C’est fait, TF1 a racheté le site Doctissimo à Lagardère

En juillet dernier le groupe TF1 avait annoncé être en discussion avec le Groupe Lagardère afin de racheter Doctissimo. Ce soir, groupe TF1 et le groupe Lagardère se félicitent de la finalisation de l’opération d’acquisition de 100 % des titres de Doctissimo par le groupe TF1. Créé en 2000 et propriété du groupe Lagardère depuis 2008, Doctissimo a rassemblé en 2017 une audience de 12 millions de visiteurs uniques1 pour près de 40 millions de visites par mois2 à travers ses sites internet en France, en Italie et en Espagne, mais également ses forums et ses applications. 

Avec le rachat de Doctissimo, le groupe TF1 va ainsi renforcer ses positions sur la cible féminine et sur les verticales « santé-bien-être. Doctissimo a en effet vocation à rejoindre le nouveau pôle d’activités digitales du groupe TF1 qui rassemble des marques à forte notoriété, parmi lesquelles Neweb, aufeminin, Marmiton, My Little Paris, Studio 71, MinuteBuzz,…

Gilles Pélisson, Président Directeur Général du groupe TF1, a déclaré à cette occasion « Avec cette acquisition, le groupe TF1 poursuit son ambition de créer un pôle digital de premier plan. Grâce à Doctissimo, nous enrichissons notre offre et notre capacité à toucher tous les publics, notamment les femmes, au travers de thématiques fédératrices et complémentaires. Nous sommes ainsi en mesure de proposer des solutions innovantes pour les marques, reposant sur la notoriété, l’affinité et l’influence. » 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (8)
Afficher les 3 premiers commentaires...
Posté le 10 octobre 2018 à 21h00 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Un nouveau piège à pou.. à femmes ??

Posté le 10 octobre 2018 à 22h04 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Lagardère devient une coquille vide... bientôt ne restera de Lagardère que le nom....Il doit bien se retourner dans sa tombe Jean-luc......

Posté le 10 octobre 2018 à 22h20 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bouygue veut seulement devenir le numéro un et écraser ses concurrents directs( Orange,free....) comme d hab quoi...........le plus riche gagne !!!

Posté le 11 octobre 2018 à 11h22 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ça craint :

"le groupe TF1 va ainsi renforcer ses positions sur la cible féminine et sur les verticales « santé-bien-être. Doctissimo a en effet vocation à rejoindre le nouveau pôle d’activités digitales du groupe TF1".

C'est bien sur que ça va être pour le bien-être des femmes?

Vous feriez mieux d'arrêter de parler Franglais. Activités numériques serait plus judicieux et rassurant pour ces dames.

Ach!lle

Avatar du membre
Premium

taduarial
Envoyer message
 
11470 points
Posté le 11 octobre 2018 à 14h43 Citer le commentaireSignaler le commentairePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
xterminator a écrit
Cool ! On va pouvoir se faire faire une lobotomie directement depuis le site sans passer par la chaîne TV !

je crois que les individus n'ont pas attendu ce site ;) tout est bon pour ;)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).