Free Mobile : des riverains vent debout face à une antenne-relais implantée dans le cadre du "New Deal"

Direction la commune de Pardies dans dans le département des Pyrénées-Atlantiques où Free Mobile a installé une antenne-relais 4G, au grand dam des riverains.

C’est l’incompréhension chez les Pardisiens. Il y a une semaine, Free Mobile a implanté une antenne-relais d’une hauteur de 30 mètres à la sortie de la commune. De quoi attiser la colère de nombreux riverains estimant ne pas avoir été informés tout en dénonçant l’absence de panneau de permis de construire et un impact sur la valeur de leurs habitations.

Ce à quoi le maire de la municipalité répond aujourd’hui dans les lignes de la République des Pyrénées : "c’est un dossier qui a été lancé en début d’année, il a fait l’objet d’une enquête publique mais personne n’a apporté la moindre remarque ou contestation". Et d’ajouter pour sa défense que "la décision qui a été prise en conseil municipal le 13 juin a été approuvée à l’unanimité. Nous avons, comme il se doit, affiché l’ordre du jour une semaine avant, et la délibération pendant une semaine comme l’exige la loi."

Une mobilisation citoyenne d’autant plus embêtante pour l’élu qui précise que "cette mise en place fait suite à une décision gouvernementale obligeant les fournisseurs de réseau mobile à mailler le territoire pour une meilleure couverture." En d’autres termes, ce site a été identifié comme prioritaire dans le cadre du "New Deal", à savoir l’accord trouvé entre l’Etat et les opérateurs en janvier dernier visant à généraliser la 4G dans l’hexagone d’ici fin 2020. Cette implantation est donc une obligation.

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Posté le 08 novembre 2018 à 11h08

Ils ont la chance d'être les premiers dans le cadre du news deal, ne bénéficiait pas de 4G maintenant il se plaigne... comme développer les réseaux mobiles sans pylône ?

Posté le 08 novembre 2018 à 11h20
ludohum a écrit
Ils ont la chance d'être les premiers dans le cadre du news deal, ne bénéficiait pas de 4G maintenant il se plaigne... comme développer les réseaux mobiles sans pylône ?

C'est comme les villes qui refusaient le train au XIXème siècle. Elles sont aujourd'hui quasi mortes, alors que celles qui ont accepté le train se sont développées.

Ils pensent que l'antenne 4G diminuera la valeur de leur habitation. C'est plutôt l'absence d'un réseau de qualité qui diminuera la valeur de leur habitation.

Posté le 08 novembre 2018 à 11h41

Multiplier les pylônes les uns à coté des autres est pour moi d'une connerie sans nom !! 100 000 € d'amende à celui qui refuse la mutualisation !!

Posté le 08 novembre 2018 à 11h44

Surtout qu'il y a déjà un pylône existant dommage de ne pas avoir mutualisé ce poteau

Posté le 08 novembre 2018 à 11h45
sergioleon a écrit
Multiplier les pylônes les uns à coté des autres est pour moi d'une connerie sans nom !! 100 000 € d'amende à celui qui refuse la mutualisation !!

Certains pylônes sont trop petits pour pouvoir être mutualisés, donc on ne peut pas généraliser

Posté le 08 novembre 2018 à 11h46

"à proximité d’un pylône d’un autre opérateur"

C'est peut-être ce détail qui chagrine...

Est-ce qu'un partage d'infrastructures n'aurait pas été plus pertinent, si techniquement possible ?

Posté le 08 novembre 2018 à 12h03
Pierrrre a écrit
ludohum a écrit Ils ont la chance d'être les premiers dans le cadre du news deal, ne bénéficiait pas de 4G maintenant il se plaigne... comme développer les réseaux mobiles sans pylône ? C'est comme les villes qui refusaient le train au XIXème siècle. Elles sont aujourd'hui quasi mortes, alors que celles qui ont accepté le train se sont développées. Ils pensent que l'antenne 4G diminuera la valeur de leur habitation. C'est plutôt l'absence d'un réseau de qualité qui diminuera la valeur de leur habitation.

tout juste !!

Premium

Fyl30
Envoyer message
 
312 points
Posté le 08 novembre 2018 à 12h12

C'est dingue ces anti-tout... Ça râle des qu'il y a possibilité de mettre la pagaille... C'est inouï quand même !! minus-one

Posté le 08 novembre 2018 à 12h26
ludohum a écrit
Ils ont la chance d'être les premiers dans le cadre du news deal, ne bénéficiait pas de 4G maintenant il se plaigne... comme développer les réseaux mobiles sans pylône ?

