Test : Sky force Anniversary, un shoot’em up nerveux sur la Freebox Mini 4K

Nous testons pour vous cette semaine la version anniversaire d’un monument du jeu mobile, disponible sur le playstore de la Freebox Mini 4K en freemium. 

A l’heure ou les jeux android sont de plus en plus performants, demandent de plus en plus de ressources il est bon de revenir aux bases. Et même aux bases du jeu vidéo lui même, avec un jeu qui n’aurait pas volé sa place sur une borne d’arcade dans les années 80. 

Sky Force anniversary, l’édition qui fête donc la dixième année du jeu Sky Force sur mobile vous mets dans la peau d’un pilote devant lutter contre les forces militaires démesurées d’un général despotique. Pas vraiment besoin de plus de scénario que ça pour un jeu qui repose majoritairement sur les réflexes et l’envie... de tout faire exploser. 

Tellement d’explosions qu’on se croirait dans un Michael Bay

Car c’est cette expérience que vous propose le jeu : vous êtes dans un avion et vous devez détruire vos ennemis et sauver quelques alliés. Pour cela on disposera d’un gameplay simple : si vous utilisez la télécommande il vous suffira de diriger votre avion à l’aide des flèches directionnelles, pour ceux qui préfèrent le gamepad, on y rajoute simplement un bouton de tir (le bouton A). Une fois que vous connaissez ces deux paramètres, le reste ne tient qu’à vous et à vos réflexes. 

On est très vite lancé dans l’action, une flopée d’avions ennemis vous fonce dessus dès les premières secondes

Cependant détruire les ennemis ne suffit pas, il faut aussi récolter les divers items que vos assaillants lâcheront derrière eux une fois que vous les avez abattu. On en trouve trois différents : les étoiles, les plus fréquentes, qui constituent la monnaie du jeu, les coeurs, qui vous redonnent de la vie (et vous allez en avoir besoin) et les médailles, qui se collectent au fur et à mesure de l’avancée du niveau pour débloquer un power-up. Vous apprendrez vite à repérer quels items se cachent souvent dans quels ennemis, sauf pour les étoiles qui apparaissent quel que soit l’ennemi, seul leur nombre varie. 

Slalomez entre les tirs pour récupérez vos étoiles ou votre vie ! Si vous vous en sentez capable, vous pourrez même réaliser des combos. 

Si il existe une monnaie dans le jeu, c’est bien sûr pour améliorer votre avion. Si l’introduction vous mets dans un avion sur-équipé, vous commencerez le jeu avec un avion fragile, ne possédant qu’un canon d’attaque et ne faisant que très peu de dégâts. Il faudra pour cela vous rendre dans un hangar, ou on vous proposera d’améliorer vos équipements pré-existants (canon principal et santé), puis d’acheter des nouveaux équipements : des canons auxiliaires, un aimant pour attirer les items à vous...

Il va vous falloir quelques parties avant de pouvoir récupérer la puissance de votre ancien avion. 

Le jeu est certes prenant, mais il propose aussi un réel challenge. Outre sa difficulté, qui est assez élevé pour ne pas qu’on se lasse trop vite, on vous propose pour chaque niveau des objectifs supplémentaires (abattre 70% des ennemis, sauver tous les alliés...) pour pimenter vos phases de gameplay. Ces objectifs supplémentaires sont optionnels... ou presque. En effet par exemple pour passer au second niveau, il faut finir le premier mais aussi remplir un de ces objectif. 

Après une heure d’essais et le passage en mode multi-joueur, nous sommes difficilement venus à bout... du premier niveau Sur neuf. 

Si vous ne vous sentez pas de taille face à l’armée que vous affrontez, pas de problème, vous pouvez vous aussi demander du renfort avec un mode deux joueurs. Pour cela, il faudra bien sûr avoir un gamepad et vous pourrez ainsi affronter les ennemis à deux, opter pour une stratégie de défense... 

Niveau graphisme, rien à redire : le jeu est très beau. Certes il s’agit toujours d’un jeu proche de l’arcade, mais le design est résolument moderne et coloré, le dynamisme du jeu ne l’empêche pas d’être lisible. Les animations sont très bonnes et vous vous retrouverez très satisfait de voir un mid-boss exploser suite à vos assauts répétés. La musique mets aussi très bien dans l’ambiance, rythmée et peu répétitive. 

Quelques exemples pour le plaisir des yeux...

 

Il est temps d’aborder le petit soucis du jeu : son aspect freemium. Si le premier et le second niveau peuvent vous prendre pas mal de temps à passer, ça sera la votre dernière expérience gratuite sur le jeu. Les niveaux suivants devront être achetés dans une version complète à 4.99€. Un prix raisonnable pour un jeu android de cette qualité, certes, mais assez frustrant pour ceux qui se retrouveraient bloqués après le niveau deux et qui n’avaient pas prévu de payer au départ. 

C’est cependant le seul aspect négatif du jeu qui n’en est finalement pas vraiment un, juste inhérent au système de jeux du playstore de maintenant. Sky Force Anniversary fait honneur à sa licence, en proposant un gameplay simple, une expérience intense et une qualité graphique impressionnante. Il rappellera certainement à quelques un d’entre vous les heures passées sur les bornes d’arcade et risque de vous occuper pour pas mal de temps si vous avez la fièvre du High Score.Vous pourrez le trouver sur le playstore de la Mini 4K mais aussi sur ce lien

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
Soyez le premier à laisser un commentaire !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).