Un débit boosté avec la Freebox V7 ? Oui, mais pas uniquement grâce à la fibre

Hier soir BFM Business a relancé les spéculations autour de la Freebox V7. Venant d’un grand média, les informations diffusées sont bien sûr prises avec attention. Nous verrons donc si la Freebox V7 sera bien présentée le mardi 20 novembre. Mais outre la date de sortie, BFM Business rapporte quelques éléments qui seraient caractéristiques de la Freebox V7. C’est ainsi que le site de la chaîne d’info indique que "l’idée serait bien de proposer la même qualité de service, la même vitesse, dans les grandes villes comme à la campagne". Cette montée en débit pour tous les possesseurs de cette future Freebox serait en effet salutaire et même si Free ne l’a jamais annoncé clairement, il a déjà sous entendu qu’un des objectifs est de permettre d’avoir davantage de débit, pour tous.

Cependant, les moyens exposés par BFM Business pour permettre d’avoir un débit boosté restent un peu minces puisqu’il explique que " cette box sera évidemment très orientée fibre optique, notamment pour les zones peu denses et rurales. Free a commencé à déployer massivement des équipements spécifiques pour « éclairer » la fibre dans les RIP." Il est évident que cette solution seule ne permettra pas d’apporter davantage de débit à tous les possesseur de Freebox V7. Il est par ailleurs inconcevable que le déploiement de la fibre ne soit lié qu’à la Freebox V7. La fibre sera évidemment déployée chez tous les abonnés à terme, et pas uniquement chez les abonnés Freebox V7. Cela fait d’ailleurs plus de 10 ans que Free permet d’avoir une connexion fibre avec ses Freebox.

Par ailleurs, l’objectif du Plan Très Haut débit est 2022 pour couvrir tout le territoire en "Très Haut Débit" (et plus tard pour la couverture totale en fibre). Dans ces conditions, ce ne peut être que grâce à la fibre que Free va permettre à chaque abonné Freebox V7 d’avoir plus de débit. L’opérateur a forcement intégré une autre solution dans sa nouvelle box.

Quelles autres solutions pour offrir un meilleur débit pour tous ?

Rien n’a filtré sur la solution adoptée par Free, mais il en existe une qui permettrait à cette Freebox V7 d’y parvenir, c’est l’agrégation des débits ADSL/VDSL et 4G/5G. Plusieurs technologies de ce type existent, et Univers Freebox avait déjà interrogé cet été Nicolas Men, le Responsable marketing et responsable du développement commercial de Tessares, l’entreprise belge qui a développé "l’Internet Hybride".

Ce dernier expliquait que "la solution d’Internet Hybride a été développée sur la base d’une évolution du protocole de transport TCP, Multipath TCP (MPTCP) standardisée par l’IETF (RFC 6824). Le Broadband Forum finalise actuellement la standardisation de l’utilisation de Multipath TCP pour ces réseaux d’accès hybrides. Elle permet l’utilisation simultanée des réseaux ADSL et 4G et ainsi acheminer le trafic Internet via ces 2 accès pour offrir un débit plus important. Voici une vidéo qui montre comment ces réseaux sont sollicités pour l’affichage d’une vidéo HD sur Youtube". Quant aux débits, Nicolas Men indique que "l’Internet Hybride n’a pas de limite de vitesse. Le débit maximum dépend du nombre de liens Internet à agréger et des performances des routeurs d’accès utilisés. Des tests effectués dans notre laboratoire ont permis d’atteindre en laboratoire un débit descendant d’environ 800 Mbps en agrégeant 8 liens VDSL.." 

 

Retrouvez toute l'information sur le site thématique : News Freebox V7.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (66)
Afficher les 60 premiers commentaires...
Posté le 09 novembre 2018 à 19h55
fgouget a écrit
Faux, archi faux. Chaque appartement a sa propre paire cuivrée qui va jusqu'au central téléphonique. Encore heureux que France Télécom ait fait du point-to-point sur le cuivre dans les années 70, sinon on n'aurait jamais pu avoir l'ADSL ! Cela met d'ailleurs pas mal leur discours contre le P2P d'aujourd'hui en perspective : chaque fibre est nettement plus petite qu'une paire cuivrée mais maintenant ils nous sortent des âneries comme quoi le P2P en fibre prendrait une place énorme, etc. Espérons qu'on ne se rende pas compte dans 20 ans qu'il faut refaire tous les réseaux GPON pour la toute dernière technologie.