Faut faire comme pour les éoliennes : les enterrer :-)

Posté le 08 novembre 2018 à 12h40

une recherche avec "route d'abos pardies" sur maps

il eut été facile de trouver un lieux non contestable

stade, zone industrielle,secteur nord est

c'est à ce demander, si le maire et l’opérateur ont réellement cherchés le bien des habitants


CH56
Envoyer message
 
4905 points
Posté le 08 novembre 2018 à 13h18
vt17s a écrit
"à proximité d’un pylône d’un autre opérateur" C'est peut-être ce détail qui chagrine... Est-ce qu'un partage d'infrastructures n'aurait pas été plus pertinent, si techniquement possible ?

Bonjour

Ça dépend. Je viens d'assister les mois derniers à la création d'un pylône Free à 50 mètres d'un autre existant, propriété SFR et déjà mutualisé avec Bouygues dans le cadre de Crozon.

Sur le coup, je n'ai pas compris, mais en regardant la zone et les secteurs ouverts, destinés à couvrir des axes routiers (et les bourgs qui s'y trouvent), je vois que la fréquence 700 MHz sera bientôt permise. SFR et Bouygues ne feront pas grand chose, ils ont déjà une 800 MHz seule et qui suffit.

Vu l'objectif Free (couverture d'axe), il est évident qu'à moyen terme ils vont modifier et ajouter le module radio Bande 28. Free a besoin de la seule fréquence basse dont il dispose. Il sera plus facile de le faire si le propriétaire est IFW (Free) que s'il faut pleurer l'accès au site auprès de SFR.

En plus, dans le paysage, franchement deux pylônes au lieu d'un ne pose aucun souci esthétique ou de voisinage.

Concernant ce sujet (le village qui proteste), il a déjà été évoqué ici, rien de nouveau. Ce n'est pas non plus le premier site "New Deal", d'autres ont déjà été mis en service. Le côté ironique du truc, c'est que ces déploiements souhaités et obligatoires se heurtent à leur tour à l'hostilité des riverains (pas de ça chez moi, mais allez dans le champ de mon voisin laughing).

Posté le 08 novembre 2018 à 14h18

S'il y a déjà un pylône d'autres opérateurs, c'est pas hors du new deal vu que pas considéré comme zone blanche ??

Posté le 08 novembre 2018 à 15h11
sergioleon a écrit
Multiplier les pylônes les uns à coté des autres est pour moi d'une connerie sans nom !! 100 000 € d'amende à celui qui refuse la mutualisation !!

Sauf quand le pylone appartiens à la concurence qui fais que en 10 ans ca te donne le prix de ton propre pylone...

Pas pour rien que maintenant les mairie construisent LEUR poteau et demande à... venir dessus à tarifs correct ! :/

Posté le 08 novembre 2018 à 15h13

Sans parler que poteau déjà en place, mais il peut acceuillir d'autre opérateur ? hauteur suffisante pour arroser le signal ? Capacité de support prévu pour ? etc ?

Oui il faudrait même mutualiser les antenne et que chaque opé arrive juste en bas au pied de l'ampli... Mais ça c'est pas ce que veux l'etat sauf en zone tres peu dense

Posté le 08 novembre 2018 à 16h35

Ce qui est dingue ce sont ces beni oui oui pro free qui n'arrivent pas  a comprendre que ces riverains munis d'un cerveau et d'intelligence se demandent  pourquoi les operateurs ne se mutualisent  pas les antennes..,c'est tout...a defaut de tjrs  lire les memes rengaines de sentiments d'oppression  anti free sur des hommes et des femmes refusant le progrès alors que l'essentiel est l'intelligence,la logique et l'ecologie.

Posté le 08 novembre 2018 à 16h48

Les riverains se croient tout permis!!!

Et pourtant il n'est encore pas question de préempter quelques habitations pour implanter des antennes!!!frown


CH56
Envoyer message
 
4905 points
Posté le 09 novembre 2018 à 00h33

Bonsoir

UF cite le journal La République des Pyrénées : "à proximité d’un pylône d’un autre opérateur".

Ah bon ? Lequel ? Moi sur Cartoradio je ne vois pas d'antenne proche. Il y a bien un pylône Orange à 1 kilomètre derrière un bois.

D'où peut-être la décision de l'implantation, si ça capte mal. Par ailleurs, si c'est une antenne "New Deal", en principe même si c'est Free qui installe rien ne dit que ce ne sera pas mutualisé. Les autres antennes Bouygues / SFR sont encore plus loin que celle d'Orange.

Bon, il y a une maison vraiment toute proche, ça c'est dommage.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).