Google fait appel de l’amende record de 4,3 milliards d’euros infligée par Bruxelles

Sans surprise, Google refuse la sanction.

Si la Commission européenne a infligé en juillet dernier une amende record de 4,34 milliards d’euros à la firme de Mountain View pour position dominante de son système d’exploitation Android, Google avait jusqu’à ce mercredi 10 octobre pour faire appel de cette condamnation. Le géant américain aura finalement attendu le dernier moment pour affirmer son refus de passer à la caisse. Dans un email envoyé hier à l’AFP, un porte-parole a annoncé que Google a fait  "appel contre la décision de la Commission européenne sur Android, devant le Tribunal de l’Union européenne". 

Pour mémoire, est reproché à Google de favoriser son système d’exploitation mobile Android par rapport aux autres depuis 2011. La condamnation porte entre autres sur le fait que les fabricants sont obligés de pré-installer Google Search et Google Chrome afin de pouvoir accéder à d’autres application de la firme de Mountain View. La filiale du groupe Alphabet est également accusée de payer les fabricants de smartphone pour qu’ils installent Google Search sur leurs appareils mais aussi de les avoir empêchés de vendre des smartphones tournant sous des systèmes d’exploitation rivaux. Bruxelles a par conséquent imposé en juillet dernier à Google "de mettre fin à ses pratiques illégales dans les 90 jours» sans quoi le mastodonte américain se verra «infliger des astreintes allant jusqu’à 5% du chiffre d’affaires journalier moyen mondial de sa maison-mère, Alphabet».

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Posté le 10 octobre 2018 à 17h57

ben l Europe se réveille d un coup c est pas tellement chrome mais Android qui installe des programmes impossible a désinstaller et l obligation de connaitre tous les contactes et photos etc....sur un smartphone Android.

Posté le 10 octobre 2018 à 18h53

bof y a quoi d'autre a part android? ios?et windows phone ...non merci

Posté le 10 octobre 2018 à 19h09

Je vois pas où Google empêche les constructeurs de vendre des smartphones sous d'autres OS, alors que Nokia pendant des années à tourner avec Microsoft puis ils ont commencés à sortir des smartphones sous Microsoft Windows et d'autres sous Android. Je sais pas si actuellement les Nokia Lumia sont toujours sous Windows ou s'ils ont définitivement abandonné, mais à un moment donné on avait en tout cas les 2, donc je vois pas où Google empêche.

EDIT : d'après wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/HMD_Global Nokia Mobile a abandonner Windows pour ce que j'en comprends pour deux OS : Android et KaiOS. KaiOS est basé sur FirefoxOS ; je vois donc pas où Google interdit de faire des tels avec un autre OS puisque Nokia Mobile le fait bien.

Là où l'Europe n'a rien capté, c'est que le problème n'est pas Android et ce qui est installé par le système pour fonctionner (a quand l'exigence d'un windows dépourvus de tous produits Microsoft comme Edge/IE ou encore les nouvelles applications imposées qui ont fait leur apparition avec Windows 10), le problème c'est les surcouches constructeurs car les applications Android sont désinstallable même Google Chrome.

Ce qu'on ne peut désinstaller dans ce qui est installé par Android, c'est le service "Service Google" et les services associés ainsi que le Play Store qui sont nécessaire pour lire les APK donc c'est normal. Par contre les constructeurs nous installes leurs propre applications de téléphone, de contact, de mails etc. et qui ne peuvent être désinstallé même en root (en tout cas chez Wiko je pouvais même pas).

Le problème comme je l'ai déjà expliqué, se sont les constructeurs pas le développeur de l'OS.

Posté le 10 octobre 2018 à 19h12

Je crois que l'Europe se met le doigt dans l'œil jusqu'au coude en espérant condamner Google..

Posté le 10 octobre 2018 à 19h28

faut reconnaître quand même que google impose de force certaine appli et que l on ne veut pas désinstaller ,et la récolte aussi de nos contacts ,après c est vrais l Europe et la France avec ses startup en bois des Iles ne sont pas a la hauteur depuis le début et ne le seront jamais .

Posté le 11 octobre 2018 à 09h27

moi je veux bien mais a part Android ou ios il reste quoi comme système d'exploitation ?pour smartphone le choix et plutôt restreint non 

Posté le 11 octobre 2018 à 12h12
nonos30 a écrit
moi je veux bien mais a part Android ou ios il reste quoi comme système d'exploitation ?pour smartphone le choix et plutôt restreint non 

très juste en effet c est Android ou IOS point barre ,donc ils sont les patrons du monde de la téléphonie mobile .

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).