Où est ce que j’ai dit le contraire ? UN logement = UNE paire.

Faut parfois savoir lire... Un logement ne veut pas dire un immeuble...

Posté le 09 novembre 2018 à 19h58

Il y aurait probablement moyen de faire de l’agrégation ADSL+4G avec les FreeBox actuelles. Lorsque vous êtes à la maison votre smartphone se connecte probablement au réseau WiFi. Free pourrait fournir une application Android qui se connecterait à Free via la 3/4G et récupérerait le flux 3/4G pour le renvoyer sur le réseau WiFi (et la FreeBox le ferait suivre vers l'Ethernet si nécessaire). L'emploi d'un VPN permettrait de garantir la confidentialité du trafic.

Évidemment, si votre débit est trop faible pour la TV, il serait impossible d'enregistrer lorsque vous êtes au bureau. De même les autres occupant de la maison attendraient avec impatiente le retour du propriétaire du smartphone "appairé" avec la FreeBox (à moins qu'on ne puisse en appairer plusieurs même si un seul est utilisé à la fois). Et votre forfait 4G serait débité du trafic supplémentaire : pas de problème avec un abonnement Free "Illimité", mais plus ennuyeux si vous êtes chez la concurrence (mais pour Free ce serait plutôt un avantage).

Posté le 11 novembre 2018 à 02h46
Van94 a écrit
fgouget a écrit Faux, archi faux. Chaque appartement a sa propre paire cuivrée qui va jusqu'au central téléphonique. [...] Où est ce que j’ai dit le contraire ? UN logement = UNE paire. Faut parfois savoir lire... Un logement ne veut pas dire un immeuble...

Dans ce cas vous auriez du écrire que dans un immeuble "chaque logement est très souvent relié avec une seule paire". Sans quoi votre phrase est, à minima, ambiguë.

Posté le 11 novembre 2018 à 09h28
fgouget a écrit
Van94 a écrit fgouget a écrit Faux, archi faux. Chaque appartement a sa propre paire cuivrée qui va jusqu'au central téléphonique. [...] Où est ce que j’ai dit le contraire ? UN logement = UNE paire. Faut parfois savoir lire... Un logement ne veut pas dire un immeuble... Dans ce cas vous auriez du écrire que dans un immeuble "chaque logement est très souvent relié avec une seule paire". Sans quoi votre phrase est, à minima, ambiguë.

Mais quel casse couille. 

Apprenez à lire correctement. J’arrête de perdre mon temps avec un chieur pareil. 

Posté le 12 novembre 2018 à 02h37
Van94 a écrit
Dans ce cas vous auriez du écrire que dans un immeuble "chaque logement est très souvent relié avec une seule paire". Sans quoi votre phrase est, à minima, ambiguë. Mais quel casse couille.  Apprenez à lire correctement. J’arrête de perdre mon temps avec un chieur pareil. 

Je vous dirais bien d'apprendre à vous exprimer clairement et à rester poli mais je ne suis pas sûr que cela serve à grand chose...

Posté le 15 novembre 2018 à 15h31

fgouget a écrit
Van94 a écrit Aggréger plusieurs lignes fixes est quasi impossible car les logements sont très souvent reliés avec une seule paire... Faux, archi faux. Chaque appartement a sa propre paire cuivrée qui va jusqu'au central téléphonique. ....

Vous avez tous tort. Et le tort, tue. cool

Non, tout ça pour dire que j'habite dans une maison et qu'on a deux paires de cuivres et ....deux lignes ADSL (toutes chez Free, ouioui).

Sinon, dans les appartements, tu peut demander 3 lignes si tu veut. Tant qu'il reste des paires disponible sur la distribution, c'est faisable. Si en revanche la distribution est saturé, là Orange ne peut rien faire.

J'ai bosser quelques temps dans les télécoms...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).