5G : "Il y a un équilibre à trouver" sur les enchères en France pour ne pas nuire à l’investissement selon le PDG d’Orange

A l’heure où l’Italie a obtenu 6,5 milliards d’euros pour les fréquences 5G, les opérateurs français se demandent à quelle sauce ils vont être mangés... ou pas. Une chose est sûre pour Orange, il faut à tout prix éviter que les enchères explosent en France.

De but en blanc, "l’Italie est l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Les fréquences y ont été vendues six à sept fois plus cher qu’en Scandinavie ou en Espagne", a prévenu vendredi dernier Stéphane Richard dans une interview accordée au Figaro. Car l’investissement dans les infrastructures pourraient largement en pâtir surtout que la 5G va coûter très cher. Bruxelles estime en effet à 500 milliards d’euros les fonds nécessaires pour le déploiement de la 5ème génération de téléphonie mobile dans les dix prochaines années, dont la majorité proviendra des opérateurs télécoms. C’est pourquoi "il ne faut pas obérer la capacité des opérateurs à investir dans leurs réseaux en se montrant trop gourmands pour les finances de l’État ! Il y a un équilibre à trouver", analyse le patron d’Orange.
 
Lors de la conférence Telco2018 fin septembre, la Fédération française des télécoms, représentée par son Président, Didier Casas, avait déjà jugé irrationnelles les enchères italiennes en rappelant que le new deal, qui va permettre d’obtenir une meilleure couverture mobile sur toute la France, coûte 3 milliards d’euros. Une façon d’indiquer au gouvernement que si les enchères pour la 5G montaient trop haut, cela pourrait impacter les investissements. Le président de l’Arcep semble également de cet avis, en estimant que le gouvernement doit privilégier les investissements des opérateurs dans les infrastructures. Pour rappel, l’appel d’offres pour les fréquences 5G en France doit prendre place à la mi-2019.
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (15)
Posté le 23 octobre 2018 à 12h52

Ben dans ce cas, il faut distribuer moins de dividendes et investir plus. Surtout que c'est le plus gros et plus riche operateur qui se plaint, un peu ironique.

Les investissements representent une misere comparé aux dividendes distribués. Donc, je comprends que les encheres ne doivent non plus monter trop haut pour ne pas surpayer, mais de la a dire q'uils auront du mal a investir.....

Posté le 23 octobre 2018 à 13h24

c'est un beau parleur ce Mr RICHARD et toujours à se plaindre.

Posté le 23 octobre 2018 à 13h25
Lorenzo79 a écrit
. Les investissements representent une misere comparé aux dividendes distribués.

C'est quoi pour vous une misère ? 0,01% ? 0,1% ? 1% ? 5% ? 10% ?

Posté le 23 octobre 2018 à 13h34
Lorenzo79 a écrit
Ben dans ce cas, il faut distribuer moins de dividendes et investir plus. Surtout que c'est le plus gros et plus riche operateur qui se plaint, un peu ironique. Les investissements representent une misere comparé aux dividendes distribués. Donc, je comprends que les encheres ne doivent non plus monter trop haut pour ne pas surpayer, mais de la a dire q'uils auront du mal a investir.....

+1000

Décidément, Stéphane Richard se fait le chantre de la mauvaise foi.

Hier, il est épinglé sur un problème de chronologie dans ses allégations, entre le lancement commercial de Free Mobile et la signature du contrat d'itinérance. Il y a quelque jour, il pleure sur le manque de moyens pour entretenir la boucle locale cuivre, alors qu'il n'utilise qu'un quart de ce que les opérateurs alternatifs lui versent pour ce faire.

Et voilà qu'aujourd'hui Orange n'aurait pas les moyens de payer des fréquences, alors qu'Orange a versé 1,73 milliards de dividendes en 2017 ? C'est presque 2 fois ce qu'ils ont payé pour les fréquences en or 800 MHz !!!

Le poste d'économies est tout trouvé, Monsieur le Roi de l'embrouille : payez moins de dividendes et vous pourrez payer davantage à l'État pour les licences. Inutile désormais de nous endormir avec l'idée que le haut niveau des dividendes profite davantage à l'État qu'aux actionnaires privés...

