avoir payé le delta le téléphone ne t'appartiens toujours pas, exemple un iphone 5 que tu loue depuis 7 ans apres resilliation (et téléphone non rendu) le telephone sera aussi désactivé ? Cdt.

Si la résiliation respecte l'alinéa 2 de l'article 9.2 (frais de non restitution payés et loyers restants à jour) des CGL, le smartphone ne sera pas bloqué.


bueno
Envoyer message
 
1036 points
Posté le 27 novembre 2018 à 21h35

C'est faux moi j'ai pris mon téléphone en 4 fois sans frais et aucun blocage, sa touche exclusivement ceux en location  

Posté le 27 novembre 2018 à 22h00

Quelle idée de louer un téléphone à un opérateur ? cela vous coûte 10 fois plus cher. Et même mille fois plus cher puisqu'il ne vous appartient jamais. 

Posté le 30 novembre 2018 à 15h34

Mon fils et moi avons acheté un smartphone, qui nous ai revenu environ 760 euros chacun,nous avons toujours été régulier dans nos paiements mensuel, et Free nous a demandé de le restituer... Nous ne l 'avons pas fait, à ce jour nous avons gardé notre abonnement initial, et je dois dire que pour l 'instant pas de blocage, bien que leur conseillers m 'ont dit que nous n 'étions pas à l 'abri ... On va croiser les doigts!!

 Pour info le prix que nous avons payé est le prix du téléphone pour un achat comptant!!!

Posté le 02 décembre 2018 à 15h07

Bonjour,

Je suis dans la situation de celui qui a acheté un téléphone sur Le Bon Coin. Si certains sur ce forum trouvent ça idiot, moi ce que je trouve idiot c'est de ne pas profiter du marché de l'occasion. Je pourrais argumenter mais ce n'est pas le sujet ici.

Bref, achat en juin 2017 auprès d'un type qui me montre sa facture d'achat chez Free. Tout à l'air OK. Je ne travaille pas chez Free, je ne connais pas les techniques de vente qu'ils ont mis en place.

Tout fonctionne bien jusqu'à jeudi lorsque le téléphone devient inopérant en GSM et 4G.

Donc pendant près d'un an et demi, Free laisse filer auprès du type avec qui ils ont un contrat. Et ils viennent couper un téléphone sans même envoyer un message d'alerte au préalable.

De mon côté, je n'ai que ma bonne foi à opposer aux conneries de Free. J'écris conneries parce que :

- je ne suis pas responsable du contrat signé avec Free,

- je ne suis pas responsable des failles des opérations marketing de Free,

- j'ai payé mon téléphone,

- j'ai un téléphone qui fonctionne mais qui n'est plus opérant, il va falloir que j'en rachète un autre avec toutes ses conséquences - https://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/01/le-sulfureux-parcours-du-telephone-portable-des-mines-aux-filieres-clandestines-de-dechets_5006655_3244.html,

- je suis client box chez Free, je vais résilier. Il vont perdre un client pour longtemps et je ne leur ferai pas de bonne publicité.

- je dois aller porter plainte au commissariat de police, perdre mon temps et celui de fonctionnaires qui ont autres choses à faire.

- qu'a fais Free pour récupérer les montants dû par le souscripteur du contrat ?

Dans cette histoire, j'ai le sentiment que Free s'est fait enflé. Ils pensaient avoir trouvé une bonne façon de gagner de l'argent mais ils ont été pris à leur propre jeu. Si j'ai bien compris, ils faisaient signer des contrats qui  ressemblent fort à du foutage de gueule pour ne pas dire de l'arnaque. Alors pour ne pas perdre la face, dans un accès de rage et d'impuissance, ils bloquent des téléphones dont ils ne feront de toute façon rien. Ils ont donc perdu de l'argent, des clients comme moi et ont gagné une réputation de merde.

Peut-on me présenter la fine équipe qui a mis cette opération au point ?

Après tout je ne leur en veux même pas pour ça. L'erreur est humaine, doit le rester et je trouve ça très sain mais uniquement lorsqu'on assume. Free n'assume pas et fais payer sa bêtise.

Lorsque je contacte un des services Free, je tombe sur de gentil "Free helper" (comme il se nomment). Ils sont impuissant. Ils sont dans la situation du schizophrène : dans le fond ils doivent défendre une position qu'ils n'approuvent parce qu'ils ne peuvent pas mordre la main qui les nourrit.

Au sens légal, Free est victime. Au sens moral, surement pas. Ils font juste de nouvelles victimes. Ce qui n'a aucun sens. Et c'est surtout inacceptable.

Alors oui, boycottons Free et toutes les société qui abusent. Je suis persuadé que le consommateur a le pouvoir et qu'il ne s'en sert que trop peu. Pour ceux qui en doutent allez voir ici: https://positivr.fr/boycott-danone-maroc/.

Merci de votre attention et bonne journée à vous.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).