SFR contraint Molotov à retirer ses chaînes (BFM, RMC) de son service d’enregistrement

L’opérateur de Patrick Drahi réclame à Molotov un partage de revenus.

De limitations en suppressions. Alors que les utilisateurs de la plateforme OTT ne peuvent déjà plus enregistrer les programmes de M6 et de TF1 au delà de 20 heures cumulées mais aussi avancer et reculer dans les enregistrements des chaînes du groupe de Nicolas de Tavernost, ceux-ci sont aujourd’hui amputés de cette fonction pour les flux de BFM TV, RMC Découverte, RMC Story ou encore BFM Business, propriété de SFR.

Comme le révèle Next INpact, l’opérateur au carré rouge demande aujourd’hui à être rémunéré pour ce service. Plus exactement, « NextRadioTV (appartenant à SFR) s’oppose à l’application de l’exception pour copie privée à ses programmes en réclamant à Molotov un partage de revenus sans objet, ce qui contraint Molotov à suspendre le service d’enregistrement », indique la direction de la plateforme.

Pourtant cette fonctionnalité a été « rendue juridiquement possible par la loi Création de 2016», précise le site d’information. En revanche, pour son utilisation, Molotov doit payer la Redevance pour Copie Privée (RCP) à Copie France. La plateforme l’assure, seule cette rémunération reversée est applicable, «cette exception aux programmes distribués par Molotov ne peut donc être conditionnée ni soumise à aucune autre forme de rémunération que celle spécialement prévue à cet effet par la loi ». Autrement dit, SFR n’est pas dans son droit de réclamer une rémunération directe. Pas dupe, Molotov promet de « mettre en œuvre toutes les démarches nécessaires» pour que ses utilisateurs puissent à l’avenir de nouveau enregistrer les programmes de Next Radio TV. 

Pour rappel, le service de télévision par internet a décidé début septembre de supprimer sa fonction d’enregistrement pour les utilisateurs qui disposent d’un compte gratuit. Seuls les abonnés payants en bénéficient depuis. La raison, le doublement du barème de la Copie privée, la redevance a été revue à la hausse récemment. Autre motif, la popularité des enregistrements chez les utilisateurs « gratuits », ce qui commence à coûter très cher à Molotov. 


 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (34)
Afficher les 28 premiers commentaires...
Posté le 30 octobre 2018 à 13h44

Et voilà ce qu'il se passe une fois que l'on a ouvert la boite de Pandore à savoir quand les FAI ont accepté de payer pour la diffusion et l'enregistrement des chaines gratuites. Tout ça sous la pression du gouvernement (ministre de le culture si ma mémoire est bonne) qui comme à son habitude ne comprend rien aux évolutions technologiques et de diffusion des médias.

Je ne regarde pas ces chaines ni n'utilise Molotov mais ça m'énerve que SFR parviennent encore à ses fins par la menace et le mensonge.

Premium

thorontor
Envoyer message
 
3756 points
Posté le 30 octobre 2018 à 13h57
WizWeb a écrit
C'est possible de supprimer ce message l'équipe de modération ? Ce serait bien aussi de bannir ce vieil abruti.

Kevin va ranger ta chambre et arrête de te mêler des discussions des adultes.

Posté le 30 octobre 2018 à 15h06

Il y a une chose que je ne comprends pas bien dans cette histoire...

« NextRadioTV (appartenant à SFR) s’oppose à l’application de l’exception pour copie privée à ses programmes en réclamant à Molotov un partage de revenus sans objet, ce qui contraint Molotov à suspendre le service d’enregistrement »

Si Molotov pense être dans la légalité, pourquoi suspendent-ils le service d’enregistrement suite à une simple demande de NextRadioTV ?

Pourquoi n'attendent-ils pas d'être poursuivis en justice par NextRadioTV qui sera débouté si Molotov a raison ?

Posté le 30 octobre 2018 à 15h17
julla0 a écrit
manuelr a écrit j'ai supprimé Molotov il y a 3 jours quand j'ai perdu le droit de regarder les enregistrements que j'avais déjà fait! Et encore une fois un loi de merde va favoriser le piratage ! bien vu ! Et oui, rien n'est gratuit dans la vie.

Oui, on trouve, mais faut chercher

Premium

thorontor
Envoyer message
 
3756 points
Posté le 30 octobre 2018 à 17h19
jcba a écrit
Il y a une chose que je ne comprends pas bien dans cette histoire... « NextRadioTV (appartenant à SFR) s’oppose à l’application de l’exception pour copie privée à ses programmes en réclamant à Molotov un partage de revenus sans objet, ce qui contraint Molotov à suspendre le service d’enregistrement » Si Molotov pense être dans la légalité, pourquoi suspendent-ils le service d’enregistrement suite à une simple demande de NextRadioTV ?Pourquoi n'attendent-ils pas d'être poursuivis en justice par NextRadioTV qui sera débouté si Molotov a raison ?

Molotov ne gagne pas d'argent. Il cherche a être racheté. Dans ce cas il ne veulent se froisser avec personne et surtout pas avec des potentiels acheteurs.

Posté le 31 octobre 2018 à 19h32

Au début de molotov j'avais cette application que je trouvais super bien ...malheureusement depuis septembre tout a changé ! le désign ce n'est plus fonctionnelle comme avant ..et bien sur le pire on ne peut plus enregistrer les programmes .. ca ne sert plus a rien mieux vaut prendre Btv gratuit ou pour 5 euros avec sfr et b dan you on peut enregistrer et surtout avoir bcp plus de chaines mieux la vod inclus !!   4 euros c'est trop cher pour ce que c'est ! bref jai fait comme bcp de gens j'ai viré molotov !!! en plus ca bugger trop depuis la mise a jour !  bref c'est devenu bidon a eviter

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).