Posté le 23 octobre 2018 à 13h38
Lorenzo79 a écrit
Ben dans ce cas, il faut distribuer moins de dividendes et investir plus. Surtout que c'est le plus gros et plus riche operateur qui se plaint, un peu ironique. Les investissements representent une misere comparé aux dividendes distribués. Donc, je comprends que les encheres ne doivent non plus monter trop haut pour ne pas surpayer, mais de la a dire q'uils auront du mal a investir.....

Tu as les chiffres pour comparer ou parler en l'air?

Posté le 23 octobre 2018 à 13h52

ben surtout que dans les investisseurs chez Orange on retrouve des fond de pensions Américains  qui ne veulent surtout pas payé un Kopeck de plus !!!!!

Posté le 23 octobre 2018 à 14h05
Posté le 23 octobre 2018 à 14h51
Posté le 23 octobre 2018 à 15h35
skipool a écrit
Lorenzo79 a écrit Ben dans ce cas, il faut distribuer moins de dividendes et investir plus. Surtout que c'est le plus gros et plus riche operateur qui se plaint, un peu ironique. Les investissements representent une misere comparé aux dividendes distribués. Donc, je comprends que les encheres ne doivent non plus monter trop haut pour ne pas surpayer, mais de la a dire q'uils auront du mal a investir..... Tu as les chiffres pour comparer ou parler en l'air?

les chiffres, on les connais, ils sont donnés par les operateurs eux meme, faut pas chercher bien loin, il suffit de s'en souvenirs. UF les communique quand les operateurs les rendent officielle chaque année.

Posté le 23 octobre 2018 à 19h27

Facile pour l'UE de dire aux Etats qu'ils ne doivent pas se gaver alors qu'elle même fait l'inverse. L'état aurait moins d'UE, il aurait moins besoin de taxes à prélever


CH56
Envoyer message
 
4905 points
Posté le 23 octobre 2018 à 21h48

Bonjour

J'ai un petit message pour un certain Stéphane Richard. Il semble que sa dernière prestation devant les élus, pour expliquer les pannes et la difficulté à rétablir par la fréquence des orages et les vols de cuivre n'ait pas convaincu tout le monde.

https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/service-universel.html

Posté le 23 octobre 2018 à 22h29

C'est marrant, XN aurait fait la même déclaration, on aurait eu des commentaires totalement différents... C'est comme ça qu'on mesure la qualité des commentaires :(

Posté le 24 octobre 2018 à 09h27
jinge333 a écrit
C'est marrant, XN aurait fait la même déclaration, on aurait eu des commentaires totalement différents... C'est comme ça qu'on mesure la qualité des commentaires :(

C'est clair


CH56
Envoyer message
 
4905 points
Posté le 24 octobre 2018 à 12h09
jinge333 a écrit
C'est marrant, XN aurait fait la même déclaration, on aurait eu des commentaires totalement différents... C'est comme ça qu'on mesure la qualité des commentaires :(

Bonjour jinge333

La différence entre XN et SR est que l'un est le patron d'une boîte dont l'état (càd nous) est actionnaire majoritaire. De plus, il est en charge de délégations de service public, ce qu'il semble un peu oublier en ce moment.

Je n'apprécie donc pas qu'il lance des commentaires publics sur un soit disant équilibre à trouver, ce n'est pas son rôle. C'est au régulateur d'apporter son expertise à l'état, pas à lui qui est juge et partie et pas toujours franc du collier justement.

Par ailleurs, les attributions de fréquences se font par enchères, et que je sache il n'est pas le dernier à y participer. A chaque opérateur de savoir donc, en fonction de son modèle économique, le prix à payer pour les fréquences en fonction du profit qu'ils espèrent en tirer.

Posté le 24 octobre 2018 à 21h56

Et pendant ce temps, aux Etats-Unis l'opérateur AT&T annonce qu'il lancera la 5G dans 12 villes (Dallas, Atlanta, Waco, Charlotte, Raleigh, et Oklahoma City) avant la fin de cette année... (source : https://9to5mac.com/2018/10/24/att-5g-mobile-service-launch)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).