Consultation citoyenne : quel avenir pour l’audiovisuel public ?

France Télévisions et Radio France ont lancé une grande consultation publique sur l’avenir de la radio et la télévision publiques.

Cette consultation s’adresse à tous les français et a pour but, alors qu’une réforme de l’audiovisuel public se prépare pour 2019, de recueillir les attentes, avis, idées sur ce que devrait être la radio et la télévision de demain. Menée avec l’institut Ipsos, elle vise à renforcer le dialogue des deux médias avec l’ensemble de la population pour imaginer l’évolution de la radio, de la télévision, de leurs offres numériques, en intégrant les nouveaux usages à l’heure où les supports se multiplient précise un communiqué conjoint.

Pour chaque média, l’internaute peut répondre à un ensemble de questions par thématique et/ou marque média. L’information, la culture, la proximité, mais aussi la musique, la fiction ou encore le sport ou l’éducation sont autant de thématiques abordées dans ce questionnaire.

En plus des classiques questions à choix multiples, des questions ouvertes permettent de s’exprimer plus largement, il est également possible d’utiliser des médias "La consultation « ma radio demain » offre un espace d’expression innovant pour que chacun, auditeur ou non de Radio France, nous dise comment il imagine sa radio au futur" déclare Sibyle Veil, Présidente-directrice générale de Radio France.

Pour Delphine Ernotte Cunci, Présidente-directrice générale de France Télévisions : "La télévision publique est le bien de tous. Participer à cette grande consultation citoyenne et inédite, c’est construire ensemble une télévision innovante, responsable et fédératrice qui plus que jamais s’engage sur tous les enjeux de notre époque."

Les résultats devraient être connus début 2019.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 09 octobre 2018 à 17h48

Ce n'est pas une consultation mais, des réponses à des affirmations choisies !! Je voulais mettre : une chaîne publique c'est suffisant - Aucune publicité.

Posté le 10 octobre 2018 à 13h32

Services Publics laisse moi bien rire, alors même qu'ils refusent d'inviter certaines personnes que eux mêmes payent des impôts...

Delphine Ernotte, elle croit que c'est a elle le service public...

Posté le 10 octobre 2018 à 13h46

Le questionnaire est long!

Les chaines publiques c'est comment on veut que soit éveillée la masse de l'opinion... Donc pour moi des programmes éducatifs, de l'ouverture d'esprit, de l'imaginaire, de l'ambition, du bien être etc. 

Les débats c'est bon juste pour renforcer les oppositions (sinon c'est pas vendeur, les débats constructifs c'est rare). 

Posté le 10 octobre 2018 à 17h59

Déjà un tout petit peu de pluralité d'opinion ne ferait pas de mal.

Posté le 27 octobre 2018 à 16h56

je demande d'abord que les chaines respectent leurs engagements actuels d'horaires 8h30 et non 21 h affiches et 21h10 sue FR2 et FR3 . Seul ARTE respecte les horaires affichés .

Pour l'avenir les émissions cirages de bottes sur les faits et gestes de Macron et de ses séides doivent cesser . Supprimer aussi l'accaparement du service public pour les thuriféraires ou supposées tels de Johnny Halliday , de Aznavour etc . Rien en revanche après la mort de Leo Ferré, Ferrat, Resnais , Brassens .Supprimer l'émission "France dimanche " C'est à vous" .

C'est scandaleux de vouloir supprimer FRANCE 4 et FRANCE o .

Mettre des émissions informatives honnêtes à 20h 30 au plus tard- comme sur PUBLIC SENAT-

 Supprimer les débilités  comme SEBASTIEN , les séries ineptes destinées à abêtir les masses .

 La tele peut être un formidable outil d'éducation populaire . On peut  très bien y diffuser des cours .

Les usagers du service public et non les "clients" ne sont pas des imbéciles destinés à avaler les publicités pour les aliments gras , trop sucres et à baver devant "la maison FRANCE 5" et à "bien" voter .

